GINETTE DESROSIERS : La Grande Fraternité de Lumière: Message de la Grande Fraternité de Lumière pour la Nouvelle Année 2021 — ginettedesrosiers.com

Image provenant de centerblog.net

Message canalisé le 31 décembre 2020

Message de la Grande Fraternité de Lumière pour la Nouvelle Année 2021

Par Ginette Desrosiers, médium instructeur

Je demande un Message pour la Nouvelle Année, pour l’année deux mille vingt qui se termine, donc la Nouvelle Année deux mille vingt et un qui commence.

Je vois se dessiner le Sceau de Salomon, l’Étoile de David, l’Étoile à six branches. Message de la Grande Fraternité de Lumière.

Ça dit : Âme de Lumière, Âme d’amour, de paix, transcendez l’espace-temps et venez nous rejoindre dans ces espaces de Lumière : prières, accompagnements, méditation; le lieu de rencontre de votre Âme à nos Âmes Célestes, lieu de rencontre dans la plénitude, la paix, le ressourcement, l’allègement.

Il est important d’agir dans une volonté de bien, de partage, d’amour universel. Le temps est venu de vous rassembler, rassembler les peuples, unir les voix et construire un Monde Meilleur, une façon de voir différente.

La modestie, l’encouragement, les façons de faire plus sereines, dépourvues des possessions au-delà de ce qui doit être. Préserver le bien mais accueillir la modération. Il y a suffisamment, présentement en ce monde, pour accueillir cette simplicité d’être sans outrepasser au-delà de ce qui doit être. Permettre à chacun de recevoir ce qui est approprié; largement distribuer ce qui est au-delà de ce que vous possédez, qui n’est point nécessaire à votre bien-être. Vous avez plus qu’il ne faut parfois, en divers endroits, alors ne gaspillez pas et permettez à chacun de recevoir ce qui est propice à son bien-être. Puisque la légèreté doit se faire en tout et partout, alléger vos biens, alléger vos façons de faire; être au service de votre planète et de ce monde.

La création de ce Nouveau Monde se fait dans la persévérance à ce qui doit être le plus grand bien de la communauté. Acceptez de faire partie de ce bien-être et de cette communauté. Ne refoulez pas l’expression de votre être et ne vous isolez point dans de vastes prétendus de votre bien-être sans vous permettre d’être accueillant envers d’autres. Restez ouvert à participer; vous êtes responsable de ce que vous entretenez comme façons d’être, façons de vivre, façons de faire. Légèreté oblige à être un être de Lumière transcendant la matière et mettre à profit tout ce qu’il possède, tout ce qu’il détient comme connaissance, comme avoir, afin de faire fructifier ce monde de meilleure façon. L’originalité est de mise, des changements profonds se feront; la diversité oblige cela.

L’être se construit parfois une carapace de protection. Il permet en cela de se retirer et de vivre de façon sédentaire ce qu’il a à faire, à vivre, mais à ce moment-là, ne contribue point à l’évolution. Il entretient une densité, une fermeture qui ne permet pas d’exprimer la réalité attendue. Le mouvement doit se faire de plus grande expansion, de plus grande expression de l’âme, de la vie, de la diversité. Soyez attentif à cela.

Parfois vous entendrez, vous observerez des mouvements radicaux qui feront en sorte de faire changer les décisions. Les gouvernements opèrent des transitions. Parfois ils observent et modifient leurs façons de voir ou de faire selon les exigences de la communauté. Le bien de tous sera au cœur de ce moment de vie en deux mille vingt et un.

La paix revient parfois en des endroits et, à d’autres moments, il y a bousculades, des forces de l’ordre qui opèrent. Puisque les décisions seront nombreuses, il faudra se faire porte-parole de vie et non de destruction.

La contrariété peut venir, le manque de jugement parfois mais aussi les effondrements de ce qui n’est plus apte à servir la population. Le changement se fait parfois difficilement mais engendrant tout de même satisfaction à la fin de la résultante et des modifications qui seront apportées, qui souligneront le parcours décisif ainsi transformé.

La loi oblige, les mesures de guerre seront appliquées, la vie reprendra par la suite. Le pays se transforme, la légèreté se place. Des dissidents dirigeant ce pays, ce pays sera acculé au pied du mur et devra rendre des comptes pour avoir oppressé et transmis de fausses valeurs. Le peuple a raison de dire qu’il est temps de changer et ce mouvement se fait dans la direction souhaitée; la démocratie oblige à cela.

Si vous choisissez la paix, vous aurez la paix en vous et autour de vous. Si vous choisissez la noirceur et les expressions de lourdes conséquences, vous aurez à subir le fardeau de ce que cela apporte. La légèreté doit se faire, nous disons, la paix doit revenir et en chacun, pour chacun, se place ce défi de vie.

Les empreintes karmiques sont nombreuses pour certains peuples, ce qui aura pour effets de faire vivre les conséquences de cela, de ces mouvements, de ces agitations, de cette persévérance à entretenir la lourde conséquence dans ce mouvement. Sachez opérer la transition, voyant ce qui est et affrontant vos peurs afin de réduire le stress qui peut vous venir : la peur de vivre le fléau, le combat intérieur, la dualité, sans quoi vous serez amené à poursuivre ce chemin dans la lourde conséquence de ce qu’apporte cette dualité : fardeau accru, dispute continue, acharnement dans de fausses croyances, dans de mauvaises directions. Soyez allégé, venez en votre Cœur, variez la vibration, assouplissez votre regard; devenez un instrument de paix et non un instrument de désordre.

La fatalité a à ce qu’il y a à vivre. La fatalité peut devenir un désastre ou une acceptation de ce que la vie propose de nouveau à venir, dans la paix, dans le calme, le désir profond de vivre, de la façon la plus simple. La vie se fera, ce passage et cette grande transition sera accueillie par de nombreuses personnes.

Je vois l’image d’un enfant sur une balançoire.

La simplicité de l’enfant sans obstruction de pensée, simplement dans la légèreté de vivre le moment présent; ce moment où la paix est présente, où le calme habite l’être. Les enfants ont de l’amour en eux, de la poésie dans la douceur de l’âme. Ils ne portent point de pensées sombres; ils sont simplement dans l’accueil de la vie, la légèreté, la simplicité. En cela soyez les artisans de Nouveau Monde dans une simple envie de créer la perfection et la paix en tout instant. Vivre le changement est important : la notion de transition, la notion d’allègement, la notion de persévérance et de création dans ce que vous aimez le plus, dans ce que vous reconnaissez comme étant une valeur fondamentale, afin d’être un artisan de la Lumière.

Je vois quelqu’un qui est à genoux sur le sol et les mains qui travaillent dans la terre à créer, à semer.

On répète : simplicité. Travailler la terre, amener la vie, reprogrammer ce qui a été déprogrammé. Être des artisans de demain, élaborer de nouveaux Plans de vie, créer le Nouveau monde.

Je vois un être debout, une énergie masculine qui tient dans ses mains un enfant, un bébé. Je vois une femme qui pose sa tête sur l’épaule de l’homme.

L’amour, la vie, engendrer la vie, être amoureux de la vie; ensemble créer cette union et forger la Nouvelle Vie, le cœur battra à nouveau. Les gens ont besoin de s’unir et ce moment de l’année deux mille vingt et un est un moment de créer, recréer pour participer à équilibrer cette vie. Les unions, rassemblements, la famille, jouer dans l’importance de profiter de la vie : danser, chanter et s’illuminer dans la paix, la joie retrouvée.

Je vois l’image, comme on dirait un hôpital, parce que je vois quelqu’un qui accroche un sac de soluté, avec un lit, des personnes hospitalisées.

On dit : beaucoup de personnes hospitalisées. Pour le début d’année : On me montre une espèce de graphique en dents de scie avec un pic élevé et plusieurs qui redescendent par la suite mais, je vois ça descend, ça remonte un peu, pas aussi haut que c’était, mais il y a une remontée, ça descend et doucement ça va en redescendant mais, je dis, parfois avec légère remontée, mais jamais aussi haut que cela a été.

Des progrès qui feront en sorte de réduire les cas de contagion de la pandémie qui diminuera son fléau. On dit que des études auront démontré que c’était variable, comme si ce n’était pas toujours identique en tout et partout. Un contrôle adéquat, une mesure entreprise qui sera efficace et la contamination diminuera progressivement, s’estompera et finira par disparaître.

Bien qu’il y aura encore répercussions plusieurs mois, On dit de donner notre meilleur : donnez votre meilleur.

Je le ressens comme : d’être attentif et positif, de maintenir des façons de faire qui permettent de contribuer au meilleur pour chacun.

On dit que les personnes ont souffert d’un grand stress, de grandes peurs et comme s’il faudra calmer ces agitations : un temps de réflexion, un temps pour apporter de l’aide.

On dit : savoir écouter, prendre le temps d’écouter les autres pour comprendre vraiment leur vraie nature, qui ils sont, et prendre le temps de mieux exprimer qui l’on est, ce qui est transporté intérieurement. Être attentif, écouter, et parler pour être écouté. Parfois on hésite à dire ce que l’on pense et parfois on ment pour ne pas dire ce que l’on pense; la vérité oblige à être authentique.

L’année deux mille vingt et un sera propice à l’expression de vérité. Il faut parler ouvertement et dire ce que l’on pense sans blâmer les autres; simplement à ce que l’on ressent intérieurement, profondément, il faut le dire. La plupart des personnes oublient cela, manifestant ainsi leur désaccord, leur amertume de façon ouvertement, sans dire profondément en eux ce qu’ils retiennent. Se permettre d’être vrai, authentique, place la légèreté, la création de la transformation. Plus on opère la transition de dire ce qui nous pèse, ce qu’il y a à l’intérieur, plus cela ouvre à la transformation. La paix revient, l’amertume se dissout, l’ouverture à la conscience nouvelle, l’acceptation de soi, de l’autre, tel que la vérité le veut.

Je vois comme, on dirait le sable du désert, un endroit très sableux, je pense le sable du désert, mais je vois aussi l’image d’un éléphant. On parle de violence. Je vois un rhinocéros, je ressens de la violence faite aux animaux.

Je vois un homme avec, on dirait, un koala dans les mains comme pour en prendre soin. L’importance d’être attentif à ce règne animal; ne pas détruire, On invite à prendre soin des animaux.

Je ressens, j’ai l’impression en ressentant l’aspect désertique, de manque d’eau, l’impression d’une sécheresse mais du côté de l’Afrique, comme si, je vois, …On me montre un cours d’eau qui s’assèche, des éléphants qui cherchent à trouver l’eau ; difficulté à s’abreuver. Je vois une terre aride craquée, et on ramène qu’on ne se soucie pas suffisamment de la planète, de la modification des climats et changements climatiques.

Et en même temps, On me montre tout à coup : je vois comme si j’étais dans le ciel, dans l’atmosphère, comme si On me montrait un espèce de satellite. Je vois un satellite avec des coupoles.

J’ai l’impression d’observations, constatations des dérangements climatiques observés; comme une impression que ces appareils peuvent influencer ce qui se passe au niveau climatique.

On dit de rester alertes à ce que les scientifiques diront parce qu’il y a beaucoup de transformations à venir.

On dit : ne pas jouer sur les mots mais bien apprendre à comprendre, comme si un cri d’alarme se faisait mais qu’on ne voulait pas entendre et qu’on transformait, par d’autres paroles, l’information.

Et là j’ai l’image de glaciers en train de fondre; je vois des masses de glace qui tombent dans l’eau, qui se défont, et On dit : urgence d’agir.

On invite à travailler fort sur cela : mettre de l’emphase sur le climat afin de redresser, d’apporter des modifications.

On dit : chacun est responsableune petite action engendre une grande réaction parce que la petite action amplifiée par plusieurs petites actions de chacun apporte un grand changement. Les générations futures bénéficieront de ce changement; ce qui aura été fait poursuivra à travers les années des époques à venir.

Urgence d’agir maintenant pour avoir un résultat plus grand avec le temps.

On me parle des produits chimiques : bon nombre sera aboli; beaucoup de transformations pour le progrès, pour l’amélioration.

Avancez en confiance, agissez en vous responsabilisant à ce qui doit être. Nourrissez l’espoir, être inventif. Le rôle de chacun est important, la clé demeure en vous, en votre participation à être ce qui est prémisse de vie, de nouveauté.

Nous avons dit ce qui était à dire. Nous espérons que vous comprenez qu’il est important d’agir pour le bien de la planète et de chaque individu; Le temps presse, la vie reprend son cours.

Je vois un Ange, l’Archange Gabriel avec sa trompette, annonçant la paix, le renouveau, la confiance que chacun doit avoir dans ce moment de grande transformation.

Avec Amour nous vous saluons. Avec Amour nous vous proposons de vous unir à nous dans votre Centre, au Centre de votre Être, dans le Sanctuaire de votre Cœur, de votre chakra du Cœur : union de la Vie, de l’Âme. Corps, Âme, Esprit en une même fusion de Lumière à la Source de Vie Universelle. En chacun de vous il y a cela : ce lien d’Âme Céleste, ce lien d’Âme Divine, la Source qui coule en vous, qui vous unit à tout ce qui est, à ce Monde de Lumière, à ce Monde de Vérité, d’Amour Universel. Sachez vous relier, vous ressourcer et retrouver votre harmonie en tout et partout. Avancez dans la Paix.

Je vois l’image d’une immense Cathédrale, un immense Sanctuaire de Lumière rempli d’Êtres de Lumière et d’Âmes qui avancent dans ce Sanctuaire de Lumière …. et j’entends : « Bénédiction à vous, à chacun de vous ». Nous bénissons votre Âme de Lumière. Nous bénissons votre Être entier, à ce qu’il est dans ce processus de Vie.

Amen … ainsi soit-il.

Voilà le Message

GINETTE DESROSIERS, Médium instructeur
www.ginettedesrosiers.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: ginettedesrosiers.com

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.