LAURENT VAN DER WEE : LES 12 CONSEILS DE TON ANGE – laurentvanderweetransition

Voici ce qu’un ange pourrait dire à un humain avant qu’il s’incarne sur la Terre :

Tu viens de finir un repos bien mérité de ta dernière vie sur Terre. Tu as appris beaucoup, mais il te reste encore à apprendre. Tu prends aujourd’hui la décision de retourner sur la Terre pour continuer ton évolution spirituelle et ainsi contribuer au grand plan divin. Tu arriveras dans une époque où la Terre entière vit de grands changements. Ces changements prendront la forme illusoire de grand bouleversement, mais comme tu le sais, ce n’est qu’une illusion, les changements sont bénéfiques et indispensables pour l’évolution. C’est le chemin à prendre pour vivre éternellement une paix plus profonde dans le royaume dans lequel tu te trouves actuellement.

Tu as compris cela et maintenant tu t’apprêtes courageusement à vivre une autre fois l’expérience humaine sur la Terre. Tu connais ta mission qui est très claire. Aimer inconditionnellement tout ce qui se trouve sur la Terre, autour et à l’intérieur, de sorte qu’elle puisse s’élever et passer à un plan supérieur. De ce fait, toi aussi tu pourras, si tu le décides encore au moment venu, t’élever avec elle dans un plan de conscience supérieur, tout en gardant ton corps physique. Celui-ci s’adaptera par la suite aux nouvelles vibrations et à cette nouvelle conscience.

Par conséquent, tu ne te souviendras de rien à ton arrivée. La première partie de ta mission sera d’abord de te réveiller. De te rappeler qui tu es vraiment.

Comme tu le sais, ton séjour sera parsemé de douleurs émotionnelles et physiques, mais ton plus grand défi sera de te rappeler qui tu es. Tu oublieras que tu es un enfant de Dieu. Tu oublieras qu’il est en toi et que tu n’es jamais séparé de lui tout comme tu ne seras pas séparé de ton âme, mais tu oublieras qu’elle fait partie de toi. Tu oublieras que tu es tendrement aimé inconditionnellement par tous les êtres du royaume dans lequel tu te trouves actuellement. Tu en oublieras même ta mission. Par contre, si tu demandes notre aide nous t’aiderons à te rappeler graduellement.

Nous tenterons de te guider, mais au début il y aura un décalage dans le temps. Tu ne recevras pas les réponses aussi vite que tu le souhaiterais, car comme tu le sais, ici le temps n’existe pas. Par contre, plus tu avanceras dans ta mission de vie, plus tu sentiras notre présence et nos réponses te parviendront plus rapidement. Comme tu le sais, nous ne pouvons intervenir que si tu nous le demandes. Peu importe ce que tu vivras, aussi douloureux que cela pourra paraitre et malgré tout l’amour que nous avons pour toi, nous avons ordre de t’aider uniquement sur ta demande. N’oublie pas que ta demande devra être en lien avec ta mission de vie, sinon nous ne pourrons pas y répondre.

Tu es prêt, tu as fini de planifier les grandes lignes de ton parcours. Tu as demandé à plusieurs âmes de t’aider dans ta mission. Certains feront tes parents, d’autres tes amis. Tu as même pris l’initiative de préparer, avec tes âmes sœurs, des rencontres précises qui t’apporteront ce qui manque à ton éveil. Aussi, j’ai vu sur ton parcours que tu contribueras au chemin d’autres âmes qui ont demandé ton aide. Moi, ainsi que tout le royaume t’en remercions à l’avance.

Sache qu’à un moment donné, sur ton parcours, lorsque tu auras demandé notre aide, nous te ferons parvenir une liste de douze conseils judicieux. Ces conseils, si tu les acceptes, t’aideront à reconnaitre qui tu es et te permettront d’avancer dans ta tâche plus facilement. Du moins nous l’espérons de tout cœur.

1. Ne décharge pas ta colère sur autrui

2. Accepte de ressentir tes émotions

3. Prends soin de ton corps comme un temple sacré

4. Sois conscient de toi et de ton environnement en tout temps

5. Prends le temps de connaitre ce que la vie t’enseigne

6. Jauge le bien et le mal par ta propre vibration intérieure, mais ne les juge pas

7. Expérimente ta vie comme un délégué volontaire du grand plan divin

8. Sers la vie en contribuant à celle-ci avec ton cœur, pas avec ton ego

9. Prends la décision d’aimer inconditionnellement tout de ta vie

10. Communique avec le ciel comme un partenaire

11. Suis ta guidance intérieure

12. Fais confiance à la synchronicité

1. Ne décharge pas ta colère sur autrui

Parfois, tu te mets en colère contre une situation ou une personne. Lorsque tu es en colère, tu as un trop plein d’énergie qui s’accumule en toi. Cette énergie a besoin d’être évacuée. Ton premier réflexe sera de te fâcher contre quelqu’un, de sorte que cette énergie soit déversée sur la personne. C’est la raison pour laquelle tu te fâches contre quelqu’un que tu aimes, même s’il n’est pas l’élément déclencheur de ta colère.

Quand tu te fâches contre quelqu’un, c’est comme si tu déversais de l’eau chaude sur la personne en même temps que tu lui parlais. La personne utilisera la plus grande partie de son énergie à se protéger, au lieu de rationaliser ce que tu dis. Il y a de fortes chances pour qu’à son tour cette personne, maintenant en réaction à l’évènement, veuille décharger son trop-plein d’énergie sur toi. C’est la raison pour laquelle certains conflits n’en finissent plus.

Si tu ne veux pas que ces situations se perpétuent dans ta vie, tu dois comprendre d’où vient ta colère. Ta colère vient en fait d’une croyance qui engendre une peur. Pour mieux comprendre, je te propose l’exemple suivant pour te démontrer comment se forment tes croyances :

Imagine que tu as 5 ans, tu es sur une plage avec tes parents. Tu décides d’avancer seul dans l’eau et lorsque tu as de l’eau aux cuisses, soudain un petit garçon te pousse pour que tu tombes à l’eau. Ta tête se retrouve sous l’eau, tu en avales et tu éprouves de la difficulté à te relever. Enfin, tu réussis, en larmes tu sors de l’eau. Quelques minutes plus tard, tu ne vois plus le petit garçon qui t’a poussé, alors tu décides donc d’y retourner. À la minute où tu as de l’eau aux cuisses, le petit garçon surgit de nulle part et il te pousse aussi fort à nouveau, la tête sous l’eau tu tentes tant bien que mal de te relever et encore une fois en larmes tu sors de l’eau.

Beaucoup de choses se passent lors d’un moment pareil. Ton être enregistre une multitude d’informations inconsciemment qui pourra être lourde à porter toute ta vie. Exemple, dix ans plus tard tu marches sur le trottoir et tu croises du regard un homme. Tout à coup, tu te sens mal à l’aise, et tu as peur de cet homme. Tu ne le connais pas, tu ne sais rien à son sujet et pourtant au contact de son regard la peur monte en toi. La peur monte, car tu as enregistré dans ton subconscient le regard du petit garçon qui t’a poussé jadis, en l’associant à du danger pour ta vie et au regard de cet homme la mémoire revient.

En fait, tu as pris la décision, d’une façon inconsciente, que ce regard était dangereux pour ta vie. Tant que tu n’en prendras pas conscience pour changer cette décision, tu le porteras toute ta vie. De plus, chaque fois que tu as croisé ce regard et que tu l’as associé à du danger, tu as renforcé ta croyance. Toujours, même si tu ne connais pas les personnes, même si c’est faux. Tu pourras même transmettre à d’autres cette peur qui pourtant n’est pas justifiée.

Lorsque tu réagis, par rapport à une croyance qui manifeste une peur en toi, ton réflexe est souvent de manifester une autre émotion que la peur, comme la colère. Sois conscient et honnête avec toi-même et prends le temps de connaitre tes croyances qui ont programmé ton subconscient.

Sur ton chemin, tu réaliseras que tes croyances qui manifestent le plus de peur sont celles où tu prends la décision de ne pas t’aimer. Dans l’exemple de la plage, la décision que tu as prise de toi-même représentera celle qui sera la plus douloureuse pour toi. Si par exemple tu avais pris la décision suivante, « je ne m’aime pas, car je n’ai pas réussi à me défendre quand le garçon m’a renversé », tous les évènements qui te rappelleront cette décision seront porteurs de peur qui pourrait se traduire en colère.

Tu dois, par conséquent, réaliser que tes croyances ont été bâties et alimentées par ta seule volonté et c’est ta seule volonté qui pourra décider autre chose pour toi. Même si maintenant elles sont logées dans la partie inconsciente de ton être.

Pour t’aider, je te donne quelques questions que tu pourras te poser lorsque ça t’arrivera. Par contre, avant de te poser ces questions, je te suggère fortement de diminuer ta colère. L’une des façons très efficaces est de te brancher à la Terre. Soit en touchant le sol ou en touchant un arbre. Lorsque tu fais ces exercices, parle à la Terre comme une partenaire et pour l’arbre, demande-lui avant :

a. Qu’est-ce qui me fait réellement peur dans la situation?

b. Quelle croyance se trouve, derrière ma colère?

c. Qu’est-ce que je crois, qui pourrait arriver?

d. Quelle partie de l’évènement, ai-je de la difficulté à aimer?

e. Quelle partie de moi, ai-je de la difficulté à aimer dans l’évènement?

Ton plus grand piège est de laisser les autres, avec les mêmes croyances que toi, alimenter ta colère.

2. Accepte de ressentir tes émotions

Ce conseil est très important si ton désir est le réveil au grand bonheur. Tu as appris et ancré en toi la croyance que tu ne dois pas ressentir ton corps. Ta croyance te souffle à l’oreille que c’est dangereux de ressentir. Ta société a renforcé cette croyance en te convainquant que ce sont les faibles qui écoutent et ressentent leur corps.

La vérité est que si tu ne te permets pas de ressentir ton corps, c’est impossible pour toi de vivre un vrai bonheur. Le bonheur se bâtit lorsque tu te branches au tout et c’est avec ton corps que cela se fait. Ressentir c’est la vie. Tu dois donc réapprendre à ressentir ton corps.

Lorsque tu fais l’effort de connaitre tes croyances pour les sortir de ton inconscient, cela te permet de connaitre pourquoi tu réagis dans certains évènements. Par conséquent, ta réaction est en réalité une sensation qui se produit dans ton corps. Si tu as peur, une sensation intense monte en toi. La plupart du temps, tu ne sais pas pourquoi tu as peur, car cela vient d’une croyance inconsciente. Ce que tu ne sais pas, c’est que ton corps aussi a enregistré la croyance.

Si je te demande de parler devant 20 000 personnes, tu auras peur. Vous appelez ça le trac. Mais en fait, la vérité c’est que tu as peur. Tu ne sais pas pourquoi tu as peur, mais tu le sens partout dans ton corps. Tu fais juste t’imaginer monter sur scène et la sensation monte en toi. Même si tu ne le fais pas en réalité.

Pour éliminer cette peur, tu dois enregistrer un autre message. La meilleure façon de le faire est de ressentir au maximum ta peur. Si parler en public est vraiment une de tes plus grandes peurs, imagine-toi devant un grand public et vie la sensation au maximum. Si tu as peur de manquer d’argent, imagine-toi vivre la conséquence due au manque et ressens la sensation. Si c’est ton loyer que tu as peur de ne pas payer, imagine-toi que ça fait 3 mois que tu ne l’as pas payé et vis la sensation qui monte en toi.

En faisant cet exercice pour toutes les situations qui te font peur, tu reprogrammes ton corps. Tu lui donnes un autre message. Tu donnes le nouveau message suivant; « ce n’est pas dangereux de ressentir mon corps, je ne suis pas en danger ».

Je te propose de faire le même exercice avec la colère. Aussi, si tu veux augmenter l’efficacité, ça t’aidera grandement de verbaliser ce que tu ressens intérieurement en même temps. Tu remarqueras, si tu t’impliques vraiment dans cet exercice, que la première fois que tu t’imagineras une situation qui te fait peur la sensation sera élevée. Par conséquent, lorsque tu fais l’exercice une deuxième fois, la sensation diminue. Si tu le fais une troisième fois, toujours pour la même peur, la sensation diminue à nouveau. C’est comme ce que tu appelles les montagnes russes, la première côte est la plus grosse, mais les suivantes sont de plus en plus petites, pour ensuite revenir au plat. C’est la même chose avec tes peurs, à force de les ressentir, tu ne les ressentiras plus et tu seras libre.

Tu dois savoir que tes peurs sont le plus grand blocage à l’amour. C’est en aimant que tu t’éveilleras et que tu te rappelleras qui tu es. Par contre, pour arriver à aimer vraiment, tu dois d’abord réapprendre à ressentir ton corps et ça commence avec le ressenti de tes peurs. Plus tu y arriveras, plus ton ressenti à l’amour augmentera.

3. Prends soin de ton corps comme un temple sacré

Ton corps est l’outil le plus précieux avec lequel tu avances dans ta vie. C’est ton véhicule, celui que tu as choisi. Sans lui, tu ne pourrais pas ressentir la vie à l’intérieur et à l’extérieur. C’est le temple de ton âme et il te permet de ressentir l’amour. Ressentir l’amour te permet d’accomplir ta mission de vie. Par contre, pour ressentir dans ton corps cette énergie, tu dois en prendre soin.

Voici ce que je te propose :

Apprends à écouter ton corps et parle-lui. Il connait ce dont il a besoin. Ton corps à la propriété de pouvoir se guérir. Écoute ce qu’il a à te dire et ce dont il a besoin. Au début, tu auras de la difficulté et c’est normal. Tu auras tendance à te venger sur lui lorsque tu auras l’impression que ta vie va de travers. Tu seras à la recherche de plaisir éphémère, comme manger trop et mal, boire de l’alcool, avoir des relations sexuelles à répétition sans profondeur, prendre de la drogue, etc… Lorsque cela arrivera. Dis-toi que c’est normal, car tu as oublié qui tu es. Si ça dure, un certain temps ne t’en fais pas. Accepte-le et aime-toi le plus possible sans te juger.

Lorsque tu sentiras que c’est le moment de te débarrasser des plaisirs éphémères, que ceux-ci ne t’apportent pas la joie que tu désires, commence à prendre conscience de ton corps. Vois totalement comment il est et aime-le. Ensuite, demande-lui ce dont il a besoin pour se purifier, pour se nettoyer. Commence tranquillement, à ton rythme, un changement d’habitude. Je te propose de suivre ton rythme, car si tu ne le fais pas, tes changements d’habitude ne dureront pas. Le but n’est pas d’enlever un certain plaisir, mais de le remplacer par des plaisirs plus durables et mieux adaptés à ton corps pour te permettre d’avancer.

Lorsque ton corps est en déséquilibre, ton chemin de vie devient beaucoup plus difficile. L’énergie qui circule à travers et autour de lui devient obstruée, de sorte que certaines douleurs ou maladies se manifesteront. Ta préoccupation première, étant orientée vers ce mal, t’empêchera de jouir de tous les bienfaits du monde de la matière. Aussi, comme la création de ta vie débute avec l’énergie d’amour, il sera beaucoup plus difficile d’aimer dans un corps malade que dans un corps en santé. Lorsque tu seras prêt, prend connaissance des conseils suivants :

a. Bois beaucoup d’eau, pour évacuer les toxines

b. Fais des exercices physiques variés que tu aimes, pour entretenir tes muscles et ton cœur

c. Essaye de bouger ton corps dans des positions inconfortables, comme le yoga par exemple, pour changer les programmations figées dans le corps. Toutes tes croyances inconscientes ont contribué à forger ton corps tel qu’il est aujourd’hui, ainsi que sa posture. En le bougeant autrement que dans sa zone de confort, ça contribuera à te permettre de t’éveiller en conscience

d. Construis-toi un menu varié qui correspond à tes gouts et aux besoins de ton corps. Pour ce faire, tu recevras l’aide nécessaire lorsque tu seras prêt et que tu le demanderas.

e. Lorsque tu manges, sers-toi de petite quantité, mange lentement avec de petites bouchées. En faisant cela, tu auras l’impression d’en avoir beaucoup et ça te permettra d’écouter ta faim. La digestion sera plus facile également.

f. Si possible, ne fais rien en mangeant. Tu pourras mieux écouter ton corps et ses besoins et par le fait même te brancher à la partie divine du repas.

Sois patient avec toi dans ces changements. Un bateau, plus il est long, plus il prend du temps à tourner.

4. Sois conscient de toi et de ton environnement en tout temps

Lorsque tu n’es pas conscient, tu subis des pensées que tu n’as pas choisies. Exemple, si tu as peur de quelque chose, tu auras dans ta tête une série de pensées qui renforceront cette peur aussi longtemps que tu ne prendras pas conscience de tes pensées.

Tu as un outil formidable que tu appelles subconscient. J’aimerais t’expliquer d’une façon simple comment il fonctionne. Lorsque tu montes les marches dans un escalier, tu n’as pas besoin d’y penser. Tu prends la décision de monter les marches et la recette pour monter les marches, qui se trouve dans ton subconscient, s’exécute.

Pourquoi cette recette s’y trouve-t-elle? Elle s’y trouve, car tu l’as toi-même construite. Lorsque tu étais jeune, tu t’es trouvé en présence d’un escalier et tu as essayé de monter les marches. Au début à quatre pattes et ensuite debout en tenant la rampe pour ensuite être debout solide sans la rampe. Au fur et à mesure que tu as pratiqué, l’information est entrée dans ton subconscient et à la fin, quand tu as décidé que la recette fonctionnait elle s’est figée. Ensuite, chaque fois que tu montes les marches et que tu ne remets pas en question la méthode, tu renforce la programmation.

Imagine maintenant que tu descends les marches très rapidement, aussi vite que tu peux et qu’à un moment donné tu prends conscience de tous tes mouvements. Tu prends le temps de voir et sentir comment se placent tes pieds et tes jambes. Que se passera-t-il? Si tu ne ralentis pas, tu tomberas n’est-ce pas? Pourquoi?

Lorsque tu prends conscience, tu reviens dans le moment présent et c’est dans le moment présent que tu peux changer la programmation de ton subconscient. Lorsque tu laisses ta tête vagabonder, tout ton corps, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, réagit selon tout ce qui est emmagasiné dans ton subconscient.

C’est très bien fait et c’est un outil très utile, par contre, depuis ta naissance, tu as pris une multitude de décisions qui ne te conviennent plus aujourd’hui. Toutes ces décisions ont été prises par toi, mais d’une façon inconsciente. Sous différentes influences, tu as décidé d’agir et de réagir à des évènements en lien avec ce que tu as vécu. Aujourd’hui, tu as la possibilité de te reprogrammer et c’est uniquement lorsque tu prends conscience de ce que tu vis que tu peux prendre de nouvelles décisions qui remplaceront ce qui ne te convient plus dans ton subconscient.

En étant conscient de toi-même en toutes circonstances tu te verras complètement de sorte que tu pourras décider de ce que tu veux changer. De cette façon, tu ne vivras plus comme un robot, mais comme un être conscient.

Plus tu t’attarderas à être conscient, plus cette conscience augmentera.

5. Prends le temps de connaitre ce que la vie t’enseigne

Durant ton parcours, je te vois vivre toutes sortes d’expériences. Je te vois aussi ressentir un grand malaise dans certaines d’entre elles. Si tu t’arrêtes et regardes ton parcours ainsi que ce que tu vis présentement dans les différents secteurs de ta vie, tu remarqueras que plusieurs situations se répètent. Les situations que tu aimerais changer se répèteront aussi longtemps que tu ne t’y attarderas pas.

Les situations de ta vie sont créées à partir de tes croyances. Tes croyances sont influencées par ton passé et aussi par les croyances des différentes générations de ta famille et celle de la société présente et passée. Elles se manifestent en ressenti, de sorte que ces situations ainsi créées se répètent tant que tu n’as pas compris l’enseignement derrière. Si tu ne t’y attardes pas pour connaitre les croyances qui les créent, elles ne changeront pas.

C’est un peu comme sécher un cours à l’école. Tant que tu ne retourneras pas voir l’enseignant pour connaitre la matière qui a été vue, ou un ami qui était présent ou encore si tu ne reprends pas le cours, tu n’auras jamais l’information qui a été donnée dans ce cours. Plus il te manquera d’informations, plus ton année scolaire sera difficile.

Ta première mission sur la Terre est de réussir à comprendre pourquoi tu ne réussis pas à accepter et à aimer tous les gens et les situations de ta vie. Ces situations non acceptées se transforment en douleurs émotionnelles et physiques.

À chaque fois, que tu mets la priorité sur tes multiples tâches quotidiennes, au lieu de t’arrêter à comprendre ce que les situations non désirées t’enseignent, ta souffrance physique et émotionnelle augmente. C’est seulement en prêtant attention à l’enseignement des diverses situations répétitives que ton chemin s’éclaircira et les douleurs s’estomperont graduellement.

Lorsque tu commenceras ce processus, tu voudras que tout soit compris instantanément. Par conséquent, tu dois être patient. Toutes les prises de conscience que tu fais ont de très grands impacts sur l’ensemble, qui dépasse ta compréhension actuelle. Par conséquent, sache que tu as plus que jamais de l’aide pour cette tâche.

6. Jauge le bien et le mal par ta propre vibration intérieure, mais ne les juge pas

Tu vis dans une réalité basée sur la comparaison. Lorsque tu dis que quelque chose est long, il te faut le comparer à quelque chose de plus long ou moins long selon ce que tu veux affirmer. Un bâton de baseball est long comparativement à un crayon, mais court si tu le compares à une canne à pêche.  C’est le même scénario pour l’épaisseur, la profondeur. Par conséquent, c’est aussi la même chose pour tous les qualificatifs que tu utilises, ainsi que pour le bien et le mal.

Tu as appris que voler ce n’est pas bien. Par contre, si une maman vivant seule avec son enfant vole un chou dans un vaste jardin potager parce qu’elle n’a pas d’argent, tu diras que ce n’est pas mal. Surtout, si tu n’aimes pas la personne qui possède le jardin. N’est-ce pas?

Tu as tendance, à juger ce qui est bien de ce qui est mal en fonction des informations qu’on t’a données, mais combien de fois prends-tu le temps de chercher toi-même l’information. Tu as appris à croire en certaines choses, car on te les a imposées. Encore aujourd’hui, lorsque tu regardes les nouvelles sur un évènement considéré comme mal par tes valeurs, tu reçois uniquement une partie de l’information. Tu ne connais pas ce qui se passe à l’intérieur des gens impliqués.

Ton travail est de trouver ton propre chemin. Tu as en fait la responsabilité de chercher ce qui est vrai pour toi. Ce qui vibre comme une vérité à l’intérieur de toi. Apprends des actions des autres, mais ne les juge pas. Si quelqu’un fait un geste que tu considères mal, prends le temps de comprendre pourquoi ce geste te dérange. Ton dérangement appartient à toi seul et c’est toi seul qui as à le comprendre.

Tu fais partie d’un tout où tout est relié. Toutes tes pensées et tes actions ont une influence sur le tout. Une partie de toi se trouve en chaque personne que tu rencontres. Lorsque tu juges une action faite par autrui, tu te juges toi-même, car une partie de toi fait partie de cette action. Tout ce qui se trouve dans ta réalité est créé en grande partie par toi. Si tu veux changer ce qui se trouve dans ta réalité, tu dois trouver ce qui te dérange et comprendre pourquoi ça te dérange.

Lorsque tu juges une personne ou l’action d’une personne, tu souffres. Alors donc tu donnes du pouvoir à la personne. Si tu joues au tennis avec quelqu’un et que tu veux arrêter de jouer, arrête de relancer la balle. Même s’il te l’envoie encore, tu dois arrêter sinon la partie ne se terminera jamais. C’est la même chose avec le jugement. Tant et aussi longtemps que tu donneras du pouvoir aux évènements extérieurs que tu considères négatifs, en les jugeant, ils continueront de se manifester.

7. Expérimente ta vie comme un délégué volontaire du grand plan divin

Avant de venir vivre ici sur cette Terre, tu as pris plusieurs décisions. Tu ne t’en souviens plus aujourd’hui et j’aimerais t’aider à t’en souvenir, car tu es maintenant prêt à vivre une autre expérience. C’est un peu comme si tu avais pris la décision de faire un voyage sous l’eau dans un scaphandre, mais que maintenant tu décides de t’en débarrasser pour vivre un autre voyage hors de l’eau. Ton nouveau voyage sera beaucoup plus fluide et beaucoup moins dense.

C’est la raison pour laquelle tu écoutes ce message actuellement.

Ce que je vais te dire maintenant ne le crois pas. Imagine-toi simplement que cela est vrai et vois ce qui vibre à l’intérieur de toi. En premier lieu, je dois te dire que tu as décidé, avant de venir, de ne pas te rappeler qui tu es. La raison est très simple, si tu t’en étais souvenu tu n’aurais pas pu vivre pleinement ton expérience. Imagine que tu es un excellent joueur de foot et que tu es né avec cette faculté. Si tu voulais connaitre les étapes qu’un joueur débutant n’ayant aucun talent doit faire pour arriver à ton niveau, ça serait beaucoup plus complet si tu oubliais, pour un certain temps, que tu es un très bon joueur. L’expérience serait beaucoup plus enrichissante, car tu pourrais vivre ce qui se passe dans son corps et dans sa tête. Ensuite, quand l’expérience serait finie et que tu te rappellerais qui tu es, tu réaliserais que tu ne serais plus la même personne. Tu serais plus enrichi.

Donc, avec l’aide de certains guides, ainsi que moi-même, toi et nous avons convenu, pour ton plus grand bien et le plus grand bien du grand plan divin, d’une mission expérientielle enrichissante spécialement pour toi. Tu as choisi ton corps et une multitude de caractéristiques. Elles sont très complexes pour ta compréhension actuelle, mais elles sont toutes en lien avec le but de ta mission.

Lorsque tu t’intéresses à l’astrologie et la numérologie, entre autres, tu peux mieux comprendre les caractéristiques que tu as choisies et leurs influences. Aussi, tu as choisi les acteurs principaux de ton expérience, de façon à ce que chacun d’entre vous participe à la mission de l’autre.

Tout n’est pas planifié par contre. C’est à toi de découvrir ton chemin et surtout de prendre conscience de ce qu’il t’enseigne.

Tu peux décider de gravir une montagne pour y planter un drapeau, en prenant soin de penser à tous les détails comme ton équipement, ton équipe et ton itinéraire. Par conséquent, c’est seulement en l’expérimentant et à mesure que tu avanceras, que le vrai scénario se dessinera. Aussi, tu auras toujours la possibilité de le modifier en cours de route et c’est la raison pour laquelle tu te questionnes présentement.

Tu es sur le point de changer ton scénario.

Je te suggère de voir ta vie comme une expérience que tu as choisie et que tu choisis à nouveau à chaque instant. Tu dois par contre comprendre que lorsque tu fais de nouveaux choix tu dois accepter de prendre du temps pour laisser aller l’ancien choix. Lorsque tu veux changer de voiture, tu dois d’abord prendre le temps de laisser aller celle que tu as actuellement.

8. Sers la vie en contribuant à celle-ci avec ton coeur, pas avec ton ego

Tu as appris à vivre dans un monde de compétition de pouvoir et de peur. Ce monde t’a enseigné que tu devais toujours être dans les meilleurs sinon tu aurais toujours de la difficulté. Aussi, il t’a enseigné que tu devais avoir du pouvoir sur les autres pour avoir ce que tu veux. Ce monde t’a enseigné que la vie n’était pas facile et que tu devais la gagner à la sueur de ton front. Il t’a également enseigné que tu n’étais jamais en sécurité et par conséquent tu devais constamment te protéger.

Si tu prends le temps de voir autour de toi, tu prendras conscience qu’on te demande d’être performant en tout et que tu seras valorisé uniquement si tu performe. Tu dois être rentable et plus fort que les autres. Si tu ne l’es pas, on te fera peur, on te dira que tu ne feras pas d’argent si tu échoues et tu seras alors très malheureux.

La société essaye de te vendre, par tous les moyens, l’idée que tu es en danger. Tu peux te faire voler en tout temps et tout ce que tu manges est nocif pour toi, donc on te vendra une panoplie d’assurance et de produit à ingurgiter pour prévenir. Le constat que je t’expose peut sembler négatif, mais en fait, il ne l’est pas. En fait, il est très positif, car plus tu vois ton monde, plus tu peux le changer. Ce changement, si tu désires l’effectuer, commence à l’intérieur de toi.

Plus tôt, je te disais que ton environnement est le reflet de ce que tu es. Il est le reflet de ce que tu crées. Je dois aussi te rappeler que tu crées selon ce que tu crois. Si tu crois tout ce que ton monde t’a enseigné jusqu’à maintenant et que tu ne crois pas qu’il existe une autre réalité, ta réalité présente perdurera. Pour la changer, tu dois ouvrir ton esprit et imaginer un autre monde. Pour imaginer un autre monde, tu dois d’abord comprendre totalement celui dans lequel tu vis.

Vous avez un film qui se nomme « La matrice » qui exprime très bien ce que je tente de te faire voir. Au début de ce film, Néo croit à une certaine réalité pour ensuite en voir une deuxième totalement différente. Pour arriver à avoir de grand pouvoir, il a dû comprendre très bien ce qui se passe dans sa tête. Il a dû connaitre ce en quoi il croyait vraiment. Aussi, il a dû comprendre comment ce monde était construit.

Tu as déjà commencé une réflexion pour comprendre et mieux connaitre la réalité dans laquelle tu vis. C’est pourquoi tu écoutes ce que je te propose maintenant. Tu t’ouvres à de nouvelles informations. Comme Néo, tu as pris la pilule rouge. Si tu me permets cette analogie.

Lorsque tu débutes ce travail de reconnaissance de ta réalité et de ce que tu es, tu découvres de plus en plus que tu n’as pas à avoir peur de rien. Tu te rendras compte que le danger est là parce que tu y crois, mais en réalité il peut se dissoudre rapidement si tu changes ta croyance de ce que tu es. Lorsque tu reconnaîtras qui tu es, la peur n’existera plus, par conséquent tu ne créeras plus de résultats qui te feront peur.

Laisse-moi te dire qui tu es, mais n’y crois pas, imagine-le plutôt et vois ce qui vibre en toi. Tu es le fils de Dieu. Tu as déjà entendu cela n’est-ce pas? Par contre, ton histoire t’a appris à croire que tu étais séparé de lui. Tu as appris que comme un père humain, il pouvait juger de tes actions et que tu n’étais pas aussi grand que lui. La vérité est très différente.

Prends quelque minute pour voir ta main. Imagine pour un instant que ta main a le libre arbitre. Le libre arbitre, pour ta main, est d’avoir le choix de vivre séparée de ton corps ou de reconnaitre qu’elle fait partie de ton corps. Or si elle prenait la décision de vivre séparément, ou plutôt de vivre l’illusion qu’elle est séparée, elle serait très limitée n’est-ce pas ? Or si elle prenait la décision de reconnaitre qui elle est et qu’elle fait partie de quelque chose de beaucoup plus grand, elle vivrait en sécurité sachant qu’elle est protégée par la partie plus grande, mais faisant partie d’elle. Ta main fait partie d’un tout et le tout travaille avec elle. Ta personne ne juge pas la main, elle travaille avec, point.

C’est un peu ce qui se passe avec Dieu, mais d’une façon beaucoup plus grande, bien entendu. Lorsque tu expérimentes la vie, Dieu l’expérimente aussi à travers toi. Dieu connaît ce que c’est d’être triste, mais il ne peut l’expérimenter qu’à travers toi, car lui-même n’est jamais triste. Dieu connait ce que c’est d’avoir de la volonté, mais il ne peut l’expérimenter qu’à travers toi, car lui-même est volonté. Dieu connaît ce que c’est d’avoir peur, mais il ne peut l’expérimenter qu’à travers toi, car Dieu lui-même n’a jamais peur.

Pense maintenant aux gens qui font partie de ta réalité. Eux aussi, font partie du grand plan divin et eux aussi ont Dieu à l’intérieur d’eux. Chaque fois qu’ils agissent d’une façon que tu trouves désagréable, sache que c’est parce qu’ils ne se reconnaissent pas. Aussi, tu dois prendre conscience qu’ils te reflètent la partie de toi qui ne se reconnait pas. Alors lorsque tu les juges, tu te juges toi-même, car tu juges la partie de toi qui ne se reconnait pas.

Or, tu es un être complexe et parfait sauf que tu ne le vois pas encore totalement. Plus tu le découvriras, plus tu t’aimeras. Plus tu t’aimeras, plus tu te reconnaitras. Maintenant sers la vie en contribuant au grand tout avec ton cœur en reconnaissant qui tu es. Ne t’accroche pas à ton ego qui reflète seulement de vieilles croyances de séparation. Vis en reconnaissant que tu n’es pas seul, car Dieu est en toi. Reconnais que tu es protégé. Fais confiance à la grandeur de qui tu es. Plus rien ne sera pareil pour toi tant et aussi longtemps que tu vivras dans la reconnaissance de qui tu es.

9. Prends la décision d’aimer inconditionnellement tout de ta vie

Sur ton chemin de reconnaissance de tes croyances passées, tu réaliseras que toutes tes croyances viennent d’une décision que tu as prise inconsciemment, de ne pas t’aimer ou de ne pas aimer une situation. Or cette décision vient de toi et en tout temps tu peux la changer. Il n’en tient qu’à toi.

Aujourd’hui, je te propose de changer toutes les décisions que tu as prises envers toi-même, en les changeant par la décision de t’aimer. Prends le temps de voir le petit garçon ou la petite fille que tu es et prends-toi dans tes bras. Dis à cet enfant que tu l’aimes et que plus jamais tu ne l’abandonneras. Regarde-toi dans le miroir et aime-toi en portant attention à ton cœur.

Expérimente ces suggestions et vois ce qui se passe en toi. Si tu as de la difficulté à les faire, ne sois pas dur avec toi, réessaye jusqu’à ce que cela soit facile pour toi.

C’est primordial que tu saches que l’amour est une énergie que tu reçois quand tu le donnes. Comme une balle que tu lances au mur, celle-ci revient aussi vite et aussi fort proportionnellement à l’énergie que tu y as mise. C’est un peu la même chose pour l’amour. Plus tu aimes, plus tu reçois de l’amour. En fait, tu deviens un canal de transmission de cette énergie. Prendre la décision de t’aimer et d’aimer tout ce qui fait partie de ta réalité est la clé pour créer ce que tu désires créer. C’est l’énergie nécessaire à la création.

Lorsque tu aimes, tu te branches au tout. C’est dans cette énergie que tu reçois l’information nécessaire à ta mission pour tes nouvelles créations. Cette énergie te permet de recevoir la guidance divine. Le centre de cette connexion se situe dans la région du cœur. Ton cœur est le centre de ton être et toute l’énergie de tes différents corps circule autour.

Lorsque tu portes ton attention à la région de ton cœur, tu augmentes le flux de cette énergie. Pense à quelque chose ou à quelqu’un et prend la décision de l’aimer, en même temps porte attention à la région de ton cœur. Tu ressentiras, avec de la pratique, cette énergie. Au début, ça peut même être difficile d’accepter la sensation. Plus tu le pratiqueras, plus tu voudras vivre uniquement dans cette énergie.

Pour débuter, je te propose d’aller dans la nature. Prends la décision d’aimer les fleurs et les arbres, toujours en portant ton attention à ton cœur. Cette connexion est ce qui te permet de créer des situations et des évènements positifs. Donc plus facile à aimer.

Maintenant, je dois te parler de l’amour en couple. Tu as appris que si tu étais attiré par une personne, c’est parce que tu l’aimais et si tu n’étais pas attiré c’est que tu ne l’aimais pas. De sorte que tu aimes selon ce que dit ton ego. S’il y a des jugements, tu dis ne pas aimer. Au début de vos relations, vous vivez une certaine passion et lorsqu’il y en a moins vous dites; « je ne suis pas sûr de l’aimer encore ». Ce phénomène est très courant dans votre monde.

J’aimerais décortiquer quatre choses pour toi. L’attirance physique, les affinités en couple, la gestion de votre temps et la décision d’aimer :

a. L’attirance physique: Tu as une programmation intérieure qui fait en sorte que certains aspects physiques d’une personne te seront attirants. Soit, ces aspects te mettront en confiance, soit ils t’attireront physiquement, sexuellement, etc… Aussi, en apprenant à te brancher à ton corps, tu ressentiras les énergies des autres personnes. Soit ces énergies te mettront en confiance, soit elles t’attireront physiquement, sexuellement, etc.

L’attirance énergétique est beaucoup plus puissante que l’attirance de l’aspect physique. Tu peux être très attiré par une personne qui dégage une énergie totalement compatible avec la tienne et en même temps ne pas du tout être attiré par l’aspect physique de cette personne. Cette attirance peut même se manifester par un désir de fusionner avec la personne. Ce bien-être énergétique qui t’attire n’a pas de sexe, car tu peux le sentir par le sexe opposé ou par le même sexe.

Les croyances sociales dans lesquelles tu vis actuellement ne favorisent pas l’attirance énergétique, ni l’attirance entre les gens de même sexe. Plus vous comprendrez cela, comme le font de plus en plus de gens sur votre monde, plus le sexe d’une personne n’aura plus d’importance. Dieu n’a pas de sexe. Je te suggère de voir clair dans ce qui t’attire et de l’accepter.

b. Les affinités en couple: Lorsque tu as une attirance physique ou énergétique, tu peux alors vérifier si tu as des affinités avec la personne. Par contre, ne te trompe pas, ce n’est pas parce que tu n’as pas d’affinité avec une personne que cela veut dire que tu n’es pas attiré. À l’inverse, ce n’est pas parce que tu as des affinités avec une personne que cela veut dire que tu es attiré et que tu dois passer ta vie avec. Cela m’amène au troisième point.

c. La gestion de votre temps: Lorsque tu es attiré par une personne, physiquement ou énergétiquement, tu as ensuite le choix de faire ce que tu veux avec elle. Tu peux décider d’aller simplement faire une marche ou de vivre ta vie avec cette personne. Tu peux décider de simplement lui parler ou de l’embrasser ou encore de lui faire l’amour. Lorsque les deux personnes sont consentantes et ressentent les mêmes choses, elles peuvent décider de célébrer leur ressenti de plusieurs façons, mais ce n’est pas obligé de durer dans le temps.

Tu as appris que lorsque tu as une quelconque attirance envers une personne et qu’en plus vous avez des affinités, vous devez passer votre vie ensemble. Tu as appris que si tu aimes une personne, la relation doit durer pour toujours et si ça ne dure pas c’est que vous ne vous aimez plus.

Cette façon de voir l’amour est totalement fausse. L’attirance, les affinités et le temps passé ensemble, pour faire ce que bon vous semble, sont trois choses complètement séparées. Beaucoup d’entre vous continuent une relation où il n’y a plus d’attirance, plus d’amour, mais beaucoup de temps ensemble pour vivre les affinités.

d. La décision d’aimer: Pour vivre une vraie relation, vous devez vous connaitre totalement. Connaitre ce qui vous dérange de l’autre et ce qui vous dérange de vous-même et aussi être capable de l’exprimer. Ce travail fait partie de votre mission de vie. Par conséquent, si vous écoutez votre cœur, vous serez à l’affût de ce que vous devez vivre afin de vous libérer de vos anciennes croyances de sorte que vous soyez capable d’aimer inconditionnellement.

En couple, aimer inconditionnellement veut dire que les deux partenaires se sentent totalement libres dans la relation. Ils savent qu’ils peuvent faire et être ce qu’ils croient être juste pour eux, sans avoir peur de ne plus être aimé par l’autre. Peu importe, si la relation dure une journée ou des années.

Sur votre chemin, vous allez rencontrer toute sorte de gens qui vont vous aider à mieux vous connaitre. En fait, ils vont vous aider à vous reconnaitre. Ils le feront en vous faisant réagir ou en vous guidant en parole ou en geste. D’une façon ou d’une autre, tous les gens que vous rencontrez sont très importants pour votre cheminement. Donc, je vous suggère fortement de prendre la décision de tous les aimer, indépendamment de l’attirance, des affinités, du temps et des actions que vous ferez ensemble.

10. Communique avec le ciel comme un partenaire

Je t’ai exposé de plusieurs façons que ce qui te permet de créer c’est l’amour que tu as envers toute chose. J’aimerais élaborer un peu sur ce qui se passe en réalité.

Tous les scénarios imaginables de ta vie sont déjà existants. Pour les matérialiser, tu dois y apporter ton attention, ta croyance et ton amour.

Tous ces scénarios existent sur une ligne de temps différente et c’est lorsque tu aimes que tu te permets de changer de ligne de temps, donc de changer de scénario de vie. Si tu demeures dans une énergie négative de peur et de culpabilité, tu ne peux pas changer de ligne de temps et ton expérience recommence sans cesse.

Comme dans l’émission et le film « La Porte des étoiles », la porte a besoin d’énergie pour fonctionner et c’est l’amour qui est l’énergie nécessaire pour activer la porte qui te permet de vivre une autre réalité. Par contre, tu dois être capable de porter ta conscience sur cette nouvelle réalité en la créant virtuellement dans ta tête et en y mettant le plus de joie et d’amour possible. Ta réalité changera proportionnellement à la fréquence de cet exercice.

Tu as appris à croire au manque d’amour, à la culpabilité et à la peur. C’est la raison pour laquelle tu revois ton passé et tes croyances. Tu les revois pour comprendre que ce que tu crois est une illusion. Ce n’est pas une vérité qui ne peut être changée. Elle peut être changée en tout temps si tu changes ce en quoi tu crois.

Alors présentement tu es en expérimentation pour te rappeler ce fonctionnement que je viens de t’exposer. En te pratiquant régulièrement, tu découvriras qu’en fait, ce n’est pas le passé qui crée ta réalité, mais ta volonté de visualiser, de croire et d’aimer ton futur. Ce futur existant sur une autre ligne de temps aura avec lui son propre passé, qui aura permis de créer ce nouveau futur.

Pour t’aider à comprendre un peu mieux, voici un exemple qui te semblera un peu farfelu.

Imagine que tu ne saches pas jouer du piano, mais que tu aimerais en jouer devant des milliers de personnes la semaine prochaine. En visualisant la scène, en y croyant et en ressentant la joie et l’amour que cette scène te procurera, tu sauteras dans une nouvelle ligne de temps où tu pourras vivre cette expérience. Cette nouvelle ligne de temps se manifestera avec son propre passé. Un passé où tu auras appris à jouer du piano.

Selon tes croyances tu dois d’abord passer beaucoup de temps pour t’exercer à jouer. Des années mêmes, pour réussir à jouer et être bon devant des milliers de personnes. C’est donc difficile pour toi de croire que tu pourrais y arriver en une semaine, mais avec ce que je t’ai expliqué, lorsque tu y croiras et que tu sauras que c’est de cette façon que cela fonctionne, tu pourras te permettre de créer ce que tu désires. Tu ressentiras alors que ton passé s’ajuste en tout temps à ce que tu veux expérimenter.

Pour te rappeler ce fait, car tu connais déjà tout ça, tu as besoin de pratique et d’aide. C’est la raison pour laquelle nous sommes là. Nous t’aidons à te rappeler.

Fais de nous tes partenaires. Ne prie pas pour recevoir, mais pour être guidé. Par conséquent, demande notre aide le plus souvent possible, car si tu ne fais pas appel à nous, nous n’avons pas l’autorisation de t’aider. Cela serait aller à l’encontre de ton libre arbitre.

11. Suis ta guidance intérieure

Tu sais maintenant que tu auras la capacité de créer tout ce que tu désires, lorsque tu seras prêt. Par contre, comment sauras-tu ce que tu dois créer? Eh bien! C’est en écoutant ta guidance intérieure que tu le sauras. Lorsque tu ne seras plus sous l’emprise de ton ego, ton ego étant l’ensemble des fausses croyances qui font partie de ta personnalité, lorsque tu en seras libéré en totalité, il te sera possible de créer ce que tu désireras expérimenter. C’est ta guidance intérieure qui te guidera pour que tu puisses expérimenter ce qu’il y a de plus élevé pour toi et pour le grand plan divin.

En écoutant ton cœur sans jugement et en t’abandonnant à lui, celui-ci te guidera pour que tu puisses passer par le chemin qui te mènera éventuellement à la vie rêvée que tu as toujours désirée. Une vie sans douleur, remplie d’amour et de joie.

Pour arriver à cela, tu dois accepter que ta guidance intérieure te fasse vivre les expériences que tu as à vivre pour comprendre la partie de toi qui bloque ton pouvoir de création de cette vie rêvée. Ta guidance te dira quand tu devras agir et quand tu devras attendre patiemment. Elle te fera vivre des moments qui te sembleront inconfortables, mais aies confiance que tout ce que tu vis a une raison d’être. Prends le temps au fur et à mesure que tu avances de comprendre les leçons qu’elle te présente.

12. Fais confiance à la synchronicité

Lorsque tu avances dans l’amour, tout se place pour te permettre d’avancer sur ton chemin. Par conséquent, ce chemin ne se crée pas d’une façon rationnelle. Il se crée d’une façon miraculeuse. En faisant confiance à tes guides et à ta guidance intérieurs, tout ton chemin se moulera miraculeusement pour que chaque expérience soit remplie de joie.

Lorsque tu désires vivre une expérience et que celle-ci est entièrement décidée par ta vibration intérieure, une série d’évènements non rationnels se produiront pour te permettre de vivre cette nouvelle expérience.

Pour vivre une vie de synchronicité totale, tu dois te libérer du résultat que tu anticipes à chaque étape. Laisse la vie t’apporter ce que tu veux de la façon qu’elle le veut. Ne porte pas attention au résultat final ou à la façon d’y arriver.

Imagine que tu veux écrire. Tu sens à l’intérieur un appel pour l’écriture. Ne t’attarde pas à ce que tu vas écrire. Commence à écrire tout simplement en suivant ton intuition. Au fur et à mesure, tu sauras ce que tu dois faire avec ce que tu écris. Peu importe ce que tu veux faire intuitivement, commence-le tout simplement en portant une attention constante à ton intuition et en lâchant prise sur le résultat. De cette façon, tu verras ta réalité se transformer en synchronicité miraculeuse, pour te faire vivre ce qu’il y a de plus élevé.

Conclusion

Ces douze conseils renferment beaucoup d’informations. Ils sont porteurs d’une énergie nouvelle qui contribuera à t’éveiller en conscience. Je te suggère de t’y référer très souvent. Chaque fois que tu y reviendras, tu découvriras une information nouvelle supplémentaire qui t’aidera sur ton chemin, je l’espère.


Laurent Van der Wee: vanderweelaurent@gmail.com

Facebook: https://www.facebook.com/laurentvanderweetransition/

Nom original: 12 conseils de ton ange VER2018 (1).pdf

Lien : https://www.fichier-pdf.fr/2018/03/14/12-conseils-de-ton-ange-ver2018-1/

N.B. Des corrections orthographique et/ou syntaxique ont été apportées au texte, mais elles n’en modifient en rien l’essence. AB

AVIS | Prenez avis que les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Bien que je sois vigilante quant à la crédibilité de leur source, votre discernement doit prévaloir en tout temps. Or, je vous invite à ne retenir que ce qui résonne en vous, que ce qui vous fait du bien et à laisser aller tout ce qui ne vous convient pas. AB.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.