SYLVAIN DIDELOT : SANAT KUMARA – Dépasser la matière pour créer un nouveau monde — sylvaindidelot.com

Image par Jan Alexander de Pixabay 

Channeling public du 8 août 2020

Canalisation par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire

Bonsoir à toutes et à tous.

Nous participons à tout et nous participons donc même à cela que vous voyez, même à cette déformation sans doute symbolique : la déformation de l’image, la déformation de votre monde.

Nous sommes plusieurs en ce moment en vérité à vous parler en même temps. Je me ferai le porte-parole de cette assemblée en tant que Sanat Kumara, qui est mon identité hors de la forme, hors du moment, hors de l’instant, hors du temps.

Mes amis, vous vivez des moments particuliers car ce sont des moments auxquels, en vérité, nous avons essayé depuis des années – et vous êtes peut-être invités à nous relire, si vous le désirez – depuis des années, nous vous avons préparé à ce qui se produit maintenant. Nous vous avons préparé à cette guerre, comme vous l’appelez de temps en temps, à ces moments-là, à cette énergie-là, préparé à une énergie plus haute, plus importante.

Que va vous apporter cette énergie ? Qu’est-ce qui va se passer ? Nous entendons cette question chaque jour, chaque heure, chaque minute.

Vous le savez, nous n’avons pas vocation à vous annoncer totalement votre futur, ce serait nier votre part de responsabilité dans l’accélération temporelle, et différentes possibilités d’ailleurs.

Voici ce que je peux vous dire aujourd’hui : vous êtes actuellement, dans votre aspect nécessitant de travailler votre hauteur face aux évènements, de regarder les choses de haut, de très très haut.

Ce qui se produit actuellement n’est pas simplement de l’ordre du physique, c’est aussi de l’ordre de l’énergétique et aussi de l’ordre du spirituel.

Plus vous serez haut en énergie, plus vous serez haut en Lumière, c’est-à-dire dans votre capacité à reconnaître en vous l’Energie Lumineuse qui vous traverse, l’Energie Divine qui vous traverse, et plus vous verrez les choses clairement, simplement et sans heurts, sans bataille.

Il est vrai, totalement vrai, qu’actuellement beaucoup de gouvernements de votre monde, dans la panique, et j’insiste, même s’ils n’en n’ont pas l’air ils le sont, dans la panique, essayent de couvrir tout un champ de possibles, mais en restreignant des libertés individuelles et des libertés collectives, pensant ainsi protéger chacun d’entre vous.

Je ne placerai pas sur eux le moindre opprobre, le moindre doute sur leur volonté à aider. Je ne le ferai pas personnellement, en tant qu’entité lumineuse. En même temps, nous comprenons parfaitement ce que vous êtes en train de vivre, et vous le vivez aussi à titre individuel. Vous essayez de vous préserver de ce qu’il faut combattre. Vous essayez de vous préserver de la peur.

Vous vivez actuellement une société particulière.

J’ai connu, il y a ne serait-ce que deux cents et trois cents ans, des conditions de vie où chaque personne était à deux doigts de la guerre, avec des attaques quasi quotidiennes. J’habitais dans des pays désertiques à cette époque-là et notre village était attaqué sans cesse, l’équivalent de ce que vous appelleriez aujourd’hui des attaques terroristes. Nous subissions régulièrement la famine. Nous subissions régulièrement des attaques de maladies, des virus diriez-vous, mais nous avons appris à vivre avec, à préserver notre corps, notre énergie, à prévoir, à augmenter notre vibration personnelle, notre système immunitaire diriez-vous, pour prévenir ces attaques virales, à prévenir par des défenses de notre village, une surveillance de ce qui pouvait se passer, mais nous n’avons jamais restreint des libertés pour empêcher cela. Je dis ceci en position de chef de cet ancien village bien sûr – quand je dis « bien sûr », cela veut dire que nous avions un conseil déjà qui décidait.

Pourquoi je parle de cela ? Parce que vous le faites aussi de manière individuelle pour votre propre environnement, pour votre propre famille. Sous prétexte d’être en sécurité, certains d’entre vous ont même décidé de s’enfermer eux-mêmes, mais ce n’est plus une vie.

Nous avions préféré, déjà à l’époque que je vous raconte, vivre avec des risques, que vivre sans risques. Nous pouvions vivre sans risque, il suffisait que nous déménagions dans un autre endroit, dans une plaine plus propice mais notre énergie, notre lieu de vie était celui où nous étions, et nous savions par des connaissances supérieures, chamaniques diraient certains, à quel point nous étions parfaitement à notre place. Alors nous avons appris à vivre avec cela, à nous protéger un minimum mais sans restreindre, sans penser en permanence à ce risque.

Que serait la vie de quelqu’un qui pense qu’il peut être attaqué de manière terroriste chaque jour, de manière climatique chaque jour ? Car nous subissions aussi des tempêtes de sable, des tempêtes de sauterelles aussi. Vous ne connaissez pas cela. Nous connaissions tout un tas d’évènements mais pouvons-nous vivre avec cela ? Non. J’insiste pour dire « pouvons-nous vivre avec » c’est-à-dire l’intégrer en nous comme une constante ? Non, mais comme une variable oui, comme quelque chose qui arrive de temps en temps et qui vient bousculer notre vie, bousculer notre existence, nous rappeler ce qui est important.

Vous avez vécu peu de choses en fait mes amis, frères et sœurs, vous avez vécu peu de choses aujourd’hui par rapport à cette époque-là, par rapport à d’autres époques, à d’autres temps.

Mais ne vous enfermez pas dans votre intérieur, ne vous enfermez même pas dans vos certitudes quelles qu’elles soient. Soyez ouvert à l’humanité.

Notre invitation aujourd’hui, elle est là : soyez ouvert à votre humanité, soyez ouvert à tout ce que vous êtes, pas à une partie seulement, à l’intégralité de votre énergie.

Vous êtes des êtres d’énergie faits de Lumière, d’Amour pur, de conscience, d’informations. Voilà ce qui vous constitue, ce qui nous constitue aussi, réellement.

Travailler depuis la matière aujourd’hui est une erreur. Je vais vous expliquer ce que nous voulons vous dire dans cette allégation.

Votre champ d’énergie personnel actuellement vous a déjà fait imaginer le futur, ce que vous appelez « futur », et la majorité, très grande majorité de cette planète actuellement a visualisé un futur de contrôle du risque – je viens de vous en parler – de contrôle total du risque. Mais plus vous contrôlez les risques et plus vous perdez des libertés. Plus vous êtes dans le contrôle personnel et plus vous perdez la liberté, le côté naturel qui est le vôtre.

Alors beaucoup d’entre vous avaient déjà décidé de contrôler le risque.

Alors, que ce risque soit celui de subir une attaque de « x » ou « y », que ce risque soit celui de subir des attaques corporelles d’une manière ou d’une autre, vous avez déjà décidé de contrôler ce risque, et nous ne pouvons que vous inviter à repartir depuis le monde de la Lumière, depuis le monde créateur, depuis le projecteur et pas le monde projeté.

Bien évidemment, nous n’allons pas nous contenter de cette phrase. Bien évidemment, nous allons vous expliquer comment faire, comment augmenter votre vibration, comment être « plus haut » face aux évènements actuels et futurs car, à chacune des tempêtes, il sera nécessaire peut-être de revenir plus haut dans l’énergie, pour chacun d’entre vous et pour l’Humanité tout entière, si tel est votre désir.

Mes amis, la hauteur d’Être ne se mesure pas à une qualité vibratoire seule. La hauteur d’Être se mesure à la qualité de vos émotions.

Tant que vous accordez de l’importance à une émotion de colère, à une émotion d’angoisse, à une émotion de peur, vous êtes collé, englué sur cette Terre uniquement.

Si vous accédez à des émotions plus hautes, l’Amour, la Paix, la Joie, la douceur, la compassion, le partage, toutes ces valeurs vous mèneront dans une énergie de haute intention, dans une vibration très haute qui vous permettra de reprendre votre pouvoir de créateur, et non plus de créature subissant un monde projeté par ceux qui savent ce qui est projeté, ce monde.

L’état de conscience, l’état vibratoire dans lequel vous êtes, appelez-le comme vous voulez, est aujourd’hui primordial pour vous accorder à nouveau votre pouvoir créateur, car vous l’avez vu, sous le joug de la peur, le monde entier s’est retrouvé comme une créature obéissante ; obéissante à ceux qui, eux, portaient des émotions plus hautes, dépassaient cette peur, dépassaient cette angoisse et ont décidé de diriger, de contrôler, de faire de leur mieux, ou pas, dans cette situation-là. Eux, ont obtenu votre pouvoir créateur, et il vous appartient de le retrouver.

Alors la première chose, la première chose qui va vous aider à remonter votre état vibratoire, – nous allons employer ce soir plusieurs termes : état vibratoire, retour vers la Lumière, augmentation en énergie, tous ces termes sont relativement similaires, ne vous battez pas non plus pour savoir lequel importe plus qu’un autre – la méthode que la majorité d’entre vous emploie pour augmenter sa vibration, c’est celle de l’échappatoire. Cela fonctionne un temps. Les échappatoires sont : celle de la méditation – ce n’est pas toujours une échappatoire mais c’est souvent une échappatoire – et aussi celle du rêve, celle de la nuit, celle de dormir, car votre Esprit intérieur, votre Source sait qu’elle est plus que l’apparence.

Et c’est cela la première étape à traverser, frères et sœurs de Lumière, pour augmenter votre énergie, c’est comprendre, accepter vraiment à l’intérieur de vous, une connaissance suprême que tout ce que vous vivez n’est que temporaire et n’est qu’une illusion.

Nous l’avons déjà précisé souvent dans d’autres canalisations, la mort est obligatoire, la mort est un passage obligé d’un état d’être à un autre état d’être.

Ainsi, dépasser votre idée de la mort en vous souvenant que de toute façon, que vous ayez 10 ans, 100 ans, 200 ans – c’est vrai que votre énergie ne le permet pas trop aujourd’hui – mais peu importe le temps que vous avez à intégrer, que vous avez à vivre cette expérience corporelle, elle finira, elle s’arrêtera. Prenez vraiment conscience de cela.

Une des choses qui empêche votre monde de vibrer très très haut est le fait de se cacher cette étape-là, de cacher ce passage-là. Mais en cachant l’expérience de la mort, en ne voulant pas y faire face, la mort corporelle, la mort du véhicule, en ne faisant pas face à cette mort-là, vous donnez trop d’importance à ce qui est temporaire, pour n’en accorder quasiment aucune à ce qui est permanent : votre âme, votre apprentissage, votre connaissance, votre propre Lumière, celle qui se déploie de corps en corps, de temps en temps, d’espace en espace, elle est immuable.

Alors la première étape, oui, c’est d’être en Paix avec la mort, pas de l’attendre, pas de la souhaiter, mais de savoir qu’elle est là et de savoir que la retarder ne vous rendra pas le plaisir. Je vais m’exprimer : vous mettre dans une prison mentale, émotionnelle ou physique, sous prétexte d’être en sécurité vous permettra peut-être de vivre plus longtemps, mais dans quelles conditions ? Vous savez, la prison n’est pas un lieu de sécurité. La prison n’est pas un lieu où vous pouvez dormir tranquille. Cela n’est pas vrai, cela n’est jamais vrai.

Alors il faut sortir de cette prison, ne pas vous mentir à vous-même, quittez l’enfer-me-ment, et revenir à votre paradis réel, à votre certitude réelle d’être des Êtres faits de Lumière, d’Amour, d’énergie, immortels. C’est la première étape.

Travaillez votre immortalité, comprenez-la, intégrez-la, même si dans un premier temps elle ne peut sembler être qu’une religion, que quelque chose qui ne semble pas concret, même si certains d’entre vous ont déjà traversé cette étape, eux ont déjà compris de quoi je parle ici, de quoi nous parlons aussi, ici.

Amis, quand vous passerez cette étape du corps, votre part Lumineuse va remonter à la surface, et vous sentirez ce que nous appelons parfois « la quête du guerrier de Lumière » ; la quête du guerrier de Lumière : vous serez prêt à mourir pour quelque chose de grand et de fort.

Je ne dis pas prêt à vous battre, mais prêt à vivre intensément avec des buts, avec des énergies et pas simplement dans le but et l’énergie de conserver ce corps, mais dans le but et l’énergie de conserver l’énergie tout entière de ce monde, la valeur tout entière de l’Amour dans ce monde. Vous êtes prêt à la protéger.

Beaucoup d’entre vous donneraient déjà leur existence pour les membres de leur famille, pour leur femme, pour leur mari. Beaucoup d’entre vous le feraient déjà, là, maintenant. Alors faites-le, pour l’Amour de l’Humanité.

Voici donc cette première étape, dépasser l’idée de ne conserver que le corps, dépasser l’idée de la mort et l’accepter au moment où elle viendra, quand elle viendra. C’est écrit, c’est ainsi.

La seconde étape n’est pas une étape intellectuelle, c’est une étape d’énergie pure.

Elle consiste à vous faire comprendre maintenant que vous n’êtes pas ce corps, et vous n’êtes pas non plus vos pensées, et vous n’êtes pas vos émotions.

En vérité, vous êtes celui ou celle – si vous voulez donner encore un genre – qui observe cela, qui observe les émotions, qui observe les pensées et qui accepte des émotions ou qui accepte des pensées. Mais dans la routine du corps, vous ne vous êtes même pas posé la question, et la plupart du temps vous acceptez vos émotions, vous acceptez vos pensées comme si elles venaient de vous, comme si elles étaient vous, comme si elles vous définissaient, alors que parfois même vous vous dites : « Je ne comprends pas pourquoi je pense ceci – Je ne comprends pas pourquoi je réagis comme cela – Je ne comprends pas pourquoi j’ai telle émotion – Je ne comprends pas. ». Vous vous le dites à vous-même, c’est-à-dire qu’une part de vous sait déjà qu’elle subit ce qu’elle a accepté.

Alors il s’agit, non pas de refuser les émotions, de refuser les pensées, ceci serait couper l’eau, couper l’énergie, mais de laisser passer cela, de laisser passer cette eau, de laisser passer ce flux d’énergie, de laisser passer vos émotions, de laisser passer vos pensées mêmes parfois. Laissez-les circuler. Plus vous penserez à les laisser circuler, et plus vous les verrez circuler. C’est un mouvement qui se fait dans l’énergie, et il se fait d’autant plus que vous n’y réfléchissez pas mais que vous décidez de comprendre, pas intellectuellement mais réellement – car si c’est intellectuel c’est remplacer une pensée par une autre pensée, ça ne marche qu’un certain temps tout cela – prendre du recul par rapport à qui vous êtes.

Comprenez ceci : à chaque fois que nous vous observons, que nous essayons de comprendre comment vous fonctionnez, vous vous imaginez – et je suis presque à rire de cela – vous vous imaginez que vous êtes un point de Lumière à l’intérieur de votre corps. Et l’image est jolie d’imaginer que votre âme serait un point de Lumière à l’intérieur de votre corps, mais la réalité, c’est que votre corps est un point dans votre âme, un point très petit dans votre âme toute entière, car votre âme – ce que nous nous allons peut-être appeler âme ce soir au moins – c’est l’intégralité de votre expérience, l’intégralité de tout ce qui vous entoure diriez-vous, de tout ce qui vous entoure dans les plans réels, visibles, c’est-à-dire ce que vous captez à travers vos cinq sens mais aussi à travers des plans parallèles, des mondes parallèles, d’autres univers qui communiquent avec vous. Vous êtes cela en réalité et ce corps, ce que vous appelez « moi » la plupart du temps, n’est en vérité qu’un point de regard, qu’un point d’observation de ce monde entier manifesté par vous-même. Je vais déjà peut-être un peu trop loin.

Mais la vérité, c’est que vous générez une expérience dans laquelle vous vous insérez comme un personnage, et si souvent vous perdez la conscience que vous avez créé aussi votre environnement, alors vous vous perdez un peu et vous vous réduisez à n’être que ce corps, que ces pensées, que ces émotions.

Dans un tel état, il est normal que vous pensiez n’être rien j’allais dire, que vous pensiez ne pas pouvoir agir, ne pas pouvoir modifier les circonstances tout seul.

Et tous ces autres qui semblent s’opposer à vous, mais qui ne font que vous montrer que vous vous opposez à vous-même, car vous les avez manifestés aussi, vous les avez acceptés dans votre vision, dans votre champ d’expérience.

J’adore vous entendre mes amis, souvent dire que vous ne choisissez pas. C’est sans doute la plus grande erreur que vous faites très souvent. « Vous ne choisissez pas », vous avez tout choisi. Vous avez tout choisi pour grandir. Vous avez tout choisi pour vous améliorer.

Grandir, vous améliorer, ouvrir votre fraternité, c’est cela la volonté de Dieu. Cela passe par le bien ou cela passe par le mal parce que vous l’avez décidé aussi de vivre dans un monde duel, mais vous pensez que Dieu – puisque vous l’appelez encore ainsi – ne veut que le bien, et vous avez appelé un autre personnage, pour dire que celui-là ne voudrait que le mal.

Non, votre volonté divine, la volonté de Dieu, c’est que vous grandissiez dans l’expérience, que vous grandissiez dans votre expérience dans une dimension, dans un espace, dans un temps, dans une dualité si nécessaire.

Et grandir, s’élever, élever sa conscience, élever sa capacité à aimer tout ce qui vous entoure, cela se passe, soit par des expériences que vous appelez positives ou le bien, soit des expériences que vous appelez négatives et le mal, mais cela se passe par des expériences.

Ceci se passe par vous-même, « Dieu vous veut le plus grand bien », dans le sens qu’Il ne vous propose que des expériences qui sont les plus aptes à vous faire grandir dans votre amour.

Et c’est bien la volonté de votre expérience terrestre : grandir dans l’amour, dans l’amour de qui vous êtes et dans l’Amour tout court, car Dieu vous entoure sans cesse de son Amour, de sa Bénédiction. Vous pourriez presque entendre la Source Divine vous dire en permanence : « Je suis là, je suis là. », la Source créatrice, Yahvé, peu importe dans un premier temps que vous l’entendiez ou non, que vous entendiez ou non ces voix ou les nôtres qui viennent vous expliquer cela.

Le premier pas est de se libérer de l’énergie de la mort.

Le deuxième pas est de prendre du recul et de comprendre, que vous êtes l’expérience tout entière et pas simplement un individu dans cette expérience, mais l’expérience tout entière.

Cela signifie qu’en réalité vous n’avez pas de séparation avec vos frères, avec vos sœurs. Vous n’êtes pas séparés, vous êtes liés. Vous êtes autant l’un que l’autre, autant celui que vous maudissez, que celui que vous bénissez, autant celui avec qui vous êtes d’accord, que celui ou celle avec qui vous n’êtes pas d’accord. Vous êtes tout cela.

Nier cette possibilité, nier cela, c’est nier votre propre divinité. C’est, encore une fois, perdre un peu de votre pouvoir sur ce monde, ne plus être un observateur actif mais juste un observateur et ce n’est pas très grave. Beaucoup d’entre vous ont vécu des vies d’observateur ainsi de très longues fois, très souvent, des vies ainsi qui paraissent être subies, parce qu’en vérité vous n’avez cessé souvent de répéter : « Mais je n’y peux rien. Je n’ai pas le choix. Mais c’est ainsi. », mais vous n’avez pas essayé de les changer, parce que cela demandait une énergie, cela demandait un recul, cela demandait des possibilités.

Il y a toujours une serrure quel que soit l’enfermement. Il y a toujours un endroit où vous pouvez regarder pour voir dehors, pour voir autre chose, pour vous ouvrir à d’autres choses.

Le premier pas est de traverser la mort.

Le second pas est de s’ouvrir à la Vie Eternelle, c’est-à-dire de se souvenir de qui vous êtes vraiment : Dieu dansant dans l’argile d’un corps, vivant des expériences qu’il s’est proposé.

Augmenter sa vibration, c’est apprendre à observer. Si des pensées vous perturbent, si des émotions vous perturbent, dites simplement ceci :

« J’offre mes pensées à qui Je Suis. J’offre mes émotions à qui Je Suis »

et ici j’emploie les termes « qui Je Suis » pour remplacer Dieu bien sûr, pour pouvoir mettre des mots que vous accepteriez tous : « Je Suis »

alors : « J’offre ces émotions, elles me perturbent, je Te les offre, à Toi. »

Quand vous offrez quelque chose, quand vous le partagez, en vous s’introduit un processus que vous appelez le pardon de la vision. Le pardon de la vision est cette capacité que vous avez tous, à voir les choses différemment, avec plus de recul.

Je sais que vous voudriez actuellement que tout aille vite, comme vous dites, que tout se passe très très vite, que tout soit fini, que tout le monde s’aperçoive du « jeu » ambiant, de la mascarade ambiante – qui a toujours été là en vérité, sous une forme ou une autre.

Ne soyez pas pressé. Vous avez établi un plan parfait. Vous y avez participé, vous y participez et vous y participerez encore, pour vous éveiller, pour revenir à votre plein pouvoir, à votre propre liberté d’être.

Vous êtes des êtres exceptionnels. Vous vous êtes proposé l’expérience, encore une fois, actuelle pour vous libérer, pour reprendre tous ensemble votre pouvoir créateur sur ce monde, et ne plus laisser cette capacité à quelques individus et à reprendre, tous ensemble, la main sur cette planète, à recréer la fraternité d’êtres que vous avez toujours été, car vous êtes cette fraternité, car vous êtes ces enfants de la Lumière qui n’ont que la Joie, la Paix et l’Amour dans leur état naturel.

Alors bien sûr, il y aura d’autres dangers, d’autres sources de danger qui vont venir à vous mais, prenez du recul. Observez cela en disant : « OK, le jeu continue. »

Quel est votre vrai désir ? Quel est votre véritable désir ? Il n’y en a qu’un seul : l’Amour.

C’est le désir de Dieu, c’est le désir de l’Un, de l’Unique, l’Amour : se reconnaître en Tout, dans le Tout, dans Toute expérience.

Alors, pour corriger l’expérience il existe des systèmes que vous appelez : rayons, Lumière, énergie, information. Ces mots sont souvent mélangés.

Dans le processus d’acceptation de la mort, de prise de recul, d’observation de ses émotions ou de don de ses émotions, d’observation de ses pensées ou de don de ses pensées, à travers cette expérience de pardon, vous pouvez maintenant introduire une nouvelle vision : en acceptant tout ce qui est.

Cela ne signifie pas accepter d’être battu, accepter de subir le joug de qui que ce soit. Accepter tout ce qui est, signifie :

« Ici et maintenant, je me reconnais comme le Dieu d’Amour et de Paix.

Je me reconnais comme incarnant une partie de moi-même.

Je me reconnais comme un Être de Pure Lumière, de Pur Amour et de Pure Joie. »

« Je me re-connais – Je me connais à nouveau.

Je décide maintenant de reprendre mes pleins pouvoirs,

ma propre capacité à voir l’Amour partout,

même pas à le choisir mais à le voir, à voir l’Amour partout à l’œuvre »

car tout n’est qu’Amour en ce monde, même ce qui vous semble si horrible et qu’une partie peut éclairer de l’Amour.

Alors « peut éclairer », voilà qui nous amène sans doute à l’étape suivante.

Si vous prenez du recul sur la mort, si vous prenez du recul sur l’expérience même tout entière, illuminez-la, transformez-la. Vous en avez la capacité, chacun d’entre vous, chacune d’entre vous, en décidant de trouver à l’intérieur de vous la Joie, la Paix et l’Amour, la liberté, la simplicité. Alors vous la retrouverez dans une part de vous, qu’est la Nature bien sûr.

Est-ce que vous avez vu vos arbres fruitiers entrer dans un débat cette année ?

Est-ce que vous avez vu les oiseaux entrer dans un débat ?

Est-ce que vous avez vu les plantes, les herbes entrer en sécession, se couper de ce qui est ?

Et pourtant, pensez-vous que ces oiseaux, ces arbres, ces plantes, ne subissent aucun désagrément, aucune attaque, aucune atteinte ?

Elles reviennent et tous les règnes, autres qu’humain, reviennent sans cesse dans l’énergie du moment présent : « Je choisis maintenant – Je choisis pour moi, maintenant ».

« Je suis un Être immortel. – Je suis celui qui habite cette expérience.

Je choisis, maintenant, là, tout de suite, dans l’instant,

la Paix, la Joie, l’Amour, la grandeur de l’âme,

c’est-à-dire reconnaître ma véritable taille, pas simplement la part que je crois être « moi »

mais l’expérience tout entière que j’embrasse de ma Lumière, de mon Amour

car Je Suis avec le Créateur. »

C’est ce que vous êtes. Vous êtes le créateur de votre monde personnel, vous devenez la créature quand vous cédez le pas à toutes vos pensées, à toutes vos émotions. Là, vous devenez la créature, celle qui subit, mais la vérité est que vous êtes les créateurs, faibles ; quand je dis « faibles » cela signifie que ce que je vous donne ici est encore une manifestation depuis le monde de la forme, mais petit à petit regardez, nous progressons et nous entrons, petit à petit, dans le monde du sans forme.

Nous entrons dans l’ère de Lumière, nous entrons dans l’espace lumineux car, oui, plus vous prenez du recul sur vous, sur l’expérience, sur ce que vous êtes, sur ce qui vous définit et plus vous entrez dans le Tout, plus vous entrez dans une totalité d’une expérience équilibrée en bien et en mal, en ombre et en Lumière. C’est ainsi que vous l’avez voulu.

Alors vous pouvez, encore une fois, observer la Nature, par une image intérieure, par une image extérieure, et vous apercevoir qu’elle choisit toujours le moment présent.

Toujours, elle choisit le moment présent ; je vous invite dans ce moment-là, je vous invite dans cette expérience.

Vous êtes immortel, vous êtes grand. Comprenez-vous à l’intérieur de vous.

Êtes-vous capable de créer, à l’intérieur de vous, la sensation de cette Divinité, la sensation de cette Grandeur, la sensation de cette Joie immense qui vous habite, à savoir que vous ne risquez rien ? Tout va bien. Tout va toujours bien dans l’immortalité qui est réellement la vôtre.

Si vous ne vous sentez pas bien dans cette pensée, c’est que vous n’avez pas établi encore cette étape 1 dont je vous ai parlé tout à l’heure. Dépassez la mort. Dépassez l’idée de la mortalité même, revenez-y car quand vous y serez revenu, vous pourrez retourner dans ce moment et sentir la pleine Gloire de cet instant, la pleine énergie de cet instant de communion que nous avons tous avec nous-même et avec tous les Esprits qui vous entourent, toute cette Lumière qui vous entoure.

En ce moment nous entendons vos propres critiques : « Mais que fait le plan de la Lumière ? Pourquoi les Guides ne font rien ? » mais nous agissons, croyez-moi. Nous travaillons, nous œuvrons avec chacun d’entre vous. Nous essayons de dire à chacun d’entre vous : Redeviens le maître. Ecoute par toi-même, pense par toi-même, réagis par toi-même, vibre par toi-même, choisis pour toi-même, là, maintenant, ton état d’être. Ne laisse pas quelqu’un d’autre te dire ce que tu dois ressentir. Choisis. Choisis par Amour. Cher ami, nous t’accompagnerons quand tu auras choisi, mais tant que tu subis, nous ne pouvons pas t’accompagner, nous ne pouvons que t’aider à vivre l’expérience au mieux, mais nous ne pouvons pas t’aider à la modifier, à conquérir un nouvel espace.

La loi du libre arbitre est celle de vous laisser vivre l’expérience telle que vous la désirez. Vous n’avez pas à prêcher, vous avez à rayonner qui vous êtes, simplement rayonner.

Un rayon focalisé de l’énergie divine ne pense pas, il ne peut être que le bien.

Quittez l’expérience de la mort.

Reprenez l’expérience de votre Grandeur et puis ensuite, reculez votre Esprit.

Prenez conscience que vous êtes aussi l’espace de cette Terre que vous habitez.

Prenez conscience que vous êtes toute cette terre, toute cette planète aussi. Elle est à l’intérieur de vous et vous êtes à l’intérieur d’elle.

Faites rayonner l’énergie Or, le rayon Or ou le rayon Blanc sur cette planète.

Ne cherchez pas à l’intérieur de pensées.

Ne cherchez pas à vous dire : « J’envoie ce rayon pour qu’il change l’esprit de telle personne. – J’envoie ce rayon pour illuminer l’Humanité. » Non, non, non, non, non.

Ne pensez pas, ne pensez plus, rayonnez.

Restez dans cette visualisation intérieure, restez dans cet état intérieur qui est le rayonnement.

L’éclat de votre triple flamme du cœur se mettra alors en route, l’éclat de votre Energie Pure se mettra en route.

Votre propre rayon atteindra la planète et, votre propre rayon, le rayon Or, le rayon Argent, le rayon Blanc, chacun d’entre eux servira cette humanité, dans le sens de lui apporter de toute façon plus d’amour.

Mais le « comment » importe peu.

Vous n’avez qu’une petite idée des possibilités de ce comment. Si vous envisagez le « comment » depuis le corps et l’expérience unique temporaire, alors vous n’êtes pas Dieu demandant cela. Vous n’êtes que l’enfant suppliant un jouet plutôt qu’un autre. Mais soyez Dieu, soyez Divin en demandant, les Amis. Soyez ce que vous êtes, ce que nous sommes avec vous.

La Volonté Divine est de dire : « Je demande l’Amour sur cette Terre. » L’Amour c’est l’union, la Paix, la Joie, la fraternité, la liberté, l’égalité. Voilà ce qui définirait l’Amour et encore, il reste bien des mots pour définir cet Amour-là.

Votre demande ne devrait – mais c’est vous qui choisissez – être qu’Amour, car c’est votre volonté d’incarnation aussi.

Vous êtes venu incarner l’Amour. Vous êtes venu apprendre à aimer, donc vous êtes venu apprendre à rayonner votre expérience, apprendre à rayonner l’Esprit Supérieur qui vous habite.

Lâchez la mort.

Prenez de la hauteur sur ce que vous êtes, sur ce que vous faites, sur l’endroit où vous habitez.

Rayonnez.

Faites ressortir cette énergie de votre corps physique si vous le voulez, ce sentiment, ce battement de cœur, cette vibration, ce rayon Or, Argent, Blanc, peu importe, qui purifient, qui envoient l’Amour sur ce monde, car ce sont des rayons correcteurs, modificateurs de l’expérience.

Chaque rayon atteindra celui, celle, qu’il doit atteindre, le champ d’énergie, le pays.

Chacun de ces rayons va agir car, et c’est là que nous intervenons, nous verrons ce que vous rayonnez, nous verrons où vous rayonnez et nous pourrons agir dans ces endroits, dans ces lieux, éclairés par vous-même, car c’est cela l’appel de l’Amour à l’Amour, c’est cela le véritable appel d’aide.

La véritable prière, c’est celle qui demande une correction de tout ce qui est non-amour vers l’Amour, de tout ce qui est désunion vers l’Union.

Alors nous allons œuvrer pour éviter que vous soyez séparés car, plus vous séparez les gens, plus vous séparez les Esprits, plus vous vous séparez vous-même de votre pouvoir.

Alors nous irons modifier votre planète elle-même, pour qu’elle s’unisse à votre champ d’expérience et rayonne et résonne avec votre Pure Energie. Et vous-même, vous sentirez la vibration de la planète en vous, vous vous sentirez changer, l’absorber à l’intérieur de vous comme elle est absorbée dans l’autre sens.

Vous êtes UN. Vous allez comprendre cette expérience du « UN » par le rayonnement, car partout où vous allez émettre un rayon d’Amour, un rayon de Paix, partout ce rayon vous sera renvoyé, cette énergie vous sera renvoyée. Vous recevrez ses informations.

Alors, si vous vous sentez au début de cette expérience un peu perturbé par ce que vous recevrez comme information, ne l’intégrez pas en une pensée, ne l’intégrez pas en une émotion, renvoyez-la un peu plus purifiée.

Recevez – Purifiez. Recevez – Purifiez. Recevez – Purifiez.

Illuminez ce monde. Illuminez ce monde jusqu’à ce que, ce que vous ressentiez en retour de la planète entière soit coordonné à ce que vous envoyez, à votre qualité d’amour, à la vibration, à la chaleur que vous envoyez, peu importe car, physiologiquement, pratiquement, idéologiquement, il peut se passer beaucoup de choses. Et de toute façon dans cette expérience, vous aurez augmenté votre énergie, vous aurez augmenté votre taux vibratoire, n’en doutez pas une seconde, pas un instant.

Dans cette expérience, vous serez même lié à plus haut que vous. Vous serez lié au Créateur, au Père de toute chose et vous ressentirez son propre Amour pour vous, son propre rayon, sa propre connexion avec vous-même, sa propre correction de vous-même.

Alors, dans cette expérience de non-mort, de non-localisation dans un corps, dans un espace, dans un temps, dans cette expérience de non-être devrions-nous peut-être dire, en vérité c’est là que vous serez : « Je Suis cette Présence Divine, observatrice, correctrice de tout ce qui est », et vous ressentirez naturellement cette Paix, cette quiétude, cette fraternité.

Nous sommes votre armée, vos collaborateurs, vos frères, vos sœurs, appelez-nous comme vous voulez, mais nous sommes là avec vous pour vous aider, pour avancer.

La Source Divine est infinie dans son énergie d’Amour. Alors quand vous acceptez la correction de Dieu, votre capacité à corriger ce monde sera d’autant plus grande ; « corriger » pas dans le sens que vous imaginez mes amis, pas dans le sens d’aller du mal vers le bien, car si vous dites cela vous êtes encore en train de séparer les choses, mais amener vers plus d’amour.

Alors évidemment dans la matérialité, amener vers plus d’amour c’est amener vers plus de ce que vous définissez dans la forme comme étant le bien. Mais ne songez pas ainsi, songez à plus d’amour.

Si pour vivre plus d’amour il faut un peu plus de remous, un peu plus de modification de l’énergie, eh bien, cela sera fait.

Vous savez parfois, pour qu’un métal – j’ai eu beaucoup de métiers vous savez et j’ai aussi été maréchal ferrant – pour qu’un métal devienne dur, parfois il faut le faire souffrir, il faut le tordre, le chauffer, le refroidir très rapidement. Cette trempe dans l’énergie, cette fortification de la matière, c’est aussi la fortification de l’âme parfois, mais après, l’objet, l’être, est immuablement dans sa pleine puissance, dans sa pleine force.

Alors comprenez que vous êtes dans la forge de Dieu, et vous ne subirez que si vous pensez subir.

Ne quittez pas vos frères, ne quittez pas vos sœurs, ne les voyez pas comme des ennemis, je vous en prie.

Votre puissance est de comprendre que vous êtes UN, parce que vous êtes une âme.

Parce que dans cette âme, un corps – et même plusieurs mais peu importe – un corps est contenu, qui semble vivre une expérience temporaire, qui semble vivre une expérience individuelle. Tout cela n’est qu’une illusion.

Tant que vous pensez à l’individu, à la séparation, vous ne penserez pas comme le grand créateur que vous êtes.

Alors, pour continuer ce que vous appelez des techniques, des méthodes d’augmentation dans l’énergie, le pas de la mort, c’est-à-dire le fait d’accepter votre mort, c’est votre chemin. Nous ne pouvons pas vraiment plus vous aider que cela.

Le pas d’augmentation vibratoire, pour vous faire comprendre que vous êtes plus que ce que vous croyez être, celui-là, nous pouvons indiquer quelques méthodes.

L’augmentation d’énergie peut passer par des appels vers nous, vers vos Guides, vers les anges. Si vous ne connaissez aucun Guide, aucun ange, faites appel à votre ange-gardien. Appelez-le simplement : « Cher Ange-Gardien, j’ai besoin de toi, maintenant, à mes côtés pour monter mon énergie, pour m’aider à voir les choses autrement » pas, encore une fois à modifier ce qui est, mais à en modifier la vision, à prendre plus de recul sur le moment présent comme un arrêt sur image qui permet de voir plus de choses, dans plus d’angles. Votre ange-gardien vous y aidera, vos Guides vous y aideront, les Maîtres d’Ascension vous y aideront, les anges, les archanges vous y aideront sans aucun doute mais, ne faites pas une demande de changement de ce qui est, mais faites une demande de correction de votre vision.

Aidez-vous et faites-vous aider à prendre du recul sur ce qui est en train de se produire, sur ces instants. On n’arrête pas la forge tant que tout n’est pas forgé. On ne peut pas changer le monde tant qu’il n’est pas fini dans sa construction.

Mais vous serez en capacité, non d’accepter tout ce qui est dans la forme, mais de l’accepter dans la méta-forme, c’est-à-dire au-delà de la forme. Au-delà de l’expérience, vous regarderez ce qui est et vous vous direz : « C’est à sa place » mais oui et vous le comprendrez.

Et c’est peut-être le message que nous pouvons vous passer en ce moment, pour ceux qui ne veulent pas tenter l’expérience d’illuminer de leur propre rayon la planète : oui, nous pouvons par vos appels, oui, vous pouvez vous-même, accélérer ce que vous appelez le temps et changer votre monde tout entier, depuis l’énergie, depuis ce sentiment de plénitude, depuis ce sentiment et cette certitude d’être dans le moment présent.

En projetant l’Amour sur votre monde vous le modifiez, vous en accélérez la temporalité et vous modifiez une ligne temporelle.

J’insiste, pour faire cela vous devez être hors temps, hors espace, hors matière, c’est-à-dire vous sentir dans un état d’être élevé.

Augmenter vos vibrations cela peut être écouter des sons spécifiques, cela peut être sentir des odeurs spécifiques aussi, cela peut être toucher des espaces spécifiques.

Vous pouvez utiliser votre corps pour augmenter votre vibration, ou vous pouvez simplement être dans l’eau parfois, pour alléger un peu le corps car, depuis cette vibration haute, vous laisserez les évènements tels qu’ils se passent et vos idées sur ce qu’il se passe de côté, et vous projetez l’Amour.

Ne doutez pas que la projection de l’Amour va apporter énormément à ce monde.

Nous serons beaucoup à porter ce même message vous demandant d’être dans la conscience de l’Amour, d’augmenter votre niveau d’énergie jusqu’à comprendre que vous êtes tout cela, pas pour vous culpabiliser car, si vous sentez la moindre culpabilité, c’est que vous êtes retourné dans la forme. Quittez cette culpabilité.

« Cela est – J’envoie de l’Amour ».

Vous avez une possibilité de corriger, de modifier votre vision, de regarder les choses autrement, juste en émettant votre propre rayon.

Vous pouvez aussi émettre une intention pour votre retour de dire : « A mon retour, je continuerai à voir les choses sous mon aspect divin. »

Alors le monde se corrigera, alors vous sentirez en vous l’œuvre et l’action juste, car il ne s’agit pas non plus de ne pas agir dans le plan de la matière, mais bien de cesser de réagir au plan de la matière.

L’action juste c’est celle qui vous déborde, qui sort de vous, qui vous parait évidente. Ce n’est pas une action de colère, ce n’est pas une action de frustration, c’est un ressenti, une envie de vous unir à ce qui permet le changement, à ce qui veut le changement, sans heurts.

N’utilisez pas la guerre contre la guerre, utilisez l’énergie, montez votre énergie : « Je suis Amour. Je suis Lumière. Je suis la Paix », ces énergies que vous pourrez vivre à l’intérieur de vous.

Revenons encore sur la méthodologie car je sens certains d’entre vous encore perplexes.

Premièrement, s’il vous plaît, revenez à votre immortalité. Oubliez un temps que vous pensez être ce corps mortel. Oubliez le fait de le protéger à tout prix, car c’est l’emprisonner dans des valeurs, dans des histoires, dans des jugements. Oubliez cela temporairement. Laissez, lâchez prise de cela, laissez cela de côté. Vous êtes un être immortel, ressentez que cette définition est vraie. Vous êtes immortel.

Comprenez aussi que vous êtes intégré dans votre propre expérience. Bien sûr, à travers vos sens vous interprétez l’expérience, à travers un point de vue de l’expérience, mais vous êtes l’expérience tout entière. Vous n’êtes pas séparé ni de ce qu’il se passe, ni de ce qui est, ni du décor, ni de vos sensations, ni de vos sentiments. Vous êtes tout cela en même temps. Vous ne pouvez pas vous définir comme étant que vos émotions, que vos pensées, que votre corps. Bien sûr vous intégrez aussi vos pensées, vos émotions et votre corps, mais décider qu’un de ces aspects doit vous diriger, c’est oublier qui vous êtes vraiment.

Alors dans cette expérience de montée vibratoire sans échappatoire, vous allez prendre votre responsabilité et ressentir à l’intérieur votre propre puissance.

Certains d’entre vous peuvent utiliser des artifices, comme dire : « Je suis ce mur. – Je suis cet écran. – Je suis ma voix. – Je suis ce son. – Je suis cette Nature. » mais intégrez-le réellement. Ne dites pas cela comme des vagues, intégrez la mer tout entière dans votre expérience.

Certains peuvent utiliser des chants, des mantras pour augmenter leur énergie, l’idée étant toujours de quitter l’espace du corps, de quitter la mort dans un premier temps, ensuite d’élever votre énergie et de comprendre que vous êtes l’expérience toute entière, ceci est la deuxième partie et, la troisième partie c’est de vous élever de cette expérience jusqu’à la taille de votre planète, d’émettre un champ d’Amour, une vibration d’Amour, une cohérence, un rayon, une flamme, peu importe comment vous allez appeler cela. Emettez cette énergie, pas une énergie focalisée, pas une énergie dans un premier temps hors de la matière, en tout cas pas une énergie qui soit focalisée sur : « changer l’esprit des dirigeants – changer l’esprit de la planète – faites qu’ils soient éclairés » non. N’ayez pas d’autre intention que l’Amour, que la Paix, que la Joie. Restez sur ces concepts-là, ne décidez pas de ce qui représentera l‘Amour, de ce qui représentera la Paix, de ce qui représentera la Joie. Ayez confiance dans votre Père, dans Celui qui vous porte et qui Lui connaît parfaitement votre désir, le désir de votre cœur. Lui, Il l’exprimera à travers vous, Lui vous utilisera si nécessaire et Il utilisera le monde projeté pour répondre à ce désir. Emettez vers la Terre ce rayon de Joie, de Paix et d’Amour, ce rayon Jaune, Blanc ou Argent, et revenez sur cette Terre en conscience d’être cette part d’Amour. Suivez votre propre rayon pour revenir là où vous êtes, et n’ayez aucun doute sur le fait que nous vous aiderons depuis notre plan, depuis d’autres galaxies si nécessaire pour d’autres êtres. Et je dis volontairement « si nécessaire » car en vérité, et avec le recul que j’ai aujourd’hui, mes amis, je peux vous dire qu’actuellement vous êtes en train de monter votre énergie.

Si je vous ai dit que ce qu’il se passe actuellement n’est pas simplement que quelque chose qui se passe dans l’apparence, mais quelque chose qui se passe dans la spiritualité, c’est que plus vous vivez votre aspect spirituel, plus vous vivez votre aspect immuable et immortel, et plus en fait vous allez comprendre réellement la véritable Source d’information, la vérité de ce qui est en train de se passer. Vous ne vous contenterez plus de ce que vous voyez et de ce que vous entendrez, vous comprendrez que vous pouvez, tous ensemble, reprendre l’énergie d’Amour qui est la vôtre, la distribuer, la donner et choisir votre plan. Ce que j’appelle votre plan est l’intégralité de votre expérience, pas simplement une partie.

Ne doutez pas de votre propre pouvoir. Cessez de dire : « Je n’ai pas le choix. – Ce n’est pas possible. – Je n’y arriverai pas. » Rien ne vous empêche ici, maintenant, dans le moment présent, d’oublier votre mortalité, de choisir une définition plus grande que vous-même, de vous éloigner mentalement du lieu où vous êtes pour regarder la Terre, une image, une photo, une visualisation et émettre depuis votre cœur humain ou en énergie, si vous êtes au-delà de la forme, ce rayon d’Amour et de Lumière vers votre propre planète pour en transformer le temps et les circonstances.

Faire cela c’est reprendre son pouvoir divin. Aucune personne, aucune circonstance, aucun gouvernement ne peut rien contre le fait d’envoyer de l’Amour sur cette planète.

Revenez heureux, revenez sur votre propre rayon d’Amour, votre propre rayon de Joie. Ne vous dispersez pas. Refaites cet exercice régulièrement. Ayez confiance, ayez foi. Ne cherchez pas de temps, ne cherchez pas de résolution immédiate.

Mais plus vous ferez cela et plus vous aurez du recul, plus vous comprendrez ce que nous appelons le Plan Divin, et plus vous verrez qu’en réalité il est parfait, et que la forge de ce monde va donner naissance à la plus belle œuvre qui soit. Elle aura été la vôtre car vous aurez repris votre propre capacité.

La fin de ce que vous appelez cette année va être des moments où les gens vont reprendre leur liberté dans la paix, vont à nouveau choisir de vivre une vie, peut-être risquée mais en tout cas agréable.

C’est ici l’œuvre qui se joue, c’est ici l’œuvre qui se fait, car dans cette œuvre-là, à nouveau vous recréerez votre monde.

A nouveau vous redeviendrez les créateurs conscients de votre existence, et cette existence ne sera pas subie mais choisie, vécue dans l’énergie et dans la spiritualité qui est la vôtre, dans votre véritable esprit d’observateur, et plus simplement dans un corps temporaire, d’expérience temporaire.

Vous êtes béni dans la forme. Vous êtes béni de toute énergie en cela. Vous serez accompagné car vos intentions appellent tous ceux que nous sommes avec vous.

En mon nom et en celui de tous ceux qui m’accompagnent, recevez toute notre énergie d’Amour. Recevez notre propre rayon envers vous et pour vous, afin de vous aider à comprendre qu’ici est la réalité.

Ne doutez pas de votre propre capacité. Utilisez la méthodologie que j’ai évoquée avec vous ou une autre, mais comprenez que votre pouvoir créateur n’est plus depuis la matière mais depuis l’intention pure, depuis la Lumière pure.

Soyez béni en cela de toutes les formes de vies de l’Univers.

SYLVAIN DIDELOT, Conférencier-Coach-Channel
https://sylvaindidelot.com/

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: sylvaindidelot.com

PRENEZ AVIS | En juillet dernier, plus précisément le 23 juillet 2020, je prenais la décision de cesser de relayer les canalisations de Sylvain Didelot via mon blog, puisque je ressentais, à ce moment, le besoin de faire une pause relativement aux « channels ». J’ai le sentiment que cette pause était franchement nécessaire et qu’elle m’a été salutaire. Or, je choisis aujourd’hui de poursuivre le relais des publications de Sylvain Didelot via mon blog, cette décision me paraissant la plus juste en ce moment présent. Je tiens à préciser que je suis les travaux de Sylvain Didelot depuis 2008 et que cette source me semble faire partie des plus fiables sur le web. Maintenant, à vous de vous faire votre propre opinion et ce, par la voix de votre discernement. AB


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.