DIANE GAGNÉ : Le génie dans la bouteille – brahmashaktiyoga.com


Rayonner sa Beauté


Nous vivons dans une société axée sur la consommation, la productivité et l’image, c’est un fait auquel nous ne pouvons échapper. Que nous soyons d’accord ou non avec cette façon de fonctionner ne change rien au fait que nous devons composer avec cette réalité. Mais il faut aussi voir à quel point cette réalité influe sur notre façon de fonctionner, de penser et de voir les choses. C’est encore plus important de voir cela lorsqu’il est question de conscience, de croissance personnelle, d’introspection, de spiritualité ou d’éveil.

J’illustrerai mon propos en prenant pour exemple le chemin d’éveil. J’aurais pu prendre d’autres exemples, mais comme il est facile de parler de ce que l’on connaît, j’opterai ce matin pour la facilité… 😉 Mais vous pouvez transposer cet exemple dans toutes les sphères de la vie.

Lorsque l’on regarde la scène de la spiritualité moderne qui se situe à l’extérieur des traditions religieuses, on peut voir qu’il y a à l’heure actuelle plusieurs propositions qui s’offrent au chercheur spirituel. Et je pourrais englober dans ces propositions les traditions religieuses elles-mêmes, puisque ce sont des propositions pour le chercheur également, elles ont simplement perdu de leur… popularité je dirais. Mais peu importe, qu’on vous parle de yoga, de taï chi, de shamanisme, de spiritualités plus « new age » où des amalgames parfois étonnants sont faits; que vous suiviez des enseignants spirituels « modernes » comme Eckart Tolle, Adyashanti, Mooji, Katie Byron, Rupert Spira, Sadhguru et tutti quanti ou que vous décidiez de prendre un chemin plus traditionnel au travers le Bouddhisme, le Christianisme, le Judaïsme ou l’Islam, toujours vous prenez un chemin. Un chemin emprunté par quelqu’un d’autre avant vous. Cette personne ou ces personnes qui l’ont emprunté, l’ont enseigné à LEUR façon à d’autres qui l’ont compris et enseigné à LEUR façon à leur tour, dans des traditions qui sont parfois très anciennes ou, au contraire, très récentes. Et c’est très bien ainsi. D’ailleurs, il est fort probable que si vous êtes attirés ou décidez d’aller vers ces personnes, ces traditions ou ces philosophies, c’est qu’à quelque part, elles parlent aux couches plus profondes de votre être.

Mais il faut aussi voir les limites de cette façon d’aborder les choses. Et la limite ne se situe pas tellement dans la méthode, la tradition ou la personne qui vous enseigne, non, elle se situe dans votre sphère mentale. La vôtre et peut-être celle de ceux qui véhiculent les enseignements, les disciplines ou les traditions que vous suivez.

Chaque humain est différent et nous sommes tous et toutes une partie d’un Esprit si vaste qu’il est impossible d’en appréhender l’étendu, la forme et la substance dans sa totalité. Nous pouvons communier un peu à celui-ci, être éclairé par celui-ci et nous y relier, de façon plus ou moins importante pour guider nos vies. Dans certains cas, l’état d’union avec cet Esprit sera plus important et il se manifestera au travers certaines personnes d’une façon vraiment puissante, mais c’est un état intérieur qui est très difficile à appréhender pour l’oeil extérieur qui regarde la personne qui est devant nous et malheureusement, dans ce monde, « là où il y a l’homme, il y a de l’hommerie » comme dit le dicton, et nous ne sommes pas exempts d’être leurrés sur le chemin spirituel comme partout ailleurs… L’enseignant spirituel le plus populaire à l’heure actuelle en Inde (pays qui se dit hautement spirituel), fait face à une controverse importante et de plus en plus de ses anciens disciples commencent à prendre la parole pour dénoncer que son organisation et ses enseignements sont de nature sectaire. Au cours de la dernière décennie des enseignants de yoga en Amérique du Nord ont fait l’objet de controverses de nature similaire ou même sexuelle. Quant à la religion, et bien nous savons tous ce que l’intégrisme religieux peut faire partout au travers le monde. Il ne m’appartient pas de juger et encore moins de donner mon opinion sur ces controverses, mais ce sont des exemples pour vous illustrer que tout comme dans les domaines de la finance, de la politique ou des arts, la sphère spirituelle de la vie est soumise aux même règles que celles énoncées ci-haut de consommation, de performance et d’image. Et là comme ailleurs, nous pouvons rencontrer de grands illusionnistes en quête de pouvoir, d’argent, de reconnaissance extérieure ou de ces 3 éléments dans un mélange qui peut être parfois nocif pour le chercheur spirituel traversant une période de vulnérabilité dans sa vie.

C’est pourquoi je répète inlassablement que le véritable maître, il est en vous. Il y a un « génie » en vous qu’il faut laisser sortir de la bouteille. Celui-ci vous connaît intimement, il connaît les moindres recoins de votre psyché et sait quels outils utiliser pour vous faire comprendre ce qui est bon pour vous et vous guider sur votre chemin parce que ce génie, c’est la partie la plus intime de votre être. Alors, tout ceci pour vous dire que toutes ces méthodes, ces façons de faire, ces enseignements et ces traditions sont des outils pour vous aider à briser les structure mentales qui se sont érigées au fils des ans dans votre conscience et/ou nourrir votre aspiration, si besoin est. Ils sont là pour vous conduire vers une liberté intérieure de plus en plus grande, voir même une renaissance de votre être vers qui vous êtes réellement et briser votre croyance en cette illusion qu’est le personnage que vous habitez. Mais pour parvenir à cela, il ne faut pas trop vous agripper à de nouvelles structures mentales, parce que vous devrez, un jour ou l’autre les déconstruire elles aussi! Le but ultime de ce chemin est de vous libérer définitivement de la sphère mentale elle-même. Vous permettre de suivre votre chemin et vous alimenter à la Source, à cet Esprit qui nous habite tous, cette grande intelligence qui ne fonctionne pas du tout selon les mêmes standards et de la même façon que l’ego qui « drive » actuellement le spectacle de votre vie et encore moins sur le modèle de cette société de consommation où la performance et l’image prédominent sur l’amour, l’entraide et l’ouverture à son prochain.

Votre liberté passe par la liberté complète de votre être et de toutes ses composantes: physique, émotionnelle, mentale et intellectuelle. C’est le seul chemin pour toucher à l’âme de ce que vous êtes, mais la recette pour y parvenir est personnelle à chacun.

Il y a autant de façons de faire qu’il existe d’humains et celui ou celle qui vous dira le contraire est peut-être bien intentionné, comme la plupart d’entre nous, mais il ne vous rend pas service en vous disant cela. Vous cheminez vers la liberté, une liberté qui passe par la responsabilisation. Il n’y a qu’en prenant vos responsabilités par rapport à votre vie et votre personne que vous pouvez y arriver, pas en vous en remettant à d’autres personnes, aussi « réalisées » soient-elles. Le véritable enseignant sait cela et il est là pour vous accompagner pendant un petit bout de votre chemin seulement. Il sait que s’il fait bien son boulot, il continue d’enrichir ses propres enseignements et il se réjouit à la perspective du jour où il vous verra voler de vos propres ailes pour aller en illuminer d’autres à votre tour. Il ne vous tient pas captif d’un système et ne tente pas de vous éloigner ou vous diviser de votre prochain, de celui ou celle qui ne pense pas comme lui/elle ou comme vous.

Ce chemin vise à vous unifier avec tout ce qui est à l’intérieur comme à l’extérieur de vous et à embrasser la réalité de ce monde dans lequel nous vivons, pas à vous en éloigner. Si ce n’est pas ce qui vous est offert sur votre chemin, questionnez-vous, questionnez le génie en vous…

❤️

BrahmaShakti


Lien de cette publication: https://www.brahmashaktiyoga.com/post/il-n-y-a-pas-une-recette-il-y-a-votre-recette

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.

haut de page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.