JEFF FOSTER : IL N’Y A RIEN DE MAL EN TOI — @divinepagaille

Image provenant de lifewithoutacentre.com

IL N’Y A RIEN DE MAL EN TOI
Un texte de Jeff Foster
Depuis la page facebook La Divine Pagaille entre Terre et Ciel

« Ami, depuis le tout début, tu n’es pas détraqué.
Tu n’es pas dans le péché.
Tu n’étais pas destiné à autant d’ordures.
Il n’y avait rien qui manquait fondamentalement à ta vie. Tu pensais simplement que c’était le cas.

D’autres ont essayé de te convaincre que tu n’étais pas assez bien, parce que, eux aussi, il ne se trouvait pas assez bien. Dans ton innocence, et n’ayant aucune preuve du contraire, tu les as crus.

Tu as donc passé toutes ces années à essayer de t’améliorer, de te purifier et de te perfectionner, en recherchant le pouvoir, la richesse, la gloire et même l’illumination spirituelle dont tu étais digne en tant que « moi ». Tu as joué à ce jeu de la construction d’un meilleur « moi », en te comparant à d’autres versions de « moi », et tu t’es toujours senti inférieur ou supérieur. Tout cela est devenu si épuisant, essayer d’atteindre ces buts inaccessibles, essayer de vivre à la hauteur de l’image en laquelle tu ne croyais même pas vraiment, que tu as désiré un profond repos…

Or tu étais déjà parfait, vois-tu, depuis le tout début – et tu le restes. Parfait dans ton imperfection absolue. Tes imperfections, tes bizarreries, tes failles apparentes, tes excentricités, tes goûts uniques et irremplaçables, était ce qui faisait de toi quelqu’un de très aimable, de très humain, de très réel, et aussi de très attachant. Même dans ton imperfection glorieuse, tu étais toujours une expression parfaite de la vie, un enfant aimé de l’univers, une œuvre d’art achevé, unique dans le monde entier et méritant toutes les richesses de la vie.

Il n’a jamais été question d’être un « moi » parfait. Il a toujours s’agit d’être parfaitement ici, parfaitement toi-même, dans toute ta divine étrangeté.

« Oublie ton offrande parfaite », chante Léonard Cohen. « Il y a une fêlure dans tout. C’est de cette manière que la lumière entre. »

JEFF FOSTER

SOURCE DE CETTE PUBLICATION: divinepagaille

Chères lectrices, chers lecteurs, Prenez avis que ce texte a été publié pour l’intérêt informatif qu’il représente en lien avec le thème abordé sur ce blog. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de sa source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Utilisez-le. Votre hôtesse, Andree Boulay.


🌹 A n d r e e B o u l a y B l o g 🌹
ᴜɴ ʙʟᴏɢ ᴅᴇᴅɪᴇ ᴀ ʟ’ᴀᴍᴏᴜʀ ᴅᴇ sᴏɪ

Image par john Ioannidis de Pixabay
© 2019-2021 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS

CATÉGORIES

ARCHIVES

RECHERCHER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.