ANDREE BOULAY : Guérir Or Not Guérir ! Là est la question — andreeboulay.ca


Rayonner sa Beauté
Image par Anja de Pixabay

Un peu plus tôt cette semaine, en naviguant sur les réseaux sociaux, je suis tombée «par hasard» sur cette citation…

«…En vous guérissant vous même vous devenez un guérisseur à votre tour. Ainsi vous participer à guérir la planète. Sachez qu’il n’y a rien de plus sacré comme travail que celui-ci…»

— R.A.

De prime abord, cette affirmation peut sembler édifiante… mais l’est-elle réellement ? Je vous propose une réflexion pour tenter d’y voir plus clair…

En vous guérissant vous même vous devenez guérisseur à votre tour.

Chers ami.es, mais qu’avons-nous à guérir en nous même ?

À mon humble avis, il est «vrai» qu’une «guérison» du mental humain s’impose (perso je préfère utiliser le terme «réunification»). Dans les faits, cet aspect que l’on nomme le mental est divisé en deux sphères: l’une «cartésienne» et l’autre «créative» (cerveau droit vs cerveau gauche).

Or, comme la plupart d’entre nous le savons déjà, le mental cartésien n’est pas «équipé» pour ressentir. Il est équipé pour classer, raisonner, analyser, etc., ce qui est absolument nécessaire pour survivre dans ce monde, mais qui est malheureusement réducteur pour l’élan créatif.

Ceci étant, une sur-utilisation par l’humain de son mental cartésien au détriment de son mental créatif, fait en sorte que sa perception de la «réalité» qui l’entoure se trouve souvent à être largement biaisée, parce que filtrée à partir d’un prisme déformant et réducteur.

S’ensuit alors, la mise en place d’une panoplie de «fausses» croyances et de peurs viscérales qui, elles, influencent les pensées et créent des «jugements» qui, eux, «restreignent» la fluidité de l’énergie créatrice vitale.

ET TADAM… ROULEMENT DE TAMBOUR… 🎉🎉🥁

Devinez quoi !? Soyez rassuré chers ami.es. Je ne vais pas réinventer la roue…

LES PENSÉES SONT CRÉATRICES DE LA RÉALITÉ !!!

Ce n’est pas la première fois que vous lisez ceci, n’est-il pas?

Ainsi vous participer à guérir la planète.

Donc, logiquement parlant, si l’humain débute son cycle créatif sur des bases informationnelles déformées et réductrices (parce qu’incomplètes), il est fort probable qu’il se crée une réalité déformée et réductrice (certain nomme ceci «l’enfer-moment» ou, si vous préférez, un moment en enfer)…

Et c’est ainsi que la roue tourne, tourne, tourne… ♾… inlassablement… jusqu’au moment où l’humain s’interroge sur le sens de la vie, et réalise que toute cette mascarade est à chier. 💩

Alors, et seulement alors, intuitivement il s’arrête. Il inspire un bon coup et puis il expire… simplement… Il ne fait que suivre le mouvement naturel de la vie, qui est inspiration… et expiration… Cela lui permet de se déposer en son coeur, de se joindre en conscience à sa guidance intérieure, à son intuition… peu importe le nom qu’il donne à cet état d’être…

Ce qui se passe ensuite est propre à chacun d’entre nous, car chaque expérience de vie est unique comme il se doit de l’être. Comme par MAGIE (je fais exprès d’utiliser ce mot, car le mental cartésien le craint 😊), les deux parties du cerveau s’harmonisent graduellement et œuvrent de nouveau à l’unisson.

Sachez qu’il n’y a rien de plus sacré comme travail que celui-ci.

Chers ami.es, lorsque nous sommes prêt, lorsque nous faisons confiance à l’univers et lui demandons de «guérir» notre mental fragilisé, un processus de réunification peut alors «s’installer», j’oserais même dire qu’un «programme» de réunification peut alors se «télécharger» naturellement entre les deux hémisphères de notre cerveau et ce, dans le respect du rythme de chacun.

Lorsque nous sommes prêt, une toute nouvelle réalité se découvre à nous… et de celle-ci émerge une mer de possibilités novatrices, nous permettant de créer la vie de nos RÊVES (Oups, désolé… un autre mot que le mental cartésien craint 😘) !

Ensuite vient, pour la majorité d’entre nous, le moment où nous découvrons qu’il n’y a pas nécessairement de «code de conduite» à suivre, de «recette magique» pour trouver notre équilibre, de «rituels» astreignants à pratiquer à telle ou telle heure, etc. Pas besoin non plus d’être «sauvé»… et aucune obligation à «sauver» qui ou quoi que ce soit… nous sommes tous, individuellement, responsables de nos pensées et, à cet effet, nous sommes responsables de notre bonheur et/ou de notre malheur.

Par conséquent, il me semble impératif que nous reconnaissions CE-QUE-NOUS-SOMMES de toute éternité, que nous nous ouvrions au point de vue des deux hémisphères de notre cerveau (réunification consciente), et ce, afin de nous créer une vie bonifiée par l’apport du génie de notre mental «créatif», une vie qui «résonne» en nous, une vie qui nous fait du bien, une vie qui nous comblera de toutes ses bénédictions !

Donc, chers ami.es…

GUÉRIR OR NOT GUÉRIR !?

💗 AndreeBoulay Blog
RAYONNER SA BEAUTÉ

➡️ Site web: andreeboulay.ca
➡️ Facebook: @AndreeBoulayBlog
➡️ Twitter: @AndreeBoulay


A n d r e e B o u l a y B l o g
RAYONNER SA BEAUTÉ

Image par Manfred Richter de Pixabay

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification quant au contenu
  • que sa source soit mentionnée et relayée
  • que vous fassiez référence à  ce site  https://andreeboulay.ca
Haut de page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.