ISSÂ PADOVANI : Vivre l’unité — @francois.thiboutot

Image par silviarita de Pixabay

« Il n’y a pas d’ego. Il n’y a pas de «personnage du rêve». Il n’y a pas d’identité erronée. Il n’y a pas de grand méchant loup nous maintenant dans «l’illusion». Il n’y a pas d’ennemi à combattre.

Nous n’avons pas à devenir des guerriers spirituels. Nous n’avons pas à devenir des pourfendeurs d’illusion. Nous n’avons pas à devenir des chercheurs d’éveil.

Le chemin de l’unité est simple: si «tout est Un», il nous appartient d’agir envers nous-même selon ce principe. Si «tout est Un», ayant en conscience que tout ce qui me traverse (sensations, émotions, pensées) est une expression de cette Unité, je la traite avec tendresse et délicatesse, comme le précieux messager de l’Un, qui est tout ce qui est.

Bien sûr, j’observe que certains de ces «messagers» de l’Un ont une manière de s’exprimer qui montre explicitement qu’ils ont oublié leur origine: vais-je pour autant les ignorer, les combattre ou les maltraiter? Ou vais-je choisir d’apprendre à traduire leur expression maladroite pour voir en quoi elle est la précieuse expression de l’Un?

Si je fais ce choix, je deviens alors un explorateur de l’Unité, un découvreur de trésors cachés, qui sait que, sous l’apparence du plomb se cache l’or et que le dragon ne crache son son feu parce qu’il est le gardien d’un trésor inestimable…

En apprenant le langage intime de la vie (que certains nomment CNV), je deviens peu à peu capable de discerner, sous les jugements, les interprétations, les suppositions, les croyances, le précieux mouvement de la vie, se manifestant sous forme d’élan, d’aspiration, à se goûter, à s’exprimer, à s’offrir…

Je découvre alors que, loin d’avoir à combattre une hydre aux multiples têtes, j’ai à découvrir les multiples visages de l’Unité s’exprimant en moi, en tant que moi, en tant que les multiples aspects intérieurs de moi.

J’ai à apprendre à rencontrer de façon non-violente ces aspects de l’Unité, à accueillir avec tendresse leur innocence, à éduquer avec bienveillance leur ignorance, comme un parent aimant le fait avec ses enfants.

Lorsque je choisis ce chemin-là, je prends le raccourci le plus direct vers la rencontre avec le Tout: la voie du cœur, qui permet à tous les aspects de l’enfant-Moi de montrer leur visage véritable, celui de la Vie nous souriant à chaque instant… »

Issâ PADOVANI
aucoeurduvivant.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @francois.thiboutot

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.