ECKHART TOLLE : Le bien et le mal — @stephane.chartier

Image provenant de @Eckharttolle via Facebook

Extrait du livre :

¨Nouvelle terre: L’avènement de la conscience humaine.¨

Eckhart Tolle

« À un moment donné de leur vie, la plupart des gens deviennent conscients qu’il n’y a pas que la naissance, la croissance, la réussite, la bonne santé et le plaisir dans la vie. Il y a aussi la perte, l’échec, la maladie, la vieillesse, le délabrement, la souffrance et la mort. Ces deux volets de la vie sont conventionnellement qualifiés de bien et de mal, d’ordre et de désordre.

Le «sens» de la vie des gens est habituellement associé avec ce qu’ils qualifient de «bien». Mais le bien est continuellement menacé par l’effondrement, la rupture, le désordre, le «mal» et ce qui n’a pas de sens quand les explications manquent et que la vie cesse d’avoir un sens. Tôt ou tard, le désordre fait irruption dans la vie des gens, peu importe le nombre de polices d’assurance dont ils se sont munis. Le désordre peut prendre la forme d’une perte, d’un accident, d’une maladie, d’un handicap, de la vieillesse, de la mort. Cependant, cette irruption du désordre dans la vie d’une personne et l’effondrement subséquent du sens tel que défini par le mental peuvent amener une ouverture vers un ordre supérieur.

«Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu.» La Bible dit aussi: «Il prend les sages dans leur ruse». Et quelle est la sagesse selon ce monde? Le mouvement de la pensée et le sens tel que définis exclusivement par la pensée.

La pensée isole une situation ou un événement en la qualifiant de bonne ou de mauvaise, comme si elle avait une existence propre. Quand on se fie trop à la pensée, la réalité devient fragmentée et c’est cette fragmentation qui est l’illusion, même si elle semble très réelle quand on est pris dedans. Et pourtant, l’univers est un tout indivisible dans lequel tout est relié, dans lequel rien n’existe de façon isolée.

Ce lien profond d’interconnexion entre toutes les choses et les événements sous-entend que les étiquettes mentales de «bien» et de «mal» sont en fin de compte illusoires. Ces étiquettes sont le fait d’une perspective limitée et ne sont vraies que de façon temporaire et relative.

Ceci est très bien illustré dans l’histoire de l’homme avisé qui avait gagné une voiture chère à la loterie. Sa famille et ses amis, tous très contents pour lui, étaient venus célébrer chez lui. «N’est-ce pas formidable?», disaient-ils. «Quelle chance tu as!» L’homme sourit en disant: «Peut-être.» Pendant quelques semaines, il eut beaucoup de plaisir à conduire sa voiture.

Un jour, un conducteur ivre entra en collision avec lui à une intersection et il se retrouva à l’hôpital avec de multiples blessures. Sa famille et ses amis vinrent le voir. «Quelle malchance!», lui dirent-ils. De nouveau, l’homme sourit en disant: «Peut-être.»

Alors qu’il se trouvait encore à l’hôpital, il y eut un glissement de terrain et sa maison fut emportée dans la mer. Une fois de plus, ses amis vinrent le voir le lendemain et lui dirent: «Quelle chance que tu te sois encore trouvé à l’hôpital!» Et lui, de dire de nouveau: «Peut-être.»

Le «peut-être» de cet homme sage est signe que celui-ci refuse de juger quoi que ce soit. Au lieu de cela, il accepte la situation telle qu’elle est et s’aligne ainsi consciemment sur l’ordre supérieur. Il sait qu’il est souvent impossible pour le mental de comprendre quelle place ou raison d’être un événement apparemment aléatoire occupe dans la trame du Grand Tout. Mais il n’y a pas d’événements aléatoires, pas plus qu’il n’y a des événements ou des objets existant de façon isolée.

Les atomes qui constituent notre corps sont nés il y a très longtemps dans les étoiles et les causes du plus infime événement sont virtuellement infinies et reliées au tout de façon insondable. Si vous vouliez retrouver la cause d’un événement quelconque, il vous faudrait remonter au début de la création. Le cosmos n’est pas de nature chaotique. En fait, le terme «cosmos» veut dire ordre. Mais il ne s’agit pas d’un ordre que le mental humain peut appréhender, bien qu’il puisse parfois en avoir des aperçus. »

ECKHART TOLLE
https://www.eckharttolle.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @stephane.chartier

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.