PAMELA KRIBBE : Jeshua: LAISSEZ DE L’ESPACE À VOTRE ENFANT INTÉRIEUR — jeshua.net

Image par Bessi de Pixabay

Pamela Kribbe canalise Jeshua

© Pamela Kribbe
Traduit de l’Anglais par Emmanuelle McLoughlin

Mes chers amis,

Je suis Jeshua. Je suis ici, parmi vous. Je me tiens au centre de cette pièce et je vous tends la main. Je ne suis pas seulement présent physiquement, mais aussi symboliquement. Vous portez tous la lumière du Christ dans votre cœur. Laissez-la naître en votre Etre intérieur; allumez cette lumière dans votre cœur. Prenez conscience que vous ressentez mon énergie – Ressentez tout simplement qui je suis. Au niveau le plus profond nous ne faisons qu’Un. Nous ne sommes reliés qu’à un seul cœur – celui de l’amour. Ressentez à quel point vous êtes enveloppé par la chaleur, la compassion et l’amour qui sont là pour vous.

Je m’incline devant vous. Vous n’avez plus besoin de moi en tant que Maître à vos côtés. Vous avez permis à l’énergie du Christ de s’éveiller et de s’épanouir en vous. Vous faites cela, simplement en étant ici, et en partageant votre vécu avec les autres: vos espoirs, vos désirs, vos douleurs, vos peines. C’est en partageant avec les autres que vous guérissez. Là où réside votre seul et véritable pouvoir, c’est lorsque vous laissez tomber le masque, lorsque vous montrez votre vulnérabilité et votre humanité, et lorsque vous partagez vos émotions avec les autres. C’est seulement à ce moment-là que vous faites preuve de force. C’est à ce moment-là que vous créez sécurité et espace pour la belle lumière qui vous accompagne; pour la lumière que vous êtes et qui vous connecte aux battements de cœur de l’énergie du Christ.

C’est en montrant votre vulnérabilité que vous devenez le plus grand enseignant et un exemple pour les autres. Lorsque vous guérissez votre cœur en toute transparence, lorsque vous osez montrer vos peines les plus profondes vous créez alors un espace de lumière tout autour de vous. Cette lumière est contagieuse, et elle attire les autres à vous. Lorsqu’une personne s’incline en profondeur devant ses propres blessures intérieures, et lorsqu’elle montre ouvertement son lâcher-prise aux personnes qui l’entourent – à travers un son, une parole, un geste – et bien c’est cela l’amour. C’est la couche de protection où les vieux traumatismes peuvent être guéris: la couche de la transparence, de la vulnérabilité qui autorise la révélation de vos blessures et de vos douleurs les plus profondes. Et vous les transcendez lorsque vous faites cela. Vous êtes la main qui tient votre Enfant intérieur blessé. Et vous devenez cette main à l’instant où vous prenez en pitié cet enfant.

Je rends hommage à votre courage et à votre persévérance. La tentation est grande, pour vous qui avez vécu tant de choses, de fermer la porte à un moment donné: de ne plus vouloir ressentir, de construire à nouveau des barreaux aux murs et aux fenêtres qui entourent votre vulnérabilité, votre douleur, votre solitude et vos doutes intérieurs. En faisant cela vous vous enfermez dans le donjon que vous avez créé vous-mêmes, et c’est la chose la plus douloureuse que vous puissiez vous faire. C’est vraiment autodestructeur. Cependant, votre société et votre éducation vous encouragent à faire cela. Ces émotions violentes de grand désespoir, de peur et de solitude effrayent souvent les personnes autour de vous. Elles veulent éviter ces émotions et les enfouir.

Souvent, les enfants arrivent dans la vie de leurs parents afin de mettre le doigt précisément sur une zone douloureuse. Un enfant réveille souvent en vous ces émotions que vous détestez le plus, ou que vous craignez le plus. L’enfant agit ainsi car son âme a un besoin irrépressible de retrouver son unité, de vivre de lumière et de joie. L’enfant ne souhaite ni blesser, ni faire du mal à ses parents, mais souvent il se heurte à un mur de résistance et cela peut déclencher des réactions chez ces derniers. Si les parents refusent de voir leurs propres douleurs personnelles et s’ils la repoussent, et bien ils émettent et projettent une énergie négative sur leur enfant. Les parents voient alors leur enfant comme étant d’une certaine manière menaçant.

A un tel niveau d’activité inconsciente, les parents risquent de se fermer à leur enfant, tandis qu’à un autre niveau plus conscient, ils veulent tout faire pour lui. Ils peuvent penser qu’ils ont à cœur l’intérêt de l’enfant et qu’ils font tout pour lui; alors qu’à un autre niveau moins conscient ils bloquent en fait leur enfant. Ils l’empêchent de faire et d’être ce qu’il veut vraiment, et ils ne l’autorisent pas à exprimer réellement ses dons. Si l’enfant est une manifestation de vos émotions les plus profondes, alors ces émotions ne sont pas totalement exprimées car elles sont contrôlées. Vos émotions sont restées au niveau inconscient, et l’enfant peut se sentir perdu et rejeté à cause de cela, même s’il se passe apparemment peu de chose au niveau conscient. Dans cette situation, l’enfant reçoit des compliments et des encouragements pour des choses qui ne sont pas si importantes, alors qu’au niveau inconscient il perçoit des signaux de rejet pour ce qu’il ressent.

L’enfant a le désir d’aller à un niveau plus profond, et souvent il n’en a pas conscience – c’est un désir ardent. L’enfant recherche un équilibre au sein de sa famille; cette impulsion vient de son âme. Et si les parents s’opposent inconsciemment à cette impulsion, cela génère des difficultés pour l’enfant. Vous avez tous connu ces difficultés à un niveau intérieur, car vous avez tous été cet enfant; et ce dernier vous parle aujourd’hui. Dans cet atelier, nous invitons cet enfant à être entièrement présent. Ici, il est enfin autorisé à être.

Cela demande beaucoup de courage pour reconnaître entièrement cet enfant, pour lui donner de l’espace et s’exalter de ses merveilleuses qualités. «Comme tu es beau; comme tu es pure; comme tu es sage; comme tu as de bonnes intuitions». Dire réellement ces mots à votre Enfant intérieur c’est aller contre vos parents. Ces derniers ont pourtant été votre repère pendant très longtemps: une source d’approbation, d’amour, de protection, de sécurité. Lorsqu’ils n’ont pas pu vous donner cette reconnaissance (à cause de leur propre inconscience), quelque chose s’est cassé en vous, la confiance profonde que vous aviez a été blessée, et vous avez commencé à vous montrer sous un autre jour, différent de qui vous êtes réellement. Vous avez essayé de vous adapter et vous avez affiché un comportement qui n’était plus aligné avec vos impulsions les plus pure et profondes. C’est ainsi que votre vie est devenue une lutte.

Je n’ai pas besoin de vous décrire l’effet que cela a eu sur votre vie: le sentiment d’être perdu, le sentiment de solitude, et l’éprouvant doute de soi auquel cela vous a mené. Vous connaissez tous ce sentiment. Vous devez maintenant donner à cet Enfant intérieur tout l’espace dont il a besoin (il est encore là dans toute sa pureté). Et la raison pour laquelle cela vous demande un immense courage, c’est parce qu’il est nécessaire que vous renonciez au «Monde». Dans votre tendre enfance, vos parents représentaient le Monde dont vous dépendiez, ils prenaient soin de vous et ils étaient essentiels à votre survie. Plus tard, ils ont été remplacés par vos amis, votre école, vos professeurs, puis vos patrons, vos employeurs – toutes les systèmes et points de repère extérieurs.

Pour défendre véritablement l’élan originel de votre âme –  cet Enfant intérieur – il est nécessaire de tourner le dos au monde extérieur et de dire à cet enfant: «Je suis ici pour toi! Pour toi, je résiste au pouvoir du Monde. En exprimant ma foi en toi, je laisse le Monde de côté. Je me moque de ce que les autres pensent, je lâche prise sur le jugement de mes parents, de mes amis, de mon compagnon, de mon patron. Car je vois ta beauté et je sais que tu es digne de laisser ta lumière briller ici

Cela demande un retournement intérieur, un grand virage pour aller vers votre Moi profond. Et cela demande beaucoup de force et de courage car vous finissez par vous retrouver vraiment seul. Personne d’autre que vous ne peut faire «ce virage vers votre Moi profond, en tournant votre dos au monde». Ce virage, vous le faites seul. Je me mets un peu de côté et je vous encourage. Je tiens à continuellement souligner la sublime beauté originelle de votre Enfant intérieur, mais je vois aussi dans vos yeux la peur et le doute quant à votre capacité à prendre ce virage. Sachez que je resterai là aussi longtemps que, et jusqu’à ce que, vous n’ayez plus besoin de mes encouragements. C’est vous qui devez effectuer ce retournement intérieur, et vous faites partie de ceux qui le font. Vous êtes à mi-chemin. Certains sont un peu plus près du départ, tandis que d’autres sont un peu plus loin. Mais cela n’a pas d’importance car vous savez que c’est votre cheminC’est la voie du Travailleur de Lumière sur la Terre.

Une fois que vous avez créé un espace pour cet Enfant intérieur, votre vie va changer. Des forces profondes vont se réveiller, votre âme va devenir plus ancrée sur la Terre. Vous allez commencer à émettre de la Lumière vers les autres. Et là où dans le passé vous voyiez des personnes qui vous jugeaient, vous allez maintenant voir des jeunes enfants qui sont eux même perdus. Ainsi, le jugement des autres devient de moins en moins important, il a moins d’impact sur vous. Vous êtes amené à compter de plus en plus sur votre propre force – Vous devenez un Enseignant. C’est ce que cela signifie être un Enseignant ou bien un Travailleur de Lumière: vous vous tournez vers votre propre Feu intérieur, vers la passion de votre âme qui vous pousse en avant. Et c’est ainsi que l’Enfant intérieur est préservé et que vous redécouvrez votre pureté intérieure.

Vous avez tous appris à vous méfier de vos émotions, à mettre des barrières autour de ces dernières afin de les garder à distance. Mais, vos émotions sont des indicateurs très importants dans ce processus de retournement. Je vous ai déjà dit que votre Enfant intérieur – l’enfant que vous étiez – a été à un moment donné, déchiré entre ce qu’il ressentait à l’intérieur et ce que le monde extérieur attendait de lui. La vie émotionnelle de l’enfant que vous étiez a été influencée par les attentes du monde extérieur, et cela a semé la confusion dans son esprit. Il semble maintenant que vous ne puissiez pas toujours faire confiance à vos émotions. Mais partez du principe qu’une vérité se cache derrière chaque émotion profonde. L’émotion elle-même peut vous déséquilibrer et vous décentrer, mais ne vous laissez pas rebuter ou décourager lorsque cela arrive. Si la partie enfantine en vous ressent une émotion, c’est qu’une vérité se cache derrière. Lorsque vous vous inclinez devant votre Enfant intérieur en toute franchise et avec humilité, et lorsque vous permettez aux émotions de se déployer telle une vague dans votre corps, et bien un message va certainement se faire jour. Et ce message vous est destiné, à vous: le porteur de votre Enfant intérieur – à vous, l’âme qui vit sur la Terre avec et à travers cet enfant.

Observez pendant un moment votre Enfant intérieur, et voyez s’il y a quelque chose qu’il aimerait que vous sachiez. Laissez cet enfant se tenir devant vous, observez le, ressentez sa puissance, sa beauté, son originalité, mais aussi sa vulnérabilité. Bien sûr, cet enfant a besoin d’amour et de protection car il est vulnérable, et vous pouvez lui offrir tout cela. Entourez-le de chaleur et de sécurité, et maintenant demandez-lui: «Qu’y a-t’il en toi qui veuille s’exprimer et devenir visible? Donne-moi ton message, permets-moi de connaître ce message à travers une émotion ou un ressenti dans mon corps – à travers un mot ou par le biais d’un symbole. Parle-moi.» Prenez conscience que lorsque votre Enfant intérieur se tient devant vous, vous vous êtes tourné vers lui et ainsi vous l’écoutez. L’habitude d’écouter est importante, car c’est ainsi que les messages se font jour. Et le fait de vous incliner devant votre Enfant intérieur, est la condition pour recevoir ces messages.

Ne sous-estimez pas l’importance de ce que vous faites. La restauration de la connexion avec la partie la plus pure de votre être – est – ce qui va changer ce monde et cette Terre. Il y a beaucoup de douleurs, beaucoup de misères, et beaucoup de maux dans le monde dans lequel vous vivez. Le changement viendra de l’intérieur – il viendra du cœur et de l’âme des êtres, de la façon dont ils expérimentent la vie et dont ils réagissent face à eux-mêmes. C’est là que s’opère le véritable changement, celui qui obéit à une motivation: il ne viendra pas de l’extérieur, ni des pensées ou des actions – mais principalement de l’intérieur vers l’extérieur, à partir des ressentis et du cœur. Aussi, lorsque dans un geste apparemment simple, vous vous inclinez profondément devant votre propre douleur, devant vos propres blessures – vous faites quelque chose pour le monde – vous le rendez plus léger. A première vue, rien ne semble changer: la pollution environnementale ne diminue pas; il n’y a pas moins de guerres qu’avant; il n’y a pas moins de pauvreté. Cependant, quelque chose s’est produit: une graine a été plantée pour un changement réel et profond.

Le vrai changement que ce monde attend est l’ouverture du cœur humain. En premier lieu pour nous-même, pour notre Enfant intérieur qui est blessé. Et, à partir de là, notre Enfant intérieur peut commencer à illuminer de sa lumière le Monde. Vous n’êtes cependant pas un professeur omniscient capable de tout faire – Non – vous êtes justement très humain, vous demeurez vulnérable, mais vous ne vous cachez plus. Vous vous laissez porter par la vie et vous accueillez tout ce qu’elle vous apporte. Dans ce mouvement fluide, libre et vulnérable, vous êtes si beau et votre force immense devient visible!

Je suis ici avec vous en tant qu’ami, je partage avec vous les mêmes idées – Je vous aime. Moi aussi j’ai un Enfant intérieur, un enfant qui est enthousiasmé à l’idée de vous revoir – ma Famille. J’ai moi-même été Humain et je conserve partiellement mon humanité. Même si je ne suis pas dans un corps humain, être Humain est cher à mon cœur. Les émotions mêmes, la profondeur et l’intensité d’être Humain, sont restées dans mon cœur. Je ne suis pas seulement ici pour transférer des idées ou des informations venant de mon esprit, je suis aussi ici à partir de mon essence et de mon cœur – ce qui inclut mon Enfant intérieur. Je suis ici par amour, par amitié et fraternité. Je vous aime et je souhaite vous transmettre les salutations de mon cœur.

© Pamela Kribbe
https://www.jeshua.net/

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: jeshua.net

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.