JEFF FOSTER : SUIS-JE AFFECTÉ? PRENDRE LE DÉTACHEMENT POUR L’ÉVEIL — @divinepagaille

Image provenant de lifewithoutacentre.com

SUIS-JE AFFECTÉ ?

PRENDRE LE DÉTACHEMENT POUR L’ÉVEIL

Jeff Foster | lifewithoutacentre.com

«Certaines personnes prétendent ne pas être affectées par la vie, disant que rien ne les touchent, qu’elles ne ressentent rien, que rien ne les dérangent jamais, qu’elle sont au delà-de toutes préoccupations humaines – et puis elles prétendent que cette anesthésie équivaut à la libération et à l’illumination.

Il est triste que les possibilités illimités de l’éveil soient réduites au détachement, à l’anesthésie et au rejet du monde. Mais je comprends cette position nihiliste. J’y ai passé plusieurs années, dans cet espace de non-intimité, intouché et sans amour, et j’ai beaucoup de compassion et de compréhension pour ceux qui s’y débattent.

Mais qu’est-ce qui pourrait donc être mal dans le fait d’être profondément affecté par la vie? Qu’est-ce donc qui n’est «pas éveillé» dans le fait de laisser TOUTES les énergies de la vie te traverser? Depuis quand la tristesse, la joie, la douleur et la passion sont-elles devenues un «tabou non-duel»?

Oui, bien sûr, au niveau de la conscience, tu es toujours intouché. Rien ne peut te toucher. Tu es cosmiquement non-affecté. Mais comme je l’ai toujours dit, personne ne peut vivre dans l’Absolu. Il s’agit d’une position mentale, pas d’une manière de vivre. Car au cœur de cette expérience humaine, tu es radicalement OUVERT à tous les mouvements de la vie.

La vie n’est pas quelque chose que tu peux repousser, car il n’y a pas de «toi» séparé qui puisse repousser quoi que ce soit! Joie, peur, douleur, confusion, et même doute, tout, absolument tout peut te toucher, t’émouvoir, t’affecter profondément, puis passer, et c’est l’unique raison pour laquelle la compassion est possible.

L’anesthésie et le déni de la vie et l’absence de sentiment humain et de soin peuvent sembler libérateurs au début, mais ils manquent de compassion, et c’est la compassion qui est notre unique salut au bout du compte. Intouché mais profondément touché; blessé, mais cosmiquement non-blessé; non-affecté mais profondément affecté par chaque précieuse seconde de ce rêve fou, magnifique, doux-amer de la vie.

C’est le beau paradoxe de l’éveil spirituel, et nier l’un des côtés de ce paradoxe, rejeter le relatif au profit de l’absolu ou vice-versa, est le début d’une grande confusion et d’une grande souffrance et même d’une grande folie, même si cela peut sembler libérateur dans un premier temps.

Car, au bout du compte, la séparation ne s’est jamais produite, et il n’y a que ce précieux moment, intime, vivant, riche d’humanité et profondément chéri, pour toujours.»

JEFF FOSTER
lifewithoutacentre.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @divinepagaille

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.