FRANCK LOPVET : CHOISIR, EN TE VOYANT CHOISIR — @transparenceducoeur

Photo de Bradley Hook provenant de Pexels

Quand tu parles de l’état du monde, tu parles de l’état du tien.

Il n’y a pas de réel. Il y a autant de versions du réel que de gens contemplant le réel.

Franck Lopvet

On a peur de penser ce qu’on pense. Surtout lorsqu’on est seul.

Alors on est en recherche de validation permanente.

Tu peux changer de point de vue en sachant que ta vie est un point de vue. Ton monde est sur mesure taillé par tes propres sens. Tu es la source de ton monde parce que c’est toi qui l’observes. Et il n’y a pas deux personnes qui observent le monde de la même façon.

Ton expérience particulière n’est pas le monde que nous partageons.

Quand tu parles de l’état du monde, tu parles de l’état du tien. Il n’y a pas de réel. Il y a autant de versions du réel que de gens contemplant le réel.

Dans chaque situation, il y a un autre angle de vue. Mais tout dans la vie est interprétée pour nourrir notre personnage, ce personnage fictif que nous nous sommes mis à incarner suite à certaines injonctions.

Le but de l’incarnation est de s’identifier à un personnage, certes. S’incarner, c’est être un personnage. L’incarnation est le jeu. Et nous pouvons le choisir plutôt que de le prendre dans la gueule.

Le personnage lié à l’incarnation même est activé d’après un trauma d’enfance ou d’adolescence. Ce personnage-là ne souhaite pas être libre ou heureux mais avoir la preuve de son propre système. Il cherche de l’énergie, c’est à dire à avoir raison.

Ce personnage est alimenté par le mental, le mental qui veut t’aider à rester en vie, à rester comme tu étais hier. Son réflexe est la défense, le déni.

Tu peux voir la vie autrement que par le regard de ce personnage-là que tu crois être. Tu peux regarder, encore une fois d’un autre point de vue… En embrasser plusieurs. Choisir, en te voyant choisir.

Reconnaître enfin que tu n’observes pas le réel, mais ta réalité.

FRANCK LOPVET
francklopvet.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @transparenceducoeur

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.