DOMIJI : Il n’y a vraiment rien à apprendre, mais à se souvenir — @chrisandresaint

Image par chenspec de Pixabay

Il n’y a aucun enseignement à donner car toute forme d’enseignement s’adresse au mental qui souvent va faire du mimétisme, du copier-coller. Il va enfermer la transmission d’un rayon d’amour pour en faire une technique, il va cloisonner la lumière dans des boîtes étiquetées : «ça doit être comme-ci ou comme ça»…

Mais la lumière reste toujours à l’extérieur de la boîte. Le soleil ne peut balayer la maison de son rayonnement que si les portes et les fenêtres sont ouvertes.

Ce n’est pas tant les mots qui sont importants mais le jaillissement de la lumière qui les véhicule. On ne peut pas figer l’Amour dans des règles temporelles. La spontanéité de cette pure essence se rit de tout enfermement. La Vérité vient défaire toutes les structures qui tentent de plomber sa légèreté toujours renouvelée.

De plus se prendre pour un enseignant c’est encore croire qu’il y a quelqu’un à enseigner. Toute forme d’enseignement s’adresse au corps mental, émotionnel, à cette masse d’empreintes karmiques (ou vasana), cet agglomérat de mémoires qui se ressasse et s’auto-alimente de son illusion d’être quelqu’un qui fait quelque chose ou à qui il arrive quelque chose. Cela renforce la dualité, le rêve de séparation.

Quand le rêve d’être un individu particulier s’effondre devant l’évidence de Ce Qui Est à jamais UN et intemporel, qui ou quoi y aurait-il à enseigner ? Il n’y a que Cela dans son éblouissante et heureuse Unité. Il n’y a que ce Silence abyssal saturé de son propre Amour et de son incommensurable tranquillité.

Le mental va prendre l’enseignement, l’enregistrer, l’annoter, le disséquer, le commenter, se l’approprier ou va le mettre en doute, bref il sera tant occupé qu’il passera à côté de ce qui vient d’être transmis. Il ne peut pas comprendre parce qu’il n’y à rien à prendre. Il y a Tout à laisser être.

Ce qui est véritablement transmis est juste un éclairage de notre propre lumière renvoyée par un jeu de miroir.

Ce qui est transmis est le Silence rempli de toute le savoir de la Vie, de toute la saveur de l’Être. C’est inexprimable et ne peut s’adresser au mental. Il n’y a pas de volonté d’apprendre quelque chose à quelqu’un, mais une émanation de Ce qui Est sans plus aucune interférence illusoire et se reconnaissant en tout. C’est cette reconnaissance en l’autre qui fait rejaillir en lui ce qu’il est véritablement.

Un sourire heureux vaut mille mots et vient guérir l’apparent autre de tous ses maux. On peut sourire des yeux et du cœur, Cela se diffuse et rayonne dans la fraîcheur de l’instant et vient par sa propre lumière chasser l’ombre illusoire du «moi-je». Ce ne peut donc être un apprentissage, mais une ressouvenance de notre essence.

Essayer de transformer cette ombre égocentrique est une illusion de plus. La seule chose qui peut la souffler est justement la puissance de l’éclairage du Soi. Mais être en présence d’une expression de vie s’exprimant dans la fluidité et la transparence de l’Être vient éclairer et révéler de par sa clarté, ce que nous sommes réellement. Il y a alors une résonance, une réflexion de lumière.

On ne peut pas «travailler» sur l’avidité qui est une distorsion de l’ego qui se croit séparé de l’Êtreté essayant de combler son insécurité par des acquisitions compulsives, et qui, malgré s’être approprié tout un monde, se sent désespérément vide et démuni.

Il se trouve que dès qu’on se retrouve être l’Un sans second, on se sent vivre en tout, on se sait être TOUT Ce Qui Est… Aucune avidité ne peut résister à cela. Inutile de s’agiter à vouloir transformer une ombre, ses distorsions et ses peurs ne viennent que de son oubli d’être la Lumière.

Il n’y a vraiment rien à apprendre, mais à se souvenir.

Instant après instant se rappeler que Cela est tout à tout moment.

Il n’y a personne à convaincre, parce qu’il n’y a personne d’autre que Cela.

~ Domiji

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @chrisandresaint

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.