STEPHAN SCHILLINGER : Le détachement — @paruncurieuxhasard

Image provenant de @paruncurieuxhasard via Facebook

Extrait des livres «Par un Curieux Hasard»

Boutique | Curieux Hasard

« Nous entendons tellement parler de lâcher prise, que le mot peut perdre de son sens. Nous tiendrions prise sur quelque chose qu’il faudrait lâcher. En fait, nous tenons habituellement prise partout, tout le temps.

Garder un métier, maintenir un compte en banque à l’équilibre, préserver un couple, sauver les apparences, conserver un état de santé, parfois même, rechercher la sérénité ou la paix intérieure: nous sommes attachés à une situation, à un confort, à un résultat. Avec parfois le sentiment que quelque chose nous est dû, ou que nous sommes méritants.

C’est pourquoi nous pourrions parler de détachement, dont le contraire est à l’origine de cette prise, autrement dit ce contrôle, que nous voulons exercer sur les choses de la vie, matérielles ou non.

Prenons le temps de nous taire, extérieurement mais surtout intérieurement, pour constater la perfection de la Nature, et son équilibre. Paradoxalement dans le plus grand chaos, que sont les collisions de galaxies ou les catastrophes naturelles, demeure une étrange intelligence qui permet à la vie de naître, de se développer, de s’équilibrer et de se réguler.

Nous en découvrons progressivement les bribes dans la communication entre plantes, dans la collaboration entre espèces animales différentes, relations symbiotiques, dans les innombrables manifestations dont inconscient collectif n’est qu’un nom parmi beaucoup d’autres.

La reconnaissance d’une intelligence supérieure, et notre éventuelle reddition à celle-ci, permet la naissance d’un état de confiance qui ouvre la voie à ce détachement.

Que nous l’appelions nature, ou ineffable, ou divin, peu importe; l’important ici serait de dépasser les idées moyenâgeuses illustrées par sa personnification, sa binarité, ou son caractère rédempteur, afin de ne pas tomber dans les travers religieux qui nous en séparent.

Car bien plus encore que la reconnaissance d’une intelligence supérieure, la réalisation que nous en faisons partie, et que nous sommes cela tout entier, permet de nous détacher de l’illusion que nous en sommes séparés. »

© Stephan SCHILLINGER
➡ Site web: curieuxhasard.com
➡ Facebook: @paruncurieuxhasard

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @paruncurieuxhasard

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.