JEFF FOSTER : Permettez-vous d’être brisé — lifewithoutacentre.com


Rayonner sa Beauté
crédit image: publication facebook

PERMETTEZ-VOUS D'ÊTRE BRISÉ
Un texte de Jeff Foster
Depuis la page Jeff Foster (www.lifewithoutacentre.com)

« Permettez-vous d’être brisé, mes amis.
Laissez-vous réduire en poussière en cette période de crise et renouvelez votre vie.
Laissez-vous assouplir, soyez ouvert, soyez comme des enfants, soyez reconnaissant.
Soyez humble face à la tourmente.

Nous sommes toujours en crise.
Nous vivons une crise permanente.

La crise est le chemin, la vérité et la vie.

C’est la seule permanence, mes amis :
La mort et la renaissance. La mort et la renaissance. Une histoire sans fin.

Depuis si longtemps, de terribles et anciennes énergies tourbillonnent dans les profondeurs de l’inconscient.
Ces énergies sont là depuis très, très longtemps, elles étaient là des lustres avant même de connaître cette forme actuelle de « crise ».
Ces circonstances ne les ont pas créées, mais elles les ont seulement invitées à émerger.

Elles apparaissent maintenant. Les vastes terreurs des profondeurs. Telles une rage volcanique profonde qui pourrait déchirer les univers. Elles sont à la fois nos espoirs, nos aspirations, nos désirs sombres et indicibles.

Un chagrin impressionnant. Oui, le chagrin de savoir que nous allons tous mourir. Nous tous.
Peut-être pas aujourd’hui. Peut-être pas cette année. Peut-être pas cette décennie.
Mais un jour. Un jour, la mort viendra.

Oui, la peur de la mort, qui gronde au fond de nous-mêmes.
Les pensées sauvages et les sentiments majestueux de la nuit que nous ignorons en temps de « normalité ».
Et puis la normalité se brise, pourrit, se décompose, se transforme en poussière, comme il se doit.
Et une partie de nous veut courir.
Elle veut se précipiter vers des conclusions, de faux espoirs, une positivité vide, un monde nouveau.

« Tout cela est pour le mieux ! Nous nous dirigeons vers la lumière ! Une grande et merveilleuse transformation est en train de se produire ! Comme tout cela est beau ! »

Mais nous traversons la nuit à nos risques et périls.
Pour bénir le soleil, oui, mais pour se rendre à la lune. Inclinez-vous devant le chagrin qui vous habite et qui se fait sentir depuis des décennies. Tournez-vous enfin vers l’anxiété qui a toujours été logée dans votre ventre et votre poitrine, sans essayer de la réparer, de la changer, de vous en débarrasser ou de la transformer.
Laissez tomber la façade « positive » et embrassez la nuit.

Après une vie de fuite, faites place en vous à la peur, à l’impuissance, au sombre mystère de tout cela, à votre merveilleuse ignorance et au miracle de l’existence elle-même.

Oui, voici le miracle de la vie, là où vous êtes.
Bénissez chaque respiration, chaque mouvement de vos poumons.
Inspirez, expirez. Inspirez, expirez.

Tournez-vous pour faire face à la terreur et à l’extase.
Inspirez, expirez. Inspirez, expirez.

Un moment à la fois, digérer tout ce qui n’a pas été digéré.
Inspirez, expirez. Inspirez, expirez.

Vous ne trouverez aucun ennemi à l’intérieur.
Il n’y a rien de vraiment « sombre » ici.
Vous ne trouverez qu’un petit enfant perdu à l’intérieur, qui pleure : « Maman ? Papa ? Êtes-vous là ? Je suis effrayé. Je ne sais pas ce qui se passe. Je ne peux pas me consoler aujourd’hui. Est-ce que vous allez me serrer dans vos bras ? »

Nous pourrions bien être au début d’une transformation de masse de la conscience.
Il se peut que nous soyons en train de vivre un éveil global.
Tout cela pourrait être pour le « mieux », en fin de compte.
Je ne sais pas.

Mais il y a aussi des épreuves à affronter et à ressentir. Il y a la noirceur à traverser. De grandes terreurs grondent en chacun de nous, n’attendant que notre attention compatissante.

Occupez-vous donc. Remplissez votre temps. Commencez de nouveaux projets. Trouvez des moyens de vous détendre, de vous ressourcer et d’aider vos semblables.
Restez positif, lavez-vous les mains, faites ce que vous pouvez pour renforcir votre système immunitaire.

Mais n’oubliez pas de vous abandonner à la terreur de tout cela.
N’oubliez pas la noirceur. Les pulsations, le tourbillon, le mystérique de l’existence.
Le vide et le désespoir.
Le choc et la crainte de la vie elle-même. Chaque instant de la vie.

Et la mort qui gronde sous tout cela, tous nos projets, petits et grands.
Et la vie est entrelacée avec la mort, toujours, et la mort rend chaque moment de la vie exquisément fragile, précieux, nu, entier.

Et il y a un petit enfant en vous, complètement désorienté par tout cela.

Voulez-vous lui prendre la main ? »

JEFF FOSTER

Traduction libre par AndreeBoulay Blog https://andreeboulay.ca

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: LifeWithoutACentre

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que la SOURCE DE CETTE PUBLICATION soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence au site https://andreeboulay.ca

haut de page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.