DIANE GAGNON : ET SI ON LEUR JOUAIT UN TOUR? — @DianeGagnon.Auteur.Coach

Image provenant de @DianeGagnon.Auteur.Coach via Facebook

Et si on commençait à voir les choses autrement? Si on utilisait à notre avantage tous les désagréments actuels?

Diane Gagnon | 27 11 2020

Plutôt que de subir les contraintes imposées, on pourrait s’appliquer à voir les choses autrement en découvrant la paix qui se cache dans le manque d’activités.

Plutôt que d’avoir peur de la maladie, on pourrait voir comment on peut augmenter nos défenses immunitaires et nous mettre en forme pour profiter de nos journées avec plus d’entrain.

Plutôt que de lire les journaux ou d’écouter la télé, on pourrait plutôt lire des ouvrages inspirants, écouter des vidéos qui nous élèvent ou qui nous éveillent.

Plutôt que de paniquer ou de rager quand on nous sert un autre non-sens, on pourrait en rire sans leur accorder la moindre attention et continuer de vaquer à nos occupations dans la joie et le plaisir. Ce sur quoi nous portons notre attention crée notre réalité.

Plutôt que de tolérer d’être traités comme des enfants, on pourrait en profiter pour se rappeler que nous sommes des adultes responsables de notre vie et que nous sommes assez grands pour prendre nous-mêmes les meilleures décisions qui soient pour nous.

Plutôt que de nous sentir isolés des autres, nous pourrions justement en profiter pour prendre des nouvelles plus souvent non seulement de ceux qui nous sont chers mais aussi de ceux que nous avons peut-être perdus de vue, trop occupés que nous étions dans notre ancienne vie à courir sans arrêt.

Plutôt que de tout accepter sans rien dire, nous pourrions commencer par développer notre discernement, apprendre à nous aimer vraiment et à écouter notre voix intérieure qui nous indique toujours ce qui est le meilleur pour nous.

Plutôt que de fermer les yeux sur les incohérences et les mensonges, nous pourrions justement en profiter pour redécouvrir notre propre vérité et nous engager envers nous-mêmes comme envers les autres à n’exprimer dorénavant que notre vérité, toute notre vérité et rien que notre vérité.

Plutôt que de subir sans rien dire des règles insensées, nous pourrions nous rappeler que nous vivons dans un monde d’illusions et que si nous sortons du film, nous pouvons apprécier le spectacle avec détachement.

Plutôt que de nous croire enfermés, nous pouvons nous rappeler à quel point nous sommes des êtres libres et que rien ne peut nous enlever notre liberté.

Plutôt que de trouver le temps long avant que les choses ne s’améliorent, nous pourrions en profiter pour enfin faire éclore notre côté artistique en développant nos talents enfouis, en nous amusant comme des enfants à faire ce que nous n’aurions jamais osé faire auparavant.

Plutôt que de nous inquiéter pour l’avenir, nous pouvons nous mettre tout de suite à la tâche d’imaginer et de créer un monde d’amour et de lumière, et nous visualiser dès maintenant en train de cultiver notre jardin en paix l’été prochain ou de nous remettre à voyager pour aller retrouver ceux que nous aimons.

Plutôt que de continuer à nourrir la matrice en dépensant dans les grandes surfaces, nous pouvons faire le choix de nous occuper de nos artisans, marchands et commerçants locaux, d’encourager les échanges de services entre nous, de créer une modeste économie parallèle qui nous redonnera le goût des relations simples et vraies et qui nous rapprochera les uns des autres.

Plutôt que de nous laisser endormir par leurs sornettes et de rester muets devant ce qui est devenu délirant, nous pouvons nous relever et nous mettre debout pour dire non, nous ne voulons pas de ce monde-là que l’on tente de nous imposer. Ce « non » peut aussi être affirmé dans notre for intérieur et se répandre dans tout notre être comme un phare inébranlable.

Plutôt que de tenter de convaincre les autres, nous pouvons simplement les aimer et les accueillir dans leurs résistances. Nous pouvons aussi en profiter pour nous détacher de notre ego qui veut convaincre et sauver les autres. Nous pouvons apprendre à faire confiance à leur âme qui saura comment agir le moment venu.

Plutôt que de nous mettre en colère, nous pouvons rester en dehors de cette mauvaise pièce de théâtre et faire ce qui nous rend heureux.

Plutôt que de les juger pour tout ce qu’ils font, nous pouvons nous rappeler que nous sommes dans ce monde mais pas de ce monde et que la Vie, toujours, rétablit l’équilibre et la justice un jour ou l’autre.

Plutôt que de laisser la peur nous submerger, nous pouvons nous rappeler que les grands inconforts sont toujours précurseurs de grandes périodes de croissance, lesquelles débouchent toujours sur une nouvelle vision de la Vie, plus belle, plus harmonieuse, plus claire, plus lumineuse.

Plutôt que de voir tout en noir, nous pouvons justement ouvrir grand les yeux de notre conscience et enfin voir que ce qui se joue ici, c’est le grand ménage avant l’illumination. Au bout du tunnel, c’est la lumière. Et elle est phénoménale.

DIANE GAGNON
https://www.dianegagnon.net/

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @DianeGagnon.Auteur.Coach

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.