DANIEL MEUROIS : UN CERTAIN « AVIS D’URGENCE »… — @DanielMeurois

Image par Pete Linforth de Pixabay

Amis lecteurs,

Certains d’entre vous, à la lecture de la plupart de mes textes qui invitent à la réflexion et à la méditation, me voient peut-être comme quelque peu désincarné, à part sur «un îlot de la conscience», bref comme un mystique qui jongle avec les mots sur son nuage… C’est une erreur. Le choix de mes textes indique simplement que les réactions vives et le pugilat des mots – que je respecte et comprends chez autrui parce qu’ils sont également nécessaires – n’est simplement pas ma façon de faire.

© Daniel Meurois – 10 décembre 2020

Il n’empêche qu’il y a des choses qui me font très, très, vivement réagir comme, par exemple, cette «Alerte d’urgence» accompagnée d’une sirène d’alarme, envoyée par le Gouvernement québécois, hier en milieu d’après-midi, à la fois sur tous les cellulaires et les chaines de télévision, interrompant ainsi brutalement leurs émissions.. Que cela signifie-t-il ? Qu’au-milieu de la multitude des mensonges éhontés, ceux qui nous dirigent, qui cultivent savamment la peur, l’intimidation et la menace pour arriver à leurs fins redoublent d’agressivité. Leur but ? Mettre l’économie mondiale à plat, réduire et asservir les populations en pratiquant l’eugénisme et la «décérébration» des jeunes générations, tout cela sous une dictature globale légitimée par une «nécessité de sécurité». Je résume, bien sûr, car on n’en finirait pas de tout décortiquer jusqu’à relier cela à des forces qui ne sont aucunement terrestres.

Pour en revenir au message d’alerte reçu hier par la population québécoise, à mes yeux celui-ci peut-être compris comme un test de plus afin de mesurer le niveau global de soumission des habitants de la Province canadienne. La question cachée sous un tel message est : Jusqu’où peut-on aller dans la capacité d’acceptation de ce peuple et dans son «aplaventrisme», c’est-à-dire son degré de soumission ? Toutefois, en y regardant bien, un tel message traduit en même temps une peur des gouvernants, la peur que les «choses» n’aillent pas exactement comme ils le veulent et aussi vite qu’ils le veulent car, n’en doutons pas, tout est plus que jamais lié sur le plan mondial et il y a un «calendrier international» à respecter face à ce qui risque d’exploser prochainement aux USA et qui va éclabousser bien du monde. Je n’en dirai pas plus… Bref pour les «asservisseurs» qui nous dirigent – et le qualificatif est gentil – cela ne va vraiment pas aussi bien qu’on le croirait… et c’est pour cela qu’ils sortent le fouet.

Je ne doute pas que ce que j’écris ici ne plaira pas à tous ceux qui visitent cette page et que cela me vaudra quelques réponses acerbes de personnes «déçues» et des insultes. Certainement même une menace du robot à algorythmes qui gère cette plate-forme.

Que ceux qui auraient l’intention de m’en adresser ne s’en donnent cependant pas la peine et soient déjà certains que leurs lignes seront purement et simplement annulées. De la censure de ma part ? Oui, je ne crains pas de le dire… Pourquoi ne pas rendre la monnaie de la pièce à ceux qui, «de l’autre côté», passent leur temps à nous censurer, à nous ridiculiser et à nous ostraciser depuis tant d’années ? Seuls l’amour et la Paix m’habitent, vous le savez, et je n’épargne pas ma peine pour les enseigner… mais il y a des moments où il faut savoir un peu les muscler… Aujourd’hui, il est plus que l’heure de réagir et d’arrêter de jouer à l’autruche.

Lorsque les nazis ont envahi une bonne partie de l’Europe il y a presque 80 ans, c’est une chance qu’il y ait eu des hommes et des femmes assez courageux et lucides pour entâmer une résistance, «prendre le maquis», et non pas seulement pour méditer en prétextant que «tout est bien et qu’il faut penser positif pour ne pas nourrir de mauvais égrégores». Oui… une chance, non ? Alors… «Avis d’urgence aux abonnés au sommeil et aux collaborateurs» qui découvriront ce post.

Daniel Meurois.

P.S. À ceux qui me rétorqueraient que le virus existe bel et bien, je répondrai que je suis d’accord, qu’il existe mais qu’il est d’origine humaine, fabriqué intentionnellement en laboratoire et savamment piloté de par le monde en fonction des nécessités. Le problème n’est pas sanitaire car les chiffres sont de toute évidence manipulés. Le problème est politique. Quant aux vaccins… vous pouvez aisément imaginer ce que j’en pense.

Voici le texte en question émis le 9 décembre par le Gouvernement du Québec.

Image provenant de @DanielMeurois via Facebook
DANIEL MEUROIS
Daniel Meurois, Écrivain

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @DanielMeurois

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.