ECKHART TOLLE : L’éveil et le mouvement d’expansion — @stephane.chartier

ᴄʀᴇᴅɪᴛ ᴘʜᴏᴛᴏ 📷 @stephane.chartier sur Facebook

Extrait du livre :

¨Nouvelle terre: L’avènement de la conscience humaine.¨

Eckhart TOLLE

L’expansion naturelle de la vie qui vient avec le mouvement d’extériorisation a toujours été prise en otage par l’ego au profit de sa propre expansion. «Regarde ce que je suis capable de faire. Je parie que tu ne peux pas le faire!» dit le petit enfant à un autre quand il découvre que ses forces et ses capacités physiques augmentent.

C’est une des premières tentatives de l’ego de se donner de l’importance par l’identification au mouvement d’expansion et au concept «plus que toi». Il se gonfle en diminuant les autres. Ce n’est bien sûr que le début des nombreuses perceptions erronées de l’ego.

Par contre, à mesure que votre conscience augmente et que l’ego cesse de contrôler votre vie, point besoin d’attendre que votre monde se ratatine ou s’effondre avec la vieillesse ou le malheur pour découvrir votre raison d’être intérieure et vous éveiller. À mesure que la nouvelle conscience émerge sur la planète, un nombre croissant de gens n’ont plus besoin de se faire secouer pour s’éveiller.

Ils accueillent le processus d’éveil volontairement même lorsqu’ils sont encore pris dans le mouvement de croissance et d’expansion. Lorsque ce cycle aura cessé d’être usurpé par l’ego, la dimension spirituelle fera son apparition dans le mouvement d’expansion – par la pensée, la parole, l’action, la création – aussi puissamment que dans le mouvement de contraction – la quiétude, l’Être et la dissolution de la forme.

Jusqu’à maintenant, l’intelligence humaine, qui n’est qu’un infime aspect de l’intelligence universelle, a été déformée et mal employée par l’ego. J’exprime cela en disant que l’intelligence est au service de la folie. Il faut une grande intelligence pour concevoir la fission de l’atome, alors que l’emploi de cette intelligence pour fabriquer et empiler des bombes atomiques revient à la démence ou l’inintelligence totale.

La stupidité est relativement inoffensive, alors que la stupidité intelligente est extrêmement dangereuse. C’est cette stupidité intelligente, dont nous pourrions citer de nombreux exemples, qui menace actuellement la survie de notre espèce.

Sans le dysfonctionnement de l’ego, notre intelligence s’aligne totalement sur le cycle d’expansion de l’intelligence universelle et sur sa pulsion à créer. Nous participons alors consciemment à la création de la forme. En fait, ce n’est pas nous qui créons, mais l’intelligence universelle qui crée à travers nous.

Sans le dysfonctionnement de l’ego, nous ne nous identifions pas à ce que nous créons et, ainsi, nous ne nous perdons pas dans ce que nous faisons. Nous apprenons que le geste créatif exige une énergie de la plus haute intensité, sans pour cela être un dur labeur ou un stress.

Nous devons comprendre la différence entre stress et intensité, ainsi que je l’explique plus loin. La combativité ou le stress sont des signes du retour de l’ego, tout comme le sont les réactions négatives aux obstacles.

La force qui meut le désir de l’ego se crée des «ennemis», par des réactions de force opposées égales en intensité à d’autres ego. Plus l’ego est fort, plus le sens de division entre les gens est fort aussi. Les seuls actes qui n’entraînent pas de réaction d’opposition sont ceux qui visent le bien de tous. Ils n’excluent pas, ils incluent. Ils ne divisent pas, ils rassemblent.

Ce ne sont pas des gestes posés pour «mon» pays, mais pour l’humanité tout entière, pas pour «ma» religion, mais pour l’émergence de la conscience chez tous les êtres humains, pas pour «mon» espèce, mais pour tous les êtres vivants et la nature tout entière.

Ce faisant, nous apprenons que l’action, bien que nécessaire, est seulement un facteur secondaire dans la manifestation de notre réalité extérieure. Le facteur premier dans la création est la conscience. Peu importe notre niveau d’activité et la quantité d’efforts que nous fournissons, c’est notre état de conscience qui crée notre monde.

S’il n’y a aucun changement sur le plan intérieur, même une infinité de gestes ne pourront faire la différence. Nous ne ferions que recréer sempiternellement des versions modifiées du même monde, d’un monde qui est le reflet extérieur de l’ego.

Eckhart TOLLE
eckharttolle.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @stephane.chartier

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.