DANIEL MEUROIS : LA BÉNÉDICTION DE L’HUMILITÉ — @DanielMeurois

Image par Three-shots de Pixabay

Amis lecteurs, par les temps qui courent on assiste régulièrement à un certain nombre de «débordements de traits de personnalité». Voici à ce propos quelques lignes extraites des «108 Paroles du Christ». Comme il m’arrive de le faire sur cette page, j’y ai joint son commentaire.

— Daniel Meurois

«Lorsque tu ne t’identifieras plus à ton manteau ou à ta robe, alors nous pourrons parler de ton ascension. Que dirais-tu d’un homme qui prétendrait déjà récolter tandis qu’il vient à peine de faire les semailles dans son champ ?» ( «Les Enseignements premiers du Christ» p151 )

La prétention est l’un des travers qui nous guettent le plus dès que nous choisissons de grandir en conscience. L’accumulation de connaissances nouvelles et les pratiques spirituelles qui vont souvent de pair avec elles peuvent en effet aisément nous donner la sensation de faire partie d’une élite.

Alors que l’on est à peine sortie du monde de l’élève, on se dit très vite initié et on en porte la «robe mentale» suivie de son cortège de subtiles suffisances riant de nos enseignants. Qu’avons-nous compris ? Peut-être une foule de choses… mais certainement pas la première d’entre elles, celle qui nous dit que nous demeurons à jamais les disciples de la Vie.

Ainsi, l’humilité est-elle une clef majeure qu’il nous appartient de découvrir et de ne pas perdre. Elle est la vertu des plus grands, de ceux qui, au regard du Christ, ne prétendent jamais «être arrivés» et «avoir tout compris».

De même, la patience sur le Chemin fait la force des vrais disciples de la Vie. Elle est l’indéfectible alliée de l’humilité. Nul ne peut feindre bien longtemps l’une et l’autre car nul ne triche avec sa propre réalisation…

Les hauteurs de l’Esprit nous sont promises à tous sans exception mais aucune Grâce autre que celle que nous aurons patiemment cultivée en nous ne nous permettra de les atteindre puis de les vivre. Avant de pouvoir revêtir un manteau de Lumière, il convient donc d’avoir longtemps apprivoisé la nudité de la discrétion et de l’humilité.

C’est en terre qu’une graine germe lentement, faute de quoi elle se dessèche sous le jeu combiné des éléments. C’est de par son humilité qu’on reconnaît une grande âme. Pas par l’égo débordant d’une jeune âme qui brille de par sa prétention et son arrogance ingrate.

© Daniel Meurois. «Les 108 Paroles du Christ» – Ed. Le Passe-Monde.

DANIEL MEUROIS
Daniel Meurois, Écrivain

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @DanielMeurois

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.