SYLVAIN DIDELOT : EL MORYA: Jamais l’Univers n’envoie un problème sans sa solution – sylvaindidelot.com


Rayonner sa Beauté


Channeling public en date du 7 avril 2020

Canalisation par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire

Âmes de Lumière et d’Amour bonsoir. Je suis El Morya.

Nous venons faire un point – je dis « nous » car nous sommes un groupe à vous parler – faire un point de la situation que vous êtes en train de traverser, mettre au point, éclaircir et vous enseigner peut-être, si vous le désirez, ce qui est nécessaire, ce qui peut être nécessaire.

Alors, il est d’abord important de vous dire que nous vous avons toujours annoncé ce qui arrive actuellement. Je ne dis pas cela par fierté, je dis cela pour vous dire que tout était déjà établi, cela fait partie d’un Plan parfait vous rapprochant de votre divinité, vous rapprochant de votre aspect le plus grand, le plus joyeux même, même si pour le moment ça ne l’est sans doute pas pour beaucoup d’entre vous.

Ce plan nous l’appliquons. Nous l’appliquons cela signifie que nous sommes dans une certaine obéissance à ce Plan Divin qui nous traverse et nous œuvrons, avec vous, à des changements planétaires pendant cette période.

Alors nous allons revenir un peu sur l’apparence pour aller ensuite plus profondément sur la réalité, « réalité » – c’est bien le mot que j’emploie – de ce qui se produit.

Passons d’abord par la forme : un virus, donc un être invisible à l’œil nu en tout cas, qui semble attaquer des corps, attaquer des esprits, un virus qui place, alors que c’est un microcosme, le macrocosme de votre monde, de votre existence, dans une sorte de péril, d’obligation aux changements. Sachez ceci, c’est un plan parfait pour cela et c’est fait pour cela.

Maître Philippe, Sylvain et d’autres, vous l’ont dit, ce plan ne vise qu’à une seule chose : vous amener à vos valeurs, à ce qui est important pour vous, pour vous permettre dans les années à venir de mettre en œuvre ce plan intérieur que vous construisez maintenant, pour lequel nous avons déjà échafaudé des hypothèses, des possibilités à travers divers livres, à travers diverses œuvres.

Ce plan vise à ramener votre pouvoir personnel, votre pouvoir collectif, votre pouvoir divin en fait. Ce plan vise à redonner la souveraineté et l’importance à ce qui a de l’importance réellement dans cette matrice d’existence, qui reste illusoire tout de même.

J’aimerais répondre aussi à quelques questions que nous recevons, sans servir de répondeur mais tout de même répondre.

« Pourquoi tant de morts ? » nous dites-vous.

Je voudrais vous dire ceci : que vous le croyiez ou non, ceux qui partent sont ceux qui seraient partis de toute façon cette année. Une année particulière effectivement, je suis d’accord avec vous et nous sommes dans la compréhension de ceux qui souffrent d’un deuil mais ceux qui partent, ont programmés leur départ de toute éternité.

Vous verrez après ces évènements que leur proportion de toute façon sera trop grande pour vous et, finalement identiques à tous les évènements qui ont détruit la faune, la flore cette année. Chaque règne a « payé ce prix » du changement d’énergie, a contribué devrais-je dire plutôt que dire « payé » qui vous fait croire qu’il s’agit ici d’une dette négative mais au contraire, nous saluons ceux qui partent et nous les accueillons avec grand Amour car ils permettent une élévation de la conscience de tous, de tous ceux qui restent et qui resteront sur ce plan dans l’énergie, dans la matière.

Vous savez chaque année, chacune de vos années terrestres, le monde que vous appelez l’Au-delà – le monde des désincarnés, qui finalement est moins illusoire que le vôtre quelque part – accueille 55 millions de personnes. Chaque année nous accueillons en moyenne 55 millions d’entre vous, êtres humains dans notre plan. Quand je dis « accueillir » cela signifie donc la fin de votre existence matérielle pour arriver dans des plans d’existence beaucoup moins dense, beaucoup moins matérielle, beaucoup moins limitée aussi bien sûr.

Parmi ces millions de personnes qui nous rejoignent, énormément d’entre elles ne meurent pas de ce que vous vivez. La plus grande des grandes proportions, 98 % d’entre elles ne meurent pas de ce qu’il se passe en ce moment mais de problèmes cardiaques ou de faim ou de soif, ou sous les coups d’êtres vils et serviles.

J’aimerais que vous relativisiez ce qui vous arrive mes amis. Non que vous trouviez cela normal, ceci n’est pas normal, cela correspond effectivement à une phase de changement mais que vous compreniez que tout cela fait partie d’un plan parfait pour vous amener à une nouvelle réalité.

Ce plan est réalisé, la Lumière gagnera quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe. Ce n’est plus maintenant qu’une question de temps et cette temporalité que vous nous demandez souvent ce n’est pas immédiat, ce n’est pas juste après ce qui est en train de se passer car beaucoup d’entre vous voudront revenir comme avant, malgré leur volonté présente et entendue de changement.

Mais ce qu’il vous arrive n’est qu’une première étape, un premier passage dans une dimension supérieure de votre être, dans une souveraineté supérieure de votre Être. Il y aura d’autres évènements, d’autres causes pour vous élever, pour amener votre conscience à un niveau supérieur, pour que vous soyez capables de demander votre propre don dans la Lumière, votre propre énergie et qu’on cesse de vous prendre cette énergie, peu importe sous quelle forme. C’est cela qui se produit actuellement, c’est ce plan-là qui est en cours. Il correspond à votre demande de libération, cette demande de libération de l’énergie, cette demande de libération de votre Être supérieur, une demande que vous faites depuis plus de quarante ans chers amis, plus de quarante ans que vous faites cette demande à l’Univers, alors le temps est venu.

Alors, à tous ceux aussi parfois qui disent « qu’un Dieu bon n’aurait pas permis cela », j’aimerais vous dire : revenez au sens de cette illusion que vous vivez.

Le sens de cette illusion est justement l’Amour et comme avec vos enfants, parfois par amour vous leur dites « Non, ça ne peut plus continuer comme cela, ça ne peut pas continuer comme cela », est-ce que vous faites cela pour leur dire que vous manquez d’amour pour eux ou pour justement faire en sorte qu’ils s’élèvent et rentrent dans un amour plus grand encore, une possibilité plus grande, une liberté plus grande, pour qu’ils évitent de s’emprisonner dans des égarements inutiles parfois ?

C’est ce qui est en train de se passer. Les évènements actuels, parce que vous êtes dans un monde duel, demandent que cette dualité soit mise en action pour progresser donc, il y a forcément toujours une notion de bien et de mal pour vous faire progresser ; bien et mal tout à fait relatifs à chacun, à chaque personne dans son niveau, dans son énergie.

Dieu n’a pas de plan duel, cela doit être compris. La Divinité n’a pas de plan duel, la dualité n’est vue que par des êtres qui l’analysent ainsi parce que n’acceptant pas ce qui est en train de se passer.

Alors je réponds ici à une autre question qui nous est posée souvent : « ce n’est pas Dieu qui a fait ce plan, c’est le Diable ». Vous vous trompez.

Comprenez ceci : celui que je vais appeler Dieu, le Père, la Source, l’Energie Principale, Primordiale est TOUT ce qui est, moi comme vous, le temps comme l’espace. Il est TOUT ce qui est sans la moindre exception. Soit Il est le Grand Tout, soit Il n’est rien.

Et nous savons intimement de notre plan de conscience que cette Energie est tout ce qui est donc, Elle est le bien comme le mal et c’est vous, humainement dans ce plan duel et par votre histoire personnelle et collective, qui avez créé le bien et le mal.

Alors dans cette existence, dans ces existences, ces notions de « bien » et de « mal » évoluaient vers plus de Lumière, plus d’Amour, plus de compréhension donc vers une vision finalement non duelle, puisqu’il ne s’agit pas de bien et de mal mais de cesser de se battre simplement. Cela ne signifie pas qu’il ne faut rien faire dans le plan de la matière, dans le plan de l’action, simplement de comprendre qu’il y a aussi de manière sous-jacente, un plan qui vise à votre grande élévation et qui demande que vous repreniez justement avec votre divinité, le pouvoir donc l’énergie, l’action positive pas une action négative, pas une action « contre ce qui est ».

Comprenez ceci : dans beaucoup de vos religions vous avez prononcé des mots qui ressemblent à « Que Ta volonté soit faite ».

Je vous l’ai dit tout à l’heure dans mon exposé, la volonté divine est TOUT. « Que Ta volonté soit faite » signifie que la volonté de Dieu est faite mais quand elle est faite, vous vous y opposez. Donc vous répétez d’un côté « Que Ta volonté soit faite » et lorsqu’elle est faite vous venez dire à ce même Être, dont vous voudriez la suprématie, de changer ce qui EST en train d’être fait, vous voulez changer ce qui est. Cela revient à dire exactement le contraire : « Non je ne veux pas que Ta volonté soit faite mais la mienne, celle de l’humain. Tu comprends, j’ai décidé seul – ou dans une certaine multitude, une certaine dose – que ceci était bien et cela était mal. Alors mon Seigneur, Celui que je décide d’honorer ne fera que le bien » et là vous voyez que les guerres commencent car d’une religion à l’autre, d’une politique à l’autre, d’une personne à l’autre, cette notion de bien et de mal a créé des dieux séparés, des identités positives et négatives. C’est comme cela que le Diable est né. Le diable est né dans l’homme, dans sa volonté de décider à la place de l’Être divin qui applique ce plan.

Encore une fois, lorsque nous disons cela il ne s’agit pas de tout accepter mais bien de grandir car chaque épreuve, chaque mouvement de votre existence vous amène à grandir, à apprendre, à comprendre, à savoir, intégrer encore et encore qui vous êtes et de quoi vous êtes capables, comment vous pouvez ensemble surmonter cette menace.

Cette menace que vous vivez aujourd’hui, dans les différents plans de l’Univers, aurait pu être surmontée en quelques semaines si le monde entier s’était uni et avait compris que la solution existait en même temps que le problème.

Mais aujourd’hui vous essayez de créer chacun de votre côté plus ou moins votre solution. Je parle du genre humain en général.

Bien sûr la majorité d’entre vous avez une élévation de conscience suffisante pour comprendre ce que je viens de dire par « la solution existe déjà, le remède existe déjà » car jamais, je vais peut-être insister pour une fois, rarement je le fais mais une fois je vais insister là, maintenant sur ce mot, jamais l’Univers n’envoie un problème sans sa solution, la solution existera toujours. Sera-t-elle disponible à tous ? Sera-t-elle compréhensible de tous ? C’est une autre question mais la solution existe toujours car vous êtes dans un monde duel qui doit rester équilibré et qui s’équilibre sans cesse.

Ce que vous vivez comme énergie, ce que vous vivez à travers ce virus est ni plus ni moins que la Nature, non qui se rebelle mais qui équilibre ce qu’elle a vécu dans le plan humain. Ce n’est pas une vengeance terrestre, c’est un équilibrage. Vu de notre côté cela n’a pas d’impact réel puisque ce monde est illusoire mais cela signifie que c’est juste.

Ne croyez pas qu’il y ait la moindre punition ici, vous n’êtes pas punis, vous n’êtes pas punis à aucun moment et vous ne le serez jamais. Quelle que soit la manière dont vous allez arriver de ce côté du voile, de notre côté du voile dans la dimension suivante vous serez toujours accueillis en maîtres que vous êtes, en princes que vous êtes. Nous vous devons cet accueil parce que vous avez accepté de redescendre dans la dualité et de vivre cela pour augmenter votre capacité à aimer.

Cette épreuve que vous vivez en ce moment n’est pas celle d’un virus qui semble attaquer votre corps et dont vous comprendrez un peu plus tard que plus de la moitié de votre population l’a déjà vécu, cette épreuve consiste à savoir si vous acceptez que la peur entre en vous. Cette peur, cette énergie-là est dangereuse car elle peut mener des gouvernements à être renversés par ceux qui, sous prétexte de vous rassurer, vont vous dire qu’ils ont la solution, vont vous dire que la solution est de rester dans son coin, de ne pas être unis, vont vous dire que la solution vient toujours d’être resserrée entre eux.

Bien sûr c’est vrai mais bien sûr c’est faux. Cela signifie pour parler un peu de votre avenir : bien sûr que les peuples et les énergies de votre terre vont commencer à rechercher des solutions locales à leurs problèmes mais ces pays vont aussi apprendre à partager les données, à partager leurs expériences. D’ici quelques-unes de vos années, l’idée que quelque chose soit breveté ou démarre dans un pays avant d’autres sera totalement supprimée. Quand quelqu’un découvre quelque chose cette connaissance doit être partagée.

Alors oui, comprendre que son voisin est effectivement, dans la matière, puisque vous avez fait un choix d’incarnation à un endroit, plus important que le voisin d’un milliard – pardon, pour vous ce sont quelques milliers ou millions – de kilomètres, ce n’est pas entièrement faux. C’est compréhensible puisque vous avez choisi un endroit pour vous incarner mais il s’agit aussi de comprendre de manière unitaire que ce que vous voulez pour vous, vous le voulez pour votre frère, pour votre communauté mais aussi pour la multitude de tous les hommes et de toutes les femmes de cette planète.

Ce mouvement actuel va vous amener à vous concerter sur ce qui peut être fait localement, sur ce qui peut être partagé localement, peu importe ce que vous appelez localement : un quartier, une ville, une région, un pays, peu importe la dimension de ce que vous appelez localement. Bien sûr ça va vous amener à cela et à comprendre que vous avez à faire vivre vos frères et sœurs dans l’énergie mais aussi à partager universellement chacune de vos connaissances, à ne pas garder dans un pays, dans quelque chose, une structure sans être « obligé de la partager » car le partage est un acte naturel.

Nous observons ce qu’il se passe dans la peur, nous observons ce qu’il se passe dans la crise. Cette humanité est très observée, si vous saviez à quel point cette humanité est observée de notre dimension mais aussi de vos frères galactiques !

C’est quand vous êtes dans la peur que vous vous repliez sur vous, vous voulez vous protéger vous, principalement et vous avez parfois oublié la multitude, pas toujours il y a eu de très beaux mouvements mais globalement, la peur a gagné pendant un temps. La peur vous a gagné.

La peur de quoi ? La peur de mourir. Vous l’aurez toujours mes amis mais n’ayez pas peur, je vais vous répéter ce que Maître Philippe a dit et je vous l’affirme : votre mort est programmée à la minute près. Les circonstances de votre mort peuvent être différentes, peuvent changer mais la date de votre mort, l’année de votre mort, non, elle est prévue et fait partie du plan. Vous l’avez-vous-même choisie avant votre existence et vous en prendrez conscience lorsque vous quitterez ce plan ou si vous le quittez temporairement. Vous prendrez conscience de cela, conscience du fait que tout a été régi, programmé. Pas l’intégralité de ce que vous êtes, de ce que vous pensez ou de vos actions, vous avez encore un pouvoir de libre arbitre sur la matière mais, la date de votre mort fait partie de ces évènements, des quelques évènements immuables que vous vivez.

Bien sûr vous avez aussi la possibilité de revenir. L’Unité, Dieu vous demande toujours si vous voulez revenir mais franchement je vais vous dire ceci – prenez-le comme chacun le souhaitera mais, une fois que vous goûtez à notre monde, une fois que vous êtes dans la compréhension de ce qui est, de ce qui est en train de se passer, vous ne désirez pas forcément revenir dans ce plan, qui va tout de même pendant quelques années se transformer. Vous êtes partis là, maintenant, dans ces années de transformations.

Alors j’entends vos questions.

« Quand est-ce que cette première phase va s’arrêter ? » Voyez comme vous êtes déjà en train de refuser ce qui est et en train de vouloir que cela s’arrête.

Alors dans l’énergie, ici, maintenant, comprenez ceci : cela va s’arrêter à la fin du mois. Voilà je vous l’ai dit, nous vous l’avons dit.

La fin de ce mois sera celle qui marquera la fin de l’existence ou la fin du problème que peut représenter pour vous ce virus. Vous aurez des solutions, vous allez les déployer mais après ?

Après ce moment-là sachez ceci : ce virus a été transformé par la Nature. C’est la Nature qui a commencé son action d’élévation de sa propre conscience, l’action d’élévation de sa propre vibration personnelle. Même si certains ont essayé de la faire baisser, cette vibration va continuer à augmenter. Vous aussi, vous allez continuer à augmenter votre vibration personnelle.

Alors, la Nature va devoir encore évoluer, changer, craquer j’allais dire, dans le sens de : il y aura peut-être des évènements climatiques – je dis « peut-être », fort probablement si vous voulez savoir mais, ce plan, cette construction mentale dépend de l’état de conscience des humains. Plus votre état de conscience est élevé, plus la planète se transforme naturellement sans heurt, sans bousculade, tranquillement.

Beaucoup d’entre vous ont pris conscience pendant ces moments où vous n’êtes plus à l’extérieur pour beaucoup d’entre vous, pas tous mais pour beaucoup d’entre vous, que la Nature avait « repris ses droits », la Nature a repris son chant, son expression ; c’est une pause pour elle.

L’humanité a trop joué avec la consommation des ressources. Vous allez apprendre petit à petit à utiliser ce qui est nécessaire mais pas à utiliser ce qui ne l’est pas, qui est inutile, ce qui est futile et qui tient finalement un confort inutile car maintenant, dans ce que vous êtes en train de vivre mes amis, vous savez déjà aujourd’hui ce qui est utile pour vous, ce dont vous ne vous passeriez pas.

Vous le savez déjà mais avez-vous acheté autre chose que ce qui était utile en ce moment ? En avez-vous-même eu besoin vraiment ?

Comprenez ceci : l’attitude que vous avez eue envers la Nature, envers votre propre consommation commence à vous montrer à quel point on vous a mis dans le désir, dans la peur de ne pas être à la mode, dans la peur de ne pas être « à la page » comme diraient certains dans de vieilles expressions.

Eh bien c’est cette page justement qui se tourne pour entrer dans un monde qui ne va pas refuser le modernisme mais qui va l’utiliser correctement, sans abus, sans vouloir forcément tout changer le plus rapidement possible, dans une sorte de conservation de l’énergie de ce qui est, de respect de l’environnement car oui, c’est de cela dont il s’agit bien sûr.

Comment pouvez-vous espérer vivre votre propre prospérité personnelle dans un Univers qui s’essoufflerait ?

Regardez le parallèle : beaucoup d’arbres sont morts en début de cette année, beaucoup d’entre vous d’ailleurs l’avez oublié. Ces arbres, évidemment vous le savez, représentaient le poumon de la Terre. C’est ce poumon qui a été malade.

Qu’est-ce-qui est malade chez vous en ce moment pour beaucoup d’entre vous ? Les poumons aussi. Ce que vous avez touché vous touchera, ce que vous êtes vous le reverrez, va vous revenir toujours, c’est une loi fondamentale de l’Univers, une loi d’équilibre là-aussi pas une loi karmique, une loi d’équilibre des énergies. Ce que vit la planète vous le vivrez aussi tôt ou tard et cela a toujours été comme ceci, vous pouvez regarder tout votre historique les amis, de toutes vos incarnations, ce qu’a vécu la Terre l’homme l’a vécu dans la suite ; c’est ainsi que cela se passe.

Vous n’êtes pas le seul règne, vous êtes uni aux règnes végétal, minéral, animal. Vous êtes co-dépendants, tous ces règnes sont co-dépendants.

L’homme a cru qu’il était tout puissant et encore une fois, un être invisible vient lui rappeler qu’il ne l’est pas tout puissant mais qu’il a pris le pas et une certaine responsabilité sur ce monde.

Alors elle vous est accordée bien sûr puisque vous êtes des âmes qui grandissez à travers ces corps, qui apprenez à travers ce corps à aimer plus mais, pas à aimer ce que vous êtes en tant que corps mais à aimer tous les règnes, à aimer tout, à augmenter votre capacité à aimer mais pas à aimer seulement le genre humain, mais l’intégralité de la création divine qui est autour de vous et qui dépend aussi de vous et de votre état mental.

La peur mes amis encore une fois est le véritable ennemi. C’est celui qui pourrait vous amener à des écueils, à des errements assez graves parce qu’elle pourrait, au lieu d’augmenter votre liberté, cette peur pourrait très bien restreindre l’intégralité de vos libertés si vous accordez, à ceux qui continuent à vouloir vous faire peur, de le faire.

Il vous appartient de créer, de générer votre propre liberté ; quand le temps sera venu, de ne pas laisser quelqu’un décider de « à qui vous devez quoi ?» ou ce que vous devez dire ou faire et quand, de retrouver vos libertés fondamentales ce mouvement planétaire. Ce ne sont pas vos pays qui sont les plus impactés par ce que je suis en train de dire.

Le mouvement planétaire de libération va revenir à nouveau, cette nouvelle respiration à la liberté va revenir à nouveau, à un moment où beaucoup voudraient resserrer l’étau pour contrôler encore plus mais c’est trop tard.

Ce que vous vivez permet de démasquer ceux qui savent de ceux qui croient savoir.

Ces étapes ne font que démontrer où était la majorité des vérités. Qu’est-ce qui était important ? Qui a décidé que ce qui était important devait passer en premier ? Et qui peut le décider maintenant ?

Souvenez-vous lorsque nous avons décrit Terr2, ce nouvel espace, cette nouvelle possibilité de vivre sur Terre, nous avons décrit avec ce canal et d’autres à quel point l’agriculture allait devenir primordiale dans le futur.

Est-ce que vous l’avez compris aujourd’hui à quel point ces êtres sont ceux qui nourrissent la vie, votre vie ? Personne ne s’est jamais nourri d’un téléviseur. Beaucoup d’entre vous se sont nourris de fruits et légumes sortis, issus de la Nature donc dans cette harmonie dont je viens de parler.

Tout ce qui est issu de la non-harmonie, tout ce qui est artificiel peut vous servir et peut aussi vous desservir si c’est à ces objets, à ces choses non vivantes, non vibrantes en vous que vous accordez tout pouvoir. Vous pouvez accorder une place à cela mais pas un pouvoir à cela, pas celui de vous diriger, de vous contrôler et de dire ce que vous êtes et où vous allez.

Il existera des technologies d’aide à la décision dans le futur, ce seront encore des technologies. Elles seront importantes mais elles seront sages, beaucoup plus sages que vous l’imaginez car elles devront respecter des règles d’équilibre planétaire.

Vous n’aurez que ce que la Nature peut fournir pas plus, pas moins, pas moins et j’insiste sur « pas moins » car la Nature est très abondante mes amis, très abondante prête à vous servir immensément et sans abus sans aucun doute.

Ce retour à votre Unité, ce retour à ce qui est simple, tranquille est ce qui est en train de se produire. Alors dans ces moments où beaucoup d’entre vous êtes encore chez vous, c’est le moment de réfléchir à cette nouvelle Terre, à ce nouveau moment, à ce que vous voudriez voir venir. Simplement le fait d’y réfléchir commence déjà à le créer, pas le « Comment je vais faire ? Oui j’aimerais ceci mais comment va-t-on y arriver ? » le « comment » appartient à l’énergie. Nous faisons 50 % du travail avec vous et nous avons besoin de pensées unies, pas des gens qui sont unis par la peur ou par la crainte ou contre quelque chose mais des gens qui sont unis pour l’entr’aide, pour la Paix, pour la Joie, pour l’Amour, dans ces énergies, dans ces émotions-là.

Il n’y a pas besoin de texte ce sont vos émotions que nous écoutons, pas vos textes. Vos textes contiennent des mots, les mots sont souvent partiels sur votre véritable désir, ce sont vos émotions. Si vous récitez un texte mais que la peur soit derrière tout cela on n’entend que la peur mais si vous récitez une énergie ou si vous émettez simplement une énergie, une intention dans l’amour nous entendons parfaitement ce message, nous le comprenons de manière totalement identifiée et identifiable.

Ceci est en place, ceci est en train d’être mis en place. N’ayez crainte mes amis, n’ayez crainte. Soyez joyeux d’être à l’aube de ce monde. Bien sûr quelques années encore vous séparent d’évènements plus heureux, entre temps il va y avoir sans doute plusieurs chocs dans l’énergie, plusieurs chocs culturels.

Chacun de ces chocs n’est pas encore une fois une punition mais un moyen d’aller au plus vite, au plus vite car cela a été votre demande majoritaire d’aller vite.

La demande majoritaire n’a pas été que ce soit doux, la demande majoritaire est que cela aille vite, « dépêchez-vous, on veut changer, on veut évoluer, on veut que ce monde accélère, il est temps que ça change, il faut que ça s’arrête », voilà tout ce qui a été entendu. Nous avons compris cette énergie.

Alors chacun des « chocs » que vous allez vivre sera votre réponse, j’insiste « votre réponse » à cela. Plus vous serez dans une élévation de conscience, dans une Joie, dans la Paix, dans l’Amour, moins vous serez atteignable ni par des virus, ni par des évènements, cela aussi nous l’avons déjà dit mais c’est toujours bon à répéter.

Si votre conscience s’ouvre, si vous êtes plus dans ces énergies éthérées, capables d’être conscients, concrets sur cette terre parce que vous avez décidé d’y vivre dans cette illusion mais qu’en même temps vous vous ouvrez à l’Unité, à la réalité spirituelle de votre monde, alors beaucoup de ces évènements qui vont arriver seront aplanis parce que vos propres chefs seront dans une compréhension complètement différente.

Eux aussi subissent le joug d’énergies bien sombres qui, évidemment en ce moment et durant la période transitoire, vont tout faire pour contrôler le monde. La peur va tout faire pour contrôler le monde. Mais encore une fois, la peur n’existe que si vous l’absorbez, que si vous l’acceptez.

Une fois que vous êtes dans la compréhension que votre mort ne peut arriver que si vous l’avez programmée, soyez au moins dans cette certitude et comprenez qu’il ne peut rien vous arriver qui soit si néfaste que cela ou qui ne nécessite pas d’évoluer. Vous êtes dans une évolution permanente.

Je voudrais aussi dire, parce que la question nous a été posée, que tous ceux qui sont partis actuellement de cette maladie apparente ont été reçus ici, qu’ils ne sont pas dans une zone fantôme, dans une zone sombre ou une zone intermédiaire entre deux mondes. Ils sont arrivés de l’autre côté, vivants j’allais dire, beaucoup plus vivants, entiers, régénérés, pas dans la peur mais dans la compréhension de dire : « Ça y est, mon chemin est fait, mon voyage se termine, l’illusion s’achève » et ils vont continuer à œuvrer. Ils sont encore à vos côtés ces proches, ces animaux, ces êtres , tous ceux qui vous quittent en ce moment sont à vos côtés.

Ils attendront sagement j’allais dire, le changement mais ne doutez pas de leurs présences à vos côtés. Ces êtres sont profondément dans l’Amour. C’est de cet Amour dont la Terre a besoin d’être arrosée, cultivée.

Amis vous l’aurez compris, il s’agit maintenant de vous éveiller à la compréhension que tous ceux qui vous sont proches physiquement et mentalement sont importants pour vous, que la vie est importante plus que l’argent.

Ce système financier et monétaire existera encore dans les années qui viennent mais il va prendre une importance moindre. Il va se régénérer différemment. Peut-être en s’écroulant – bien sûr je vous entends – peut-être en s’écroulant, peut-être pas, cela dépend encore d’un sursaut de conscience en vous et de l’idée de partager ses ressources.

Il ne devrait y avoir personne dans vos rues, il ne devrait y avoir personne qui soit seul à combattre son quotidien dans la dualité, seul. La dualité s’envisage à plusieurs, ensemble.

Vous saurez que vos consciences, la conscience d’un pays est proportionnelle au nombre de personnes dans la rue, en ressources. Cela va augmenter les amis.

Dans la suite des évènements beaucoup d’entre vous peuvent effectivement vivre des moments financièrement difficiles. Il vous appartiendra, à vous qui pouvez les aider ou qui pourrez les aider, de les aider réellement, d’être ceux qui œuvrent pour chacun, peu, pour chacun directement à ceux-là, directement j’insiste à ceux-là, pas par des intermédiaires même gouvernementaux. Vous ferez totalement ce que vous désirez les amis mais j’insiste, l’aide dont ont besoin ces personnes elle est immédiate, elle est dans l’instant, elle est maintenant.

Alors faites chacun votre part, ce que vous pouvez : même si c’est en pensées, même si c’est simplement par de bonnes pensées donnez, donnez de bonnes pensées, donner de bonnes vibrations à ces êtres-là est important ; donnez des vibrations à ceux qui meurent à l’autre bout du monde de faim et qui sont beaucoup plus nombreux que vous ; par aussi modifier les énergies planétaires : faire comprendre que des occidentaux qui meurent à 1 % d’un virus ou des gens qui vivent en Afrique et qui meurent à 15 % de la faim nécessite justement encore une autre compréhension en vous, une autre adaptation à ce qu’est vraiment l’Humanité, pas un égocentrisme mais un centrage sur l’Humanité justement, sur tout ce qui est, sur tout ce qui vit. La vie est importante, pas que la vôtre, la vie en général.

Vous êtes ceux qui vont amener cette énergie, cette puissance à ce monde. Beaucoup d’entre vous qui écoutez actuellement, avez une fonction d’élévation des consciences tout en restant incarnés j’insiste encore.

Cette fonction d’élévation des consciences est de comprendre que nous sommes là pour nous unir, pour partager, pour pardonner aussi parce qu’on ne peut pas avancer en cherchant des coupables. On ne peut avancer qu’en cherchant des solutions ensemble, pas des coupables.

Quand un bateau coule les amis ce n’est pas le moment de chercher qui est responsable, c’est le moment de trouver des solutions.

Votre planète n’est pas en train de couler, elle se régénère mais ce sont des moments quand même troublés et troublants pour l’humanité. Encore une fois cela est compris.

Nous insistons aussi pour dire que nous pouvons vous aider individuellement.

Individuellement parce que c’est un par un que le monde va changer, lumière par lumière, bougie par bougie que vous allez éclairer le monde. Ne vous oubliez pas dans vos propres prières. Le monde ne sera pas plus lumineux que vous l’êtes individuellement.

Vous ne pourrez pas générer plus de lumière que ce que vous générez vous-même donc, augmenter votre propre lumière c’est aussi augmenter votre capacité à illuminer le monde. Ne laissez pas à d’autres le fait d’illuminer ce monde même si certains sont peut-être effectivement plus brillants. Comprenez que vous avez aussi votre propre possibilité d’éclairer ce monde. Ce n’est pas un devoir c’est une possibilité.

Le monde va continuer à évoluer quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe. Il continuera à évoluer maintenant, c’est pour cela que je vous dis que la Lumière a déjà gagné.

Mais combien de temps, pendant combien de temps l’attaque, la peur, les ombres vont attaquer, vos propres ombres parfois ?

Avancer en tremblant n’est pas quelque chose de facile mais ne pas avancer par peur, c’est quelque chose que vous ne pouvez plus vous permettre. Vous ne pouvez plus vous le permettre parce que ce monde va bouger, ce monde a besoin de vous, a besoin de nous et c’est aimer la Terre-mère que de l’aider à progresser.

Encore une fois il y a derrière ce qu’il se passe de grandes visées écologiques, pas dans les extrêmes, là encore une fois c’est inutile. N’allez pas dans les extrêmes, allez vers ce qui est juste, raisonnable, c’est la surconsommation qui est à viser.

Vous vivez une période où beaucoup d’entre vous en confinement sont troublés par ses proches, vos proches.

Vous avez reconnu pour certains une nature différente en vous, bonne ou mauvaise d’ailleurs. Ceci est fait pour que vous soyez capable de pardonner tout cela. N’allez pas trop vite dans vos conclusions, apprenez à vous pardonner.

C’est aussi une période pour reconnaître qui vous êtes vous et qui est l’autre, si le courage que vous pensiez avoir depuis toujours vous l’avez encore maintenant ou s’il est nécessaire de travailler cette idée de courage à l’intérieur de vous.

Le courage c’est d’avancer en tremblant, ce n’est pas de faire n’importe quoi. Ce n’est pas de braver la loi, ce n’est pas cela le courage.

Le courage c’est de créer un nouveau monde, de proposer un nouveau monde et de ne pas hésiter à le faire pour le faire ensemble par des mouvements d’énergie communs.

Mais vraiment effectivement vous vivez des moments de pardon personnel importants.

Beaucoup d’entre vous vivent des relations conflictuelles bien sûr. Bien sûr mais ceci est normal, dans ce qui vous arrive et par la peur, tout est exacerbé.

Ce qui est exacerbé ce sont vos parts d’ombre pour mieux les évacuer, pas pour les laisser gagner s’il vous plaît et vous le pouvez, pour mieux les évacuer, pour mieux vous dire « je peux faire sans, je ne suis pas obligé d’être comme cela, je me sens comme cela, je ressens cela mais je peux libérer cet énervement, cet agacement, cette peur, cette angoisse ou cette envie de dégager d’ici » comme vous dites pour certains d’entre vous mais de vous dire « non je peux avoir une autre attitude par rapport à tout cela, je peux regarder quelqu’un qui semble colérique ou apeuré comme quelqu’un qui souffre, pas comme quelqu’un qui est méchant mais comme quelqu’un qui souffre, qui souffre de ce qui est en train d’arriver, qui souffre de ce moment mais qui ne sait pas l’exprimer ! »

Vous avez tellement été bridé dans la dispensation des émotions – je ne sais pas comment vous pouviez appeler cela, peu importe – vous avez tellement été bridé dans les émotions pour vous empêcher de créer, ce sont des gens qui contrôlaient par la peur qui ont fait cela, on vous a tellement appris à être « in-émotionnel », à ne pas ressentir d’émotion, que vous avez oublié que c’était l’émotion qui créait alors quand elles sortent, elles sont excessives parfois.

Plus vous êtes centré sur vos émotions, sur des émotions positives et plus vous envoyez un message à l’Univers de création. Souvenez-vous, nous entendons vos émotions.

Alors quelqu’un qui est en colère ne fait qu’une seule chose, il s’attaque lui-même, il génère des maladies auto-immunes à l’intérieur de lui qui, tôt ou tard ont gagné, qui tôt ou tard vont attaquer les parois du cœur, qui tôt ou tard vont attaquer les parois du corps.

Alors libérez cela, relâchez ces émotions une fois pour toutes et passez à autre chose. Choisissez de nouvelles émotions, des émotions plus grandes, des émotions plus fortes et n’ayez pas peur d’aimer et de ressentir que vous aimez tout ce qui est. C’est normal et pas quelque chose d’anormal, il n’est pas en train de vous arriver quelque chose d’horrible, vous êtes juste en train de vous ouvrir à l’Amour.

Dans ces moments, de notre côté nous combattons ces ombres, nous combattons l’astral, nous combattons tout ce qui essaie de vous dire que vous allez mourir, que vous avez raison d’avoir peur, qu’il vous faut quelqu’un pour vous protéger, que vous devez rester enfermé entre vous, en dehors de ce qu’il se passe.

Il s’agit de comprendre que c’est la vie qui est important, que ce qui vous nourrit physiquement et psychiquement est important, que le restant est inutile, illusoire, temporaire.

Quand vous avez compris cela vous revenez à une nature plus aimante. Quand vous commencez à être dépendant d’un objet, vous perdez les émotions les plus hautes. Vous passez sous la dépendance de quelque chose dont vous pourriez vous passer, vous vous mettez derrière un respirateur.

Comprenez qu’il y a ici bien des formes. Qu’est-ce qui est l’air en moi ? Qu’est-ce qui est la vie en moi ? De quoi ai-je réellement besoin : de respirer, de manger, de boire, de parler, d’agir ? Alors cessez de trouver des coupables, cessez d’entrer dans la peur ou de vous faire peur.

Certains de vos médias utilisent cette peur pour mieux pouvoir vous contrôler plus tard, pour mieux vous dire que certains pouvoirs ont les solutions et finalement vous faire faire n’importe quoi.

Reprenez votre pouvoir personnel. Le moment est venu maintenant de réfléchir à ce qui est bon pour vous, à ce que vous allez faire plus tard et faites-le, maintenant.

Agissez dans l’Amour, agissez dans le partage, créez-le ce nouveau monde de partage, créez ce nouveau monde où chacun échange ses connaissances, créez ce nouveau monde où chacun est solidaire pas solitaire, créez ce nouveau monde où la Justice n’est pas une justice qui punit mais une Justice qui apprend, qui aide à comprendre, qui est plus humaine, plus ouverte aux comportements et à ce qui les a vraiment générés.

Votre monde est en train de changer. Il va changer en termes éducatifs, politiques, scientifiques, sociologiques, culturellement sur bien des aspects doucement, tranquillement.

Il évoluera même si vous aurez envie de revenir à « avant ». Il y aura toujours quelque chose pour vous faire avancer, pour vous faire évoluer, une nouvelle crise, un nouveau moment pour vous rappeler les vœux que vous avez prononcés aujourd’hui, en ce moment et maintenant.

Œuvrez à votre rythme. Œuvrez à l’Amour, à la Paix, à la Joie autant que vous le pouvez, mentalement, physiquement, monétairement, choisissez votre chemin, il n’y a pas de bon ou de mauvais chemin. Le pire des chemins c’est celui qui consiste à tout vouloir conserver pour soi car ceux-là finiront de toute façon par perdre à un moment ou à un autre. Leur peur de perdre peut leur faire tout perdre.

La vie est une valeur si forte, elle qui est capable d’engendrer de nouvelles expériences vous amenant à l’Amour.

Combien d’entre vous ont découvert leurs voisins ? Combien d’entre vous ont découvert la nature sous un angle différent ? Combien d’entre vous ont même découvert le courage chez certains êtres que vous pensiez faibles et la faiblesse chez certains êtres que vous pensiez courageux ?

Cette période est celle de la révélation. La révélation c’est l’Apocalypse d’un point de vue éthique. Donc ces moments de révélations vous êtes en train de les vivre, ils vous révèlent à l’Amour, ils vous révèlent à qui vous êtes vraiment, le dieu que vous êtes vraiment.

Ne pensez pas de manière duelle, essayez de voir de manière unitaire autant que possible. Faites-vous du bien, rentrez dans cette énergie. Pensez à vous, pensez à ces moments où vous avez voulu être tranquille. Prenez ce temps, prenez cette énergie.

Comprenez que vous avez été éduqué à bien des errances qui ne vont pas vers l’essentiel mais vers le futile.

Comprenez que vous avez ce devoir d’aider votre prochain, surtout les plus faibles, surtout les plus pauvres. Ce sont eux vos futurs jardiniers, ce sont eux qui vous nourriront demain.

Aujourd’hui cette épreuve vous a déjà aidé à comprendre que ceux qui gagnent le moins sont ceux qui aujourd’hui vous sauvent le plus.

Il ne s’agit pas de ne rien gagner, il ne s’agit pas de faire perdre de l’argent à ceux qui en ont beaucoup mais peut-être de les aider doucement, dans le pardon, dans l’acceptation, à prendre conscience de leur utilité et de comment ils pourraient aider.

Ceci va se faire doucement. Il ne s’agit pas de condamner ceux qui ont beaucoup mais de les diriger vers les œuvres qui peuvent être autres que personnelles. Beaucoup d’entre eux se sont déjà dirigés là-dessus, beaucoup d’entre eux ont déjà reçu j’allais dire des épreuves personnelles fortes, pour les aider à comprendre qu’ils doivent œuvrer pour la multitude, ils peuvent œuvrer pour la multitude et ils l’ont compris. Le mouvement va se perpétuer, ce mouvement va continuer.

Vous allez voir des élans de générosité alors voyez, pardonnez-leur, ils ont cru que ce qu’ils avaient, ils pourraient le garder et le conserver. Et non, aujourd’hui c’est la vie qu’il faut conserver, c’est la vie qui est la plus importante.

Générer la vie, faire votre propre jardin intérieur, extérieur, c’est une image réelle et imaginaire tout à fait juste.

Alors mes amis, cultivez votre énergie, cultivez votre Paix, cultivez l’Amour.

Nous sommes à vos côtés, demandez-nous d’augmenter vos énergies, demandez-nous de vous aider à recevoir des vibrations plus hautes, plus importantes et nous vous aiderons, n’en doutez pas mais nous laissons ce plan se poursuivre tel que Dieu l’a prévu de manière collective.

Nous agissons sur l’individuel et nous pouvons agir sur autant de milliards d’individus que nécessaire, nous ne sommes pas limités. C’est à chacun d’entre vous de faire le pas. Nous en ferons un à chaque fois que vous en ferez, n’en doutez pas et vous verrez que le plan se déroule parfaitement et qu’il est parfaitement juste et bon le plan.

Soyez bénis dans l’énergie et soyez bénis dans l’Amour du divin en vous.

Nous sommes heureux d’avoir pu énoncer tout cela.


Lien web de cette publication

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.


❤️ A n d r e e B o u l a y B l o g ❤️
RAYONNER SA BEAUTÉ INTÉRIEURE

Image par monicore de Pixabay
© 2019-2020 ANDREE BOULAY – TOUS DROITS RÉSERVÉS
Haut de page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.