GEORGES TREMBLAY (Wizlove) : COMMENT «SURFER» SUR LA DUALITÉ — coeurdelumiere.net

ᴄʀᴇᴅɪᴛ ᴘʜᴏᴛᴏ 📷 Bella White provenant de Pexels

Notre monde est un monde de dualité, où se côtoient le meilleur et le pire. Nous devons trouver notre équilibre pour doser l’attention donnée au négatif et celle donnée au positif. Comme un surfeur, vous pouvez glisser avec grâce sur la vague de la dualité. Ou, vous pouvez perdre votre équilibre et vous faire brasser de tout côté dans l’écume et le ressac, n’étant plus maître de votre direction, et vous exposant à prendre un bouillon ou pire encore.

Si nous observons les discussions sur les groupes spirituels en ligne, nous pouvons noter des attitudes opposées.  Certains dénoncent sans arrêt les injustices de ce monde et soulignent l’urgence de changer les choses, et d’autres conseillent de se concentrer paisiblement sur le positif et de ne pas donner son attention au négatif. Il nous est possible de faire une synthèse équilibrée, qui permet de ne pas être fixé uniquement sur le pire ni seulement sur le meilleur, mais voir la réalité terrestre telle qu’elle est, dans toute sa dualité. Autrement dit, il est possible d’être à la fois conscient et paisible. Pas de déni, pas de colère et de révolte, ni de joie naïve et déconnectée. Juste l’équilibre, réajustée à chaque moment, en temps réel.

Trouver son centre et voir au-delà de la souffrance

Pour garder son équilibre, Il faut savoir d’abord trouver notre centre de gravité intérieur. Observons le monde à partir de notre espace intérieur paisible. C’est en regardant le monde à partir de cet espace serein que nous savons comment nous ajuster pour maintenir notre balance intérieure. Nous savons trouver ce centre en méditation, ou en pratiquant le yoga, en marchant dans la nature, ou durant une activité que nous aimons particulièrement. Un espace de paix et de sécurité intérieure. Plus nous nous habituons à nous recentrer régulièrement dans cet espace, et plus cela devient facile.

Dans cet espace, l’accès à notre Sagesse intérieure est facilité. Tout y est perçu à travers la lumière de la compassion et de la bienveillance, sans jugement, avec un amour serein. Notre sagesse intérieure nous apporte la compréhension nécessaire de ce qu’est, réellement, la vie sur terre. Elle fait que nous ne nous révoltons pas contre les inévitables problèmes de la vie. Elle fait que nous pouvons accepter qu’existent les injustices et les atrocités. Comment ? En sachant que les dommages encourus ne sont jamais définitifs, car ils ne touchent pas l’Être éternel et véritable.

Savoir que nous, nous sommes en sécurité, que notre identité réelle est celle d’un être spirituel immortel, est un élément important de ce point de vue. Puis savoir qu’avec notre intelligence et notre sagesse, nous saurons éviter les situations dangereuses pour notre corps et notre esprit humain. Cette protection de soi est une manifestation de bienveillance pour soi. En évitant sagement ce qui est toxique pour nous, que ce soit des relations, des aliments, un travail, une situation, nous sommes bienveillants pour nous-même.

Lucidité et perspective

Une autre clé pour garder notre équilibre est de savoir que nous avons la sagesse pour nous sortir des situations épineuses avec lucidité et créativité. Face aux menaces, il est plus efficace et sage de répondre par la bienveillance et par des mesures significatives mais pacifiques, que de répondre avec violence. Si vous vivez dans un pays en paix où sont respectés les droits et libertés fondamentaux, il vous est facilement possible de rester bienveillant sur une base régulière. Répondre aux menaces par la violence, que ce soit physique ou verbal, ne fait qu’ajouter au problème. Évidemment, sous la dictature et la guerre, il faut davantage de force intérieure et de créativité pour rester bienveillant. Heureusement, ce n’est pas la norme, soyons dans la gratitude quand nous vivons dans un bon milieu de vie !

Également, pour savoir maintenir notre calme et notre balance, ne pas perdre notre vue d’ensemble. Regardons au loin, pas nos pieds, et les vagues ne nous prendront pas par surprise. Il est préférable de garder le point de vue plus large de notre Moi supérieur, de nos valeurs spirituelles profondes, de s’y reconnecter quotidiennement. Ne nous laissons pas envahir par le quotidien sans voir plus loin que le bout de notre nez. Ne pas oublier les questions essentielles: «Qui suis-je ? Et pourquoi suis-je venu ici ?» C’est dans les situations où on est «absorbé» par quelque chose de spécifique que nous perdons notre point de vue plus large et nous nous exposons aux mauvaises surprises. Un regard trop figé laisse trop d’angles morts sans surveillance. Dans la dualité, il faut toujours s’attendre à ce que la vie ici soit un peu houleuse, et parfois aussi, beaucoup. Alors restons alertes, gardons un œil partout autour sur ce qui s’en vient au loin, et restons en position de se rééquilibrer rapidement. La sagesse est de doser le degré d’attention que nous donnons aux différents aspects de notre vie, les bons comme les désagréables.

Rester flexible

Pour savoir profiter des bons côtés de la vie tout en continuant de gérer les mauvaises nouvelles, il nous faut savoir s’adapter rapidement. Alors, par-dessus tout, restons en position relaxée, pas de crispations ni mentale ni physique. Gardons notre flexibilité, pour être dans le moment présent et s’ajuster en temps réel ( https://coeurdelumiere.net/flexible/ ). Conservons notre mobilité, notre liberté. Cela implique de ne pas s’attacher à des groupes ou organisations dont nous ne supportons pas les actions.  Surtout si cela implique de la violence – ce n’est pas par la violence que ce monde va évoluer, mais par la bienveillance ! Les vrais changements de société commencent par des changements intérieurs individuels.

Si malgré tout, nous sombrons dans une réaction inconsciente, envahi par la colère ou la tristesse, relevons-nous et reprenons notre position d’équilibre, dès que nous en prenons conscience. Avec compassion et bienveillance pour nous-même, sans jugement, et en tirant une leçon de sagesse de cet épisode.

Alors, en résumé, pour maintenir notre équilibre dans ce monde de contrastes : changer ce qui est malveillant, mais de l’intérieur, un cœur à la fois, et sans violence. Puis, aussi, savoir profiter des beaux côtés de la vie, mais en restant toujours lucide et vigilant.

Pour préserver notre joie de vivre, surfons dans le jeu de la vie avec adresse, équilibre et sagesse.

Georges TREMBLAY (Wizlove)
➡ Site web: coeurdelumiere.net
➡ Facebook: @coeurdelumiere.net

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: coeurdelumiere.net

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.