DANIEL MEUROIS : TU RÉCLAMES DE LA DOUCEUR ? — @DanielMeurois

Image par StockSnap de Pixabay

Peut-être est-il salutaire en ces heures, ces jours, ces mois et cette année si difficiles de se remémorer certaines vérités.

Voici un extrait du «Testament de trois Marie» suivi de son commentaire dans «Les 108 Paroles du Christ»…

© Daniel Meurois – «Les 108 Paroles du Christ» – Éd. Le Passe-Monde.

« Notre amertume, c’est toujours nous qui la fabriquons. Elle n’est pas la faute de la Vie. La Vie n’est personne… Tout est dans la façon dont nous décidons de lui donner forme en nous. Si tu veux l’écrire avec sécheresse, elle sera sécheresse… Tu réclames de la douceur (…) ? Alors offres-en d’abord aux roses qui te sont tendues… » (Le Testament des trois Marie – pp. 58-59)

Lorsque nous sommes submergés par les difficultés ou les épreuves, il est fréquent que nous en accusions la Vie. Mais en réalité, qu’est-ce que la Vie ? Notre énigmatique destin ou quelque Présence divine qui nous échappe ? Si nous y voyons notre Destin, la logique veut que nous y voyions aussi les conséquences de notre bagage karmique, une loi dont la seule fonction est de nous enseigner.

Si nous y voyons par contre le Divin, notre erreur consiste à Le concevoir comme «quelqu’un dans les Cieux» dont la force incommensurable punit ou récompense.

Cependant, comme l’affirme ici le Christ, la Vie n’est personne en particulier. Par voie de conséquence nous pouvons admettre aujourd’hui que le Divin n’est Lui-même personne mais un Champ de Conscience et d’Amour auquel nous participons.

Une telle notion de «participation» est fondamentale. Nul ne vient au monde pour subir un destin. Nous devons «donner forme à la Vie en nous», c’est-à-dire lui donner une signification en la façonnant avec notre cœur.

La façon dont nous l’éprouvons dépend de notre libre-arbitre, autrement dit de la volonté d’orientation de notre conscience. «Si tu veux écrire ta vie avec sécheresse, elle sera sécheresse…» Ces paroles sont claires et il n’est sans doute pas inutile que nous nous les répétions de temps à autre.

Mais le Christ nous entraîne plus loin encore… Il nous fait comprendre que la logique de la Vie demande à ce que nous semions avant de récolter. Voilà pourquoi Il nous pose constamment cette question : «Qu’avez-vous fait ou que faites-vous pour réclamer, voire exiger, telle ou telle chose de «la Vie» ?» Nous ne sommes pas seulement là pour prendre mais pour donner…

DANIEL MEUROIS
Daniel Meurois, Écrivain

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @DanielMeurois

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.