DANIEL MEUROIS : LORSQUE L’OMBRE PARLE DE LUMIÈRE… — @DanielMeurois

Image provenant de @DanielMeurois_22 08 2020

À vous ami(e)s lecteurs et lectrices, Il y a exactement 30 ans, en 1990, je faisais paraître aux Éditions Amrita un ouvrage intitulé « Par l’esprit du Soleil » dont le contenu, capté lors d’un intense voyage à travers toute la Syrie, n’était nul autre que la retranscription de l’Enseignement de Jeshua, qui se manifestait alors discrètement dans ce pays. En cette fin de semaine, m’est soudainement venue l’idée d’aller y puiser quelques lignes. Je les pense d’actualité et c’est pourquoi je vous les propose ici…

Daniel Meurois

« Il y a des forces à la surface de votre monde dont il n’est aujourd’hui plus admissible d’ignorer l’existence. […] Les paroles que je vais déposer en vous n’ont pas pour but de générer la peur ni d’entretenir cette épuisante dualité qui mine l’humanité entière. Elles ont pour volonté de projeter la Lumière sur cet autre coin de pénombre qui, en chacun de vous, refuse de se regarder en face. Mes paroles veulent dénoncer l’imposture et l’abime par des mots qui soient pleins comme des appels à l’action. Vous devez savoir… car il n’est plus permis d’ignorer les multiples visages de la maladie qui ronge la Terre.

Il y a, depuis fort longtemps sur votre monde, un peuple d’êtres dont l’égo est comparable à un bloc de pierre non encore dégrossi. Ces êtres sont non seulement semblables à vous tous mais vivent aussi un peu en vous tous de par la puissance de leur psychisme. Ils sont issus des confins de votre univers et la déstabilisation de leur sphère de vie les a contraints à s’incarner sous d’autres cieux pour parfaire leur évolution. N’en faites pas des démons venus réduire à néant l’humanité terrestre, voyez-les comme des hommes qui ont un autre passé que le vôtre… mais la même destination.

Pour l’heure, ils sont malades, ils souffrent d’orgueil, ils ont contracté le virus de la domination… Un virus qui n’a de prise que sur un terrain en vide d’amour, en manque de simplicité. Voilà pourquoi certains d’entre vous ont plié devant lui et l’ont invité chez eux. Ces hommes sont un test pour l’ensemble de votre humanité. La force de leur intellect s’est plus épanouie que la vôtre. Alors, sans même le savoir, ils obligent votre cœur à la réaction, à la tension ou à la floraison complète. Voilà pourquoi mon Père a permis leur implantation sur cette planète, pour que toute maturation s’accomplisse, pour que le libre-arbitre enfin en soit le fantastique agent. […] Les forces de l’Ombre, mes amis, s’enracinent dans votre volonté de ne pas unifier puis engraissent par le plaisir que vous prenez à classer chaque élément de la Vie derrière des rubriques bien cloisonnées. Elles sont enfin forces de récupération de la moindre des potentialités, c’est-à-dire habiles dissimulatrices, capables d’emprunter le vocabulaire de la Lumière.

C’est sur ce point précis que j’entends maintenant m’appesantir car il représente sans nul doute une des caractéristiques les plus subtiles par lesquelles la dislocation et la confusion s’en viennent.

L’Ombre vient d’apprendre à parler de Lumière car elle a compris, plus que par le passé, qu’il y a des oreilles pour recueillir des mots de paix. […] Elle usurpe ainsi des identités, des signatures afin de lancer des appels qui seront des mots d’ordre à de nouveaux conditionnements.

Vous avez pu noter à quel point chacun, aujourd’hui, utilise le même vocabulaire de paix et presque d’amour. Il n’est pas un homme détenteur de pouvoir qui n’appuie son action sur la défense des principes de liberté, de tolérance ou de respect en une foi… Qui écouterait un chef d’État ou un économiste n’affichant pas quelque grand principe respectable ? Rares sont ceux qui déclarent des guerres au grand jour. Il est bien connu que les gouvernants et les peuples ne font plus que se défendre et n’agressent plus. Les ministères de la guerre ont fait mine de baisser les armes et s’intitulent ministères de la Défense.

Chacun préfère l’action sourde, souterraine, pernicieuse, pour maintenir face au monde le sourire et la poignée de main car chacun sait que la noirceur qui ressemble à la noirceur ne fait plus que de rares adeptes. Il lui faut se parer d’un manteau blanc, d’une noble cause, formulée selon une belle rhétorique, toute de logique et faisant référence à la raison.

De grands dirigeants, rois des faux-semblants, sont ainsi apparus à la tête de vos nations et apparaîtront encore. De grands inventeurs de ¨recettes cosmiques¨, tous maîtres en éternelle sagesse, se profilent aussi ça et là en vous offrant vos clés contre quelques ¨menus subsides¨…[…] Vigilance ne ressemble pas à méfiance. La méfiance est grande aiguiseuse de couteaux, inventrice de prétextes… La vigilance, quant à elle, signifie la patience et l’observation. C’est par son étroit couloir, si vous avez l’humilité d’en appeler au Père de toute Vie, que les réponses vous seront données.

L’obscurité, la souffrance sont donc les résultantes issues de deux forces qui se confondent en une seule à la surface et jusque dans les profondeurs de votre monde. L’une est de nature bien incarnée et agit sous la forme d’une Organisation puissante aux immenses ramifications dans les milieux politiques, scientifiques, économiques et même religieux. L’autre est d’origine plus subtile mais non moins efficace; elle provient de chacun de vous dont les pulsions nocives vont à tout instant grossir un sombre réservoir énergétique. [C’est parce que vous avez répondu « présents » à l’Ombre depuis des millions d’années, jusque dans les actes les plus insignifiants de vos vies, parce que les réflexes de cette Ombre se sont imprimés en vous, que vous seuls êtes capables de faire jaillir de vos cœurs l’antidote exact au poison.]

La solution à tout cela ne peut se parer de plusieurs visages. Quel que soit l’aspect sous lequel vous pouvez considérer la question, je ne puis que suggérer trois mots qui, bien qu’ils en fassent sourire plus d’un, représentent la maîtresse-clé face à une situation aussi cruciale : Amour sans limite. […]

Cependant… Je vous l’annonce, votre humanité est à l’aube d’un grand bouleversement. Ne croyez pas que je vous prédise des cataclysmes en affirmant cela. Les remodelages physiques de votre Terre ne sont rien en comparaison de la refonte des consciences que je vois déjà. Voilà pourquoi je dis « Attention ! » à tous ceux qui se tiennent quittes de toute action, de tout engagement concret parce qu’ils prient ou méditent dans le confort quelques instants par jour. Ceux qui ont réellement compris la racine de la prière et de la méditation ne craignent pas de marcher parmi les hommes et d’empoigner avec eux la pelle et la pioche.

L’être de cœur a toujours été un être d’action, une force de terrain à tous les niveaux. »

Extraits des chapitres 8 et 10 de ¨Par L’esprit du Soleil¨, Ed. Sois. Illustration : Artefacti

DANIEL MEUROIS
Daniel Meurois, Écrivain

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: @DanielMeurois

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.