JEFF FOSTER : A QUEL POINT POUVONS-NOUS NOUS RENCONTRER —@divinepagaille

Image par beate bachmann de Pixabay

La vie nous appelle doucement à nous rapprocher, plus près, et plus près encore.

Chaque souffle, chaque pensée, chaque sensation vibrante de vie, chaque son, chaque sentiment intense bondissant dans l’espace est un petit messager de la grâce, chuchotant : «N’aie pas peur, sache que je suis aussi la vie, sache que je ne suis que toi-même».

L’enseignement final ne peut pas être trouvé dans les livres ou sur des sites web ou prononcé par la bouche de soi-disant figures d’autorité. Nos formulations mentales trop intelligentes telles que : «Il n’y a pas de moi…» ou «Le libre arbitre est une illusion!», nos certitudes et nos abstractions mentales et nos jeux de mots pâlissent en comparaison de l’émerveillement continuel d’être le témoin de cette danse éternelle et mystérieuse de l’être et du devenir se faisant écho à travers l’éternité.

L’enseignant final ne se trouve pas dans les salles de classe ou les satsangs, dans les chaires de prédication ou dans des conférences. L’enseignant final est la vie elle-même, et cet enseignement vivant ne commence que lorsque nous rencontrons vraiment, à bras ouverts, ce qui se trouve ici.

A quel point pouvons-nous nous rencontrer, profondément?

Maintenant, tiens-toi nu face à moi, sans la protection de ta philosophie préférée, sans tes vieux livres poussiéreux, sans citer ce que tu as lu ou entendu, sans même la pensée familière «qui rencontre qui?» ou «tout cela n’est qu’une histoire» pour te réconforter ou nous séparer l’un de l’autre.

Et si tu penses avoir trouvé les réponses, si tu es plein d’enthousiasme en te voyant «arrivé», même si tu crois être «l’éveillé», ce n’est pas grave, il n’y a rien dont avoir honte, nous sommes tous passés par là.

Et si tu penses n’avoir pas encore trouvé les réponses, si tu te sens perdu et solitaire, loin de chez toi, ce n’est pas grave non plus.

Il suffit de rester tout près.

Apporte-moi ta frustration, ta confusion, ta joie et tes douleurs, tes certitudes et tes doutes, et asseyons-nous ensemble un moment.

JEFF FOSTER 
https://www.lifewithoutacentre.com

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @divinepagaille

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.