THIERRY DESBONNETS (Tydé) : L’an qui vient — @thierry.desbonnets

Photo « Max » © Milan Jurek via 500px.com

«L’an qui vient s’offre à notre découverte. Il sera unique et inédit. Soyons le aussi.»

Thierry Desbonnets

Il s’offre à notre découverte, parce que, malgré tout ce que nous croyons en connaître d’avance, malgré ce sentiment qui nous tenaille qu’il n’y aura rien de nouveau sous le soleil, malgré ce sourd découragement qui nous laisse présager que, pas moins que les autres années, il ne sera exempt de mille douleurs ni de mille violences. Rien n’est à prendre comme une sempiternelle répétition, mais à chaque fois comme une nouvelle chance.

C’est sans doute les mille pollutions de notre esprit qui nous font prendre le fleuve de la vie pour guère plus qu’une mare croupissante. Au lieu de l’éternel mouvement et de l’impermanence, nous avons tendance, vu de notre mental, à nous croire courir seulement dans la roue de nos quotidiens, comme le hamster qui s’époumone à ne pas avancer d’un pouce. C’est simplement que nous ne regardons plus le mouvement de la vie pour n’écouter plus que sa rumeur, écho lointain et indistinct d’un tout que ne regardons plus, sans en voir ni la totalité ni le détail, juste le regard dans le vague. Nous n’aimons plus la vie quand nous croyons qu’elle se répète. Ce n’est pas qu’elle se répète, c’est nous plutôt qui ne faisons que la bégayer.

S’arrêter un temps, pour dire qu’une année nouvelle commence, c’est justement pour en rappeler la nouveauté. Il va se passer des choses qui ne s’étaient jamais produites avant. Dans nos vies personnelles, des rencontres, des émotions, des sensations, des événements familiaux parfois heureux, parfois redoutés, dont nous ne connaissons pas encore ni l’ordre ni le désordre. Dans l’histoire du monde, il y a encore tant à espérer et tant à craindre que la succession des 365 jours nous fera découvrir à temps et contre-temps.

Commencer une année nouvelle, c’est justement faire un pari, celui d’un changement, d’un avenir possible. C’est faire le pari que la vie l’emportera encore, malgré tout, sur la mort, qui n’est pas son contraire, ni son revers, mais son révélateur. C’est se risquer encore à l’aventure humaine en imaginant qu’il n’y a pas plus belle aventure que de désapprendre les certitudes pour arriver à un peu plus de vérité. C’est avoir de l’imagination plus que des souvenirs, des rêves plus que du fatalisme, de l’élan plus que de la tristesse.

Ainsi, commencer une année nouvelle, c’est croire, encore, que nous sommes neufs, que nous avons encore tout et tant à découvrir, que nous ne sommes pas encore arrivés au bout de nos rencontres et qu’il nous reste encore tant de choses à voir que nous n’avons encore jamais vues. C’est croire surtout que notre cœur n’en a pas fini de battre, parfois à la chamade, et de s’émouvoir et de s’émerveiller et de parfois souffrir, comme les signes toujours présents qu’il est possible et nécessaire d’aimer.

Chaque année nouvelle se présente alors ainsi à nous, comme la promesse de pouvoir aimer, encore et davantage, parce que, désespérément, la vie ne veut rien d’autre.

Tydé

THIERRY DESBONNETS
Thierry Desbonnets (Tydé - poétosophe)

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @thierry.desbonnets

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
UN BLOG DÉDIÉ À L’AMOUR DE SOI

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.