DANIEL MEUROIS : LE TOÎT DE NOTRE MAISON… — @DanielMeurois

Photo provenant de @DanielMeurois via Facebook

Le Toît de Notre Maison

© Daniel Meurois
¨Les 108 Paroles du Christ¨ – Éd. Le Passe-Monde

Amis lecteurs, juste pour la réflexion… cet extrait des ¨108 Paroles du Christ¨ basé sur une citation extraite des «Enseignements premiers du Christ». Nous sommes tous concernés.

«Parlez de ce que vous pouvez envisager dans l’instant et de ce que vous en connaissez… Quant à ce qui se trouve de l’autre côté de la montagne, vous vous en soucierez lorsque vous serez parvenus à son sommet. Il y a une partie de votre jardin qui demeure en jachère depuis trop longtemps tandis que le toît de votre maison prend l’eau… Commencez par régler ces choses, nous verrons ensuite !»

(Les Enseignements premiers du Christ – p. 134)

Beaucoup d’entre nous aiment à partir dans de grandes considérations sur la vie et la mort, sur le sens de l’existence, la réalité ou non de l’âme ou encore, selon l’expression, sur «le sexe des anges». Cela donne généralement lieu à des joutes purement intellectuelles où la rhétorique devient en elle-même le seul plaisir recherché.

Ce qu’il en ressort? La plupart du temps rien de constructif puisque chacun demeure campé sur ses positions et à la recherche d’autres arguments.

Si de semblables attitudes et débats sont fréquents dans certains milieux c’est parce que leurs protagonistes demeurent étrangers à la nature de la Vie qui circule en eux.

Le Christ ne demandait pas à Ses disciples de s’acharner à pénétrer des théories métaphysiques. Il attendait d’abord d’eux qu’ils s’appliquent à résoudre leurs problèmes quotidiens. Il voulait dire par cela, purifier la nature de leurs pensées, modifier leurs comportements, leur rapport à la vie, leur capacité à aimer… et les mille autres choses qui doivent faire la beauté d’une âme.

À Ses yeux il était vain de prétendre savoir, comprendre et même «connaître» – en résumé de vouloir grandir – sans avoir réglé les conflits de base de la personnalité égotique.

«Nettoie ta propre demeure», tel était l’un des piliers de Son enseignement. L’eau qui s’écoule par le toit de notre maison représente tout simplement l’océan des émotions qui submerge bien souvent l’être humain et brouille alors ses perceptions. Cette expression du travail urgent que nous avons à accomplir en nous est, en fait, un rappel à la nécessité de l’humilité.

C’est aussi un appel à l’expérimentation: Soyons à la recherche du Sacré en mettant tout en œuvre pour nous en rapprocher afin de le vivre.

Commençons donc par le commencement: Éliminons nos toiles d’araignées personnelles…

DANIEL MEUROIS
➡ Facebook: Daniel Meurois, Écrivain
➡ Site web: danielmeurois.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @DanielMeurois

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.