ELENA BERNABÈ : Le respect — @transparenceducoeur

Photo de Adrienn provenant de Pexels

– Est-ce que je peux entrer ?

– Personne ne m’a jamais demandé ça… Bien sûr, entre !

– Comme c’est merveilleux ici ! C’est un endroit enchanteur ! On ne dirait pas de l’extérieur … Je peux visiter ?

– Oui, mais attention ! C’est tout mon bien : c’est délicat et précieux. Il y a des bijoux uniques, des perles rares, des peintures créées par moi, des coffres de famille. Peu, très peu de gens sont passés par ici. Je préfère préserver tout ça, le protéger, ne pas le rendre public…

– Et pourquoi as-tu décidé de me laisser entrer ?

– Parce que tu m’en as demandé la permission. Tu n’as pas essayé de forcer la porte, tu n’as pas cherché à te faufiler par les fenêtres, tu n’as pas envoyé quelqu’un d’autre à ta place…Tu t’es présenté avec la plus délicate intention : Prêt à recevoir un «non» et à reculer… Ta question m’a touché. Et ça m’a fait ouvrir la porte en grand…

– Dans mon monde, chaque personne demande la permission d’entrer. Toujours.

Le gynécologue pose cette question à chaque femme avant la visite, le psychologue fait de même avant de commencer toute rencontre, et le chirurgien avant chaque opération et même la dentiste avant d’ouvrir la bouche de la personne en face d’elle…

J’ai donc fait la même chose avec toi… Nous venons de nous rencontrer pour la première fois et je t’ai demandé la permission d’entrer dans ta vie intérieure. Pour apprendre à te connaître, te comprendre et m’en enrichir. Sans ton autorisation, je ne peux pas et ne veux pas entrer chez toi.

– Peut-on entrer dans ton magnifique monde ? Est-ce que je peux me permettre ?

– Oui, entre. Apporte tout ce qui te semble utile… Et en retour, rends-moi riche de toi. Mais faisons un pacte : reste à l’extérieur quand je ne te donne pas la permission d’entrer et vois si tu peux faire la même chose avec moi…

Les portes sont faites pour s’ouvrir et se fermer. Et parfois, j’ai besoin de solitude. C’est ça le respect: comprendre quand la porte peut s’ouvrir et quand elle ne peut pas…

Mais si tu me demandes toujours la permission d’entrer, tout sera très facile à décoder. Même les «non»… Qui ne sont pas des fermetures contre toi, mais des ouvertures d’espace sacré pour moi.

Dans le «non» compris et respecté, il y a un amour immense. Beaucoup plus grand que dans les «oui» reçus.

E L E N A • B E R N A B È


SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @transparenceducoeur

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.